Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Emploi

Chômage : les ouvriers non-qualifiés beaucoup plus touchés

Données 12 mai 2021 https://www.inegalites.fr/Chomage-les-ouvriers-non-qualifies-beaucoup-plus-touches - Reproduction interdite

Avec 3,5 % de chômeurs, les cadres supérieurs restent largement épargnés par le manque d’emploi. Ce n’est pas le cas des ouvriers non qualifiés, dont le taux de chômage s’élève à 18 %.

Emploi Catégories sociales Chômage Emploi

Toutes les catégories sociales ne subissent pas de la même façon les conséquences du manque d’emplois. Les cadres supérieurs et les professions intermédiaires sont quasiment en situation de plein-emploi, avec des taux de chômage [1] respectifs de 3,5 % et 4,7 % en 2019. Celui des ouvriers non qualifiés (17,7 %) est cinq fois plus important que celui des cadres, le taux de chômage des employés (9,2 %), près de trois fois plus.


Source : Insee – Données 2019 – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Au cours des trente dernières années, et en particulier au milieu des années 1990, les professions intermédiaires et les cadres supérieurs ont connu une détérioration de leur situation vis-à-vis du chômage, mais bien en deçà de celle que connaissent les catégories populaires. Pour les ouvriers non qualifiés, la dégradation a été beaucoup plus forte que pour tous les autres groupes sociaux. Des générations entières de populations peu diplômées – nées à partir de la fin des années 1960 – n’ont connu que le chômage de masse. Pour ces milieux populaires, il ne s’agit plus de « crise », mais d’un déséquilibre profond et durable.


Source : Insee – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Nos données détaillées par catégories sociales datent de 2019. Que se passe-t-il depuis ? La crise économique déclenchée par la pandémie de coronavirus touche d’abord des secteurs d’activité spécifiques. Dans l’aéronautique ou la culture par exemple, des cadres et des personnels très qualifiés sont mis à l’arrêt. Reste que les salariés les plus immédiatement touchés par le chômage se comptent davantage dans les rangs des travailleurs précaires, non protégés par le dispositif d’activité partielle. Ce sont pour la plupart des ouvriers et employés non qualifiés.

Photo / © Pixinoo - Fotolia.com


[1Le taux de chômage est le nombre de chômeurs rapporté
à l’ensemble des actifs (personnes qui exercent une activité rémunérée ou en cherchent une).


Date de première rédaction le 30 décembre 2012.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Emploi


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 08/07/2021
Mal-emploi : près de huit millions de personnes fragilisées
Données 08/07/2021
3,3 millions de salariés précaires en France
Données 01/07/2021
L’évolution de la précarité de l’emploi selon l’âge
Données 22/06/2021
Des métiers où la précarité est la règle
Analyses 02/06/2021
Chômage et précarité : un impossible bilan
L’essentiel 02/06/2021
Rapport 2021 : l’essentiel sur les inégalités au travail
Analyses 28/05/2021
« L’essentiel » va-t-il bouleverser les hiérarchies sociales ?
Données 12/05/2021
Chômage : les ouvriers non-qualifiés beaucoup plus touchés
Données 11/05/2021
Chômage des immigrés : le poids des inégalités sociales et des discriminations
Données 26/03/2021
Horaires de travail : la France flexible des peu qualifiés