Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

"Catégories sociales"

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140
Les inégalités sont-elles dans nos têtes ?

Les inégalités sont constituées de handicaps et de discriminations bien réels. Mais aussi de barrières intérieures que l’on construit soi-même, ou de tout un ensemble de mécanismes qui nous assignent une place dans la société. L’analyse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Associations : bien davantage de cadres que d’ouvriers

Près de six cadres supérieurs sur dix adhèrent à une association, contre un tiers des ouvriers et des employés. La participation à la vie associative est très liée au niveau de diplôme et au niveau de vie.

« Coronavirus : l’ampleur de la crise à venir dépendra des choix politiques »

À court terme, il faut aider les plus en difficulté et à plus long terme, moderniser les services publics. Entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités réalisé par Julien Bisson de l’hebdomadaire Le 1.

Les inégalités d’espérance de vie entre les catégories sociales se maintiennent

À 35 ans, un homme cadre supérieur a une espérance de vie de 49 ans, un ouvrier, de 43 ans, soit six ans d’écart. Chez les femmes, la différence est deux fois moindre.

Riches et pauvres, inégaux devant la mort

Treize années d’espérance de vie à la naissance séparent les hommes les plus pauvres des plus riches en France. L’espérance de vie des hommes les plus modestes, 71 ans, équivaut à celle des hommes du Bangladesh.

Orientation scolaire : « Les lycéens ont intégré leur position dans la hiérarchie ». Entretien avec Bernard Lahire

La confiance des lycéens dans leur choix d’orientation et leur réussite dans l’enseignement supérieur est le résultat d’un long processus, qui prend racine dès l’école primaire. Entretien avec Bernard Lahire, sociologue à l’École normale supérieure de Lyon. Extrait du quotidien Le Monde.

Les cadres, à la pointe des congés

33 jours de congés annuels pour les cadres supérieurs du secteur privé contre 26 jours pour les employés et les ouvriers non qualifiés. Le nombre de jours de repos accordés aux salariés dans l’année varie fortement selon la catégorie socioprofessionnelle et la taille de l’entreprise.

Les sports d’hiver, une pratique de privilégiés

40 % des cadres partent en vacances l’hiver au moins une fois tous les deux ans, contre 9 % des ouvriers. Seuls 8 % des Français partent au ski au moins un an sur deux. Il faut dire que cela demande des moyens très importants.

Les ouvriers plus fréquemment victimes d’accidents du travail

Un salarié sur dix déclare avoir été victime d’au moins un accident du travail au cours de l’année, soit 2,5 millions de personnes. 16 % des ouvriers sont dans ce cas contre 4 % des cadres supérieurs.

Inégaux face à la solitude ?

10 % des adultes sont isolés : ils ont très peu de contacts avec leur famille, leurs voisins ou des amis. 12 % se sentent seuls, ce qui peut être différent. Une situation trois fois plus fréquente chez les ouvriers que chez les cadres. Les explications extraites du Centre d’observation de la société.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140