Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Lien social et politique

Les associations sont de plus en plus élitistes

Analyses 1er avril 2021 https://www.inegalites.fr/Les-associations-sont-de-plus-en-plus-elitistes - Reproduction interdite

Ouvriers et cadres sont en nombre comparable parmi les adhérents d’associations. Mais à leur tête, les présidents sont beaucoup plus souvent cadres. Un phénomène qui s’est accentué en quinze ans. Analyse extraite du Centre d’observation de la société.

Catégories sociales Lien social et politique Vie associative Conditions et modes de vie

Souvent présentés comme un modèle d’ouverture et de démocratie, les organes de direction des associations – et en particulier leur présidence – demeurent en pratique socialement très élitistes, selon une enquête menée par le Laboratoire d’économie et de management de Nantes-Atlantique et le Centre de recherche sur les associations [1]. Les cadres supérieurs sont deux fois plus représentés parmi les présidents d’associations (34 %) que leurs adhérents (17,5 %). Inversement, les ouvriers représentent 16 % des adhérents mais seulement 7,2 % des présidents (données 2017).

Les retraités sont inclus dans les catégories sociales en fonction de la dernière profession exercée. Lecture : les cadres représentes 17,5 % des adhérents d'association et 34 % des présidents.
Source : enquête CRA-CSA – Données 2017 – Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Accéder à la présidence d’une association n’est pas une chose facile. Il faut notamment pouvoir s’exprimer en réunion et être capable de représenter l’organisation, mais aussi détenir les clés pour comprendre son fonctionnement économique. Cela implique aussi de se sentir légitime à en prendre la direction, ce qui est beaucoup plus facile quand on a l’habitude de diriger dans son activité professionnelle.

Cet élitisme progresse : « En 2017, le monde des dirigeants bénévoles est socialement plus sélectif qu’il ne l’apparaissait en 2002 », écrit Lionel Prouteau, l’auteur de l’étude. Entre 2002 et 2017, les parts d’adhérents cadres et ouvriers sont restées quasiment stables, autour de 17 % chacune. En revanche, parmi les présidents, la part de cadres supérieurs est passée de 26 % à 34 % quand celle des ouvriers a été quasiment divisée par deux, de 13 % à 7 %. Il est difficile de démêler les facteurs qui conduisent à cette évolution. Comme le fait remarquer l’auteur de l’étude, les données reposent sur des enquêtes différentes ce qui peut fausser les comparaisons. Il faut donc les utiliser comme des ordres de grandeur. L’élitisme croissant peut être lié au fait que les associations en progression (l’action sociale et caritative) soient celles dans lesquelles les cadres participent plus, et pas forcément à des inégalités qui augmentent. La professionnalisation des associations pousse aussi à une sélection plus grande. Enfin, la dégradation des conditions d’emploi (précarité, flexibilité des horaires), portant d’abord sur les moins qualifiés, a pu rejaillir sur les disponibilités d’engagement : occuper la présidence d’une association demande du temps et de la régularité.


Source : enquêtes Insee 2002 et CRA-CSA 2017 – Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Extrait de « Les associations sont de plus en plus élitistes », Centre d’observation de la société, janvier 2021.

Photo / CC Dylan Gillis


[1Voir Bénévolat et bénévoles en France en 2017, rapport de recherche, Lionel Prouteau, enquête CRA-CSA 2017, octobre 2018.


Date de première rédaction le 1er avril 2021.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Lien social et politique


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Points de vue 13/04/2021
Encore plus ! Enquête sur les privilégiés qui n’en ont jamais assez
Données 06/04/2021
Mandats locaux : les femmes plus nombreuses, sauf aux postes de direction
Analyses 01/04/2021
Les associations sont de plus en plus élitistes
Entretiens 26/03/2021
« Le décalage entre le discours égalitariste des privilégiés et leurs actes ne passe plus »
Analyses 22/01/2021
Pauvreté en France : une population inquiète pour l’avenir
Analyses 22/01/2021
Valeurs : les Français soutiennent massivement les plus pauvres
Analyses 10/07/2020
Les Français se disent de moins en moins racistes
Analyses 09/07/2020
La fréquence des actes à caractère raciste demeure stable
Points de vue 25/06/2020
Les quotas sont-ils une solution pour l’égalité femmes-hommes ?
Points de vue 15/06/2020
Face à la crise, arrêtons la démagogie. Un effort collectif est nécessaire