Données

La représentation des femmes dans les parlements mondiaux

Dans un grand nombre de pays, les femmes députées restent très minoritaires. Une quinzaine de pays parviennent à la parité, dont le Mexique, l’Afrique du Sud et les pays d’Europe du Nord. La France est dans une situation intermédiaire.

29 novembre 2022

https://www.inegalites.fr/La-representation-des-femmes-dans-les-parlements-mondiaux - Reproduction interdite

Modes de vie Femmes et hommes Lien social, vie politique et justice

Parmi les députés et sénateurs du monde entier, on compte 26 % de femmes en octobre 2022, selon l’Union interparlementaire (UIP), l’organisation mondiale des parlements nationaux. Autrement dit, les hommes parlementaires sont trois fois plus nombreux que les femmes aux mêmes postes.

Les disparités sont grandes d’un pays à l’autre. On peut considérer la parité comme atteinte dans quinze pays parmi les 193 États membres des Nations unies. La part de femmes parmi les députés [1] y atteint ou dépasse 45 %. Le Rwanda bat tous les records, avec 61 % de femmes. On trouve aussi dans le haut du classement plusieurs pays d’Amérique latine (Cuba, Mexique, Argentine, par exemple), l’Afrique du Sud et des pays scandinaves. L’Europe se démarque à peine des autres continents.

Avec 37 % de femmes élues à l’Assemblée nationale, la France se situe dans la deuxième tranche du classement, celle des pays où la part de femmes est comprise entre 30 % et 45 %. L’Espagne compte 43 % de députées, l’Allemagne et le Royaume-Uni 35 %. Le Sénégal se situe au-dessus, avec 44 % de députées. Le Canada et le Vietnam en dessous (30 %).

Dans 83 pays du monde sur les 193 classés par l’UIP, la part de femmes à l’Assemblée se situe dans une fourchette de 15 % à 30 %. On y trouve notamment les États-Unis (28 %). La Chine, avec 25 % de députées dépasse l’Inde, la Russie et le Brésil qui comptent seulement 15 à 16 % de femmes sur les bancs de la chambre équivalente à notre Assemblée nationale.

Enfin, dans 40 pays du monde, la part des femmes parmi les députés est même inférieure à 15 %. Elles sont seulement 14 % en Hongrie, 10 % au Japon, 8 % en Algérie, 4 % au Nigéria et au Qatar. Le Yémen ferme la marche : la totalité de l’hémicycle est occupé par des hommes.

L’élévation de la part des femmes dans les parlements est une bonne nouvelle. Mais leur présence ne constitue en rien une garantie d’amélioration des droits des femmes dans la société. Le pourcentage de femmes à la chambre des députés est quasiment le même aux Émirats arabes unis (50 %) qu’en Suède (46 %). Alors que la parité entre les sexes est inscrite dans la loi émirienne, les femmes ont toujours besoin de l’approbation de leur tuteur masculin pour se marier, par exemple. Enfin, il faut garder à l’esprit que les parlements sont loin de jouer le même rôle dans tous les pays. Dans certains, notamment des pays en développement, celui-ci est tout à fait secondaire par rapport à l’exécutif qui contrôle le pouvoir.

Part de femmes parmi les députés selon le pays
Unité : %

Plus de 45 %
Rwanda61
Cuba53
Mexique50
Émirats arabes unis50
Afrique du Sud46
Bolivie46
Suède46
Finlande46
Norvège45
Argentine45
Entre 30 % et 45 %
Sénégal44
Espagne43
Mozambique42
Éthiopie42
France37
Allemagne35
Royaume-Uni35
Italie32
Canada31
Vietnam30
Entre 15 % et 30 %
États-Unis d'Amérique28
Égypte28
Philippines27
Chine25
Indonésie22
Grèce21
Bangladesh21
Pakistan21
Fédération de Russie16
Inde15
Brésil15
Moins de 15 %
Côte d'Ivoire14
Hongrie14
République démocratique du Congo13
Japon10
Algérie8
Liban6
Qatar4
Nigéria4
Papouasie-Nouvelle-Guinée2
Yémen0
Lecture : au Rwanda, 61 % des députés sont des femmes.
Source : UIP – Données au 1er octobre 2022 – © Observatoire des inégalités

Photo / chambre des députés du Mexique, CC By SA Gabomiranda


[1Nous utilisons ici le classement établi sur les chambres uniques et les chambres basses, équivalentes de notre Assemblée nationale, la chambre des députés. L’UIP diffuse par ailleurs également un classement pour les chambres hautes (comme notre Sénat).

Date de première rédaction le 29 novembre 2022.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Sur ce thème