Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Monde

Revenus : les pays pauvres rattrapent-ils les pays riches ?

Données 21 décembre 2020 https://www.inegalites.fr/Revenus-les-pays-pauvres-rattrapent-ils-les-pays-riches - Reproduction interdite

Depuis 20 ans, le PIB par habitant a plus que doublé en Asie du Sud et de l’Est. Mais il est loin d’atteindre le niveau de vie des pays riches d’Europe et d’Amérique du Nord. Les autres régions pauvres du monde n’ont pas connu cet enrichissement.

Monde Revenus

Au cours des 20 dernières années, deux régions du monde ont connu une hausse très forte de leur PIB par habitant [1], qui a plus que doublé. L’Asie de l’Est et Pacifique, portée par le spectaculaire développement de la Chine, a vu son PIB par habitant passer de 6 932 dollars [2] en 1999 à 17 720 dollars en 2019, soit + 156 %. De même, le PIB par habitant a augmenté de 146 % en Asie du Sud, mais il n’atteint que 6 268 dollars en 2019 pour l’ensemble de la région.

Les autres régions du monde n’ont connu qu’une progression lente de leur PIB par habitant : + 42 % en 20 ans au Moyen-Orient et Afrique du Nord, + 32 % en Amérique latine et Caraïbes. Avec une augmentation de 44 %, l’Afrique subsaharienne reste la région la plus pauvre du monde : son PIB par habitant est passé de 2 634 dollars en 1999 à 3 782 en 2019.

Dans les régions riches, le PIB annuel par habitant a progressé modérément. Il a augmenté de 29 % en Amérique du Nord, passant de 47 537 dollars à 61 156 dollars et de 33 % dans l’Union européenne, de 33 407 à 44 370 dollars. Ces deux régions restent de loin les plus riches du monde.

Lecture : en Amérique du Nord, le PIB par habitant est passé de 47 537 dollars en 1999 à 61 156 dollars en 2019, soit + 29 % en 20 ans.
Source : Banque mondiale – Données 2019 – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Au total, l’Asie du Sud et de l’Est se rapproche un peu des pays les plus riches. Les Européens étaient treize fois plus riches que les habitants d’Asie du Sud en 1999. Le rapport est de sept en 2019. Mais l’écart avec l’Afrique subsaharienne, n’a guère rétréci. Le revenu moyen était treize fois plus élevé en Europe qu’en Afrique il y a 20 ans. Ce ratio est de douze aujourd’hui.

Pays riches et pays pauvres

Si on répartit les pays en tranche de revenu, les pays au niveau de revenu intermédiaire ont vu leur PIB par habitant multiplié par 2,3 en moyenne en 20 ans. Ils ont connu une croissance plus forte que les pays riches (dont le PIB par habitant a augmenté de 33 %) et que les pays les plus pauvres de la planète (+ 70 % par rapport à 1999). Mais le fossé entre habitants des pays riches et habitants des pays pauvres reste gigantesque. Les premiers étaient en moyenne 26 fois plus riches en 1999, ils le sont encore 20 fois plus aujourd’hui.

Lecture : dans les pays au revenu élevé, le PIB par habitant est passé de 37 584 dollars en 1999 à 49 899 dollars en 2019, soit une hausse de 12 316 dollars (+ 33 %) en 20 ans.
Source : Banque mondiale – Données 2019 – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Les tendances par pays

Les croissances les plus fortes ont lieu en Asie. Dans les républiques du Caucase issues de l’Union soviétique, comme l’Azerbaïdjan, le PIB par habitant a triplé ou quadruplé entre 1999 et 2019, atteignant environ 14 000 dollars par an et par habitant. En Russie, il a doublé, atteignant 27 044 dollars en 2019. L’Asie du Sud-Est reste un cas à part : la Chine, avec + 403 %, a vu son PIB par habitant passer de 3 207 dollars en 1999 à 16 117 en 2019, largement devant l’Inde (+ 168 %). La Corée du Sud, après un doublement de son PIB par habitant, atteint aujourd’hui le niveau européen.

Certains pays africains du bas de la hiérarchie des revenus ont également connu une élévation considérable de leur PIB par habitant, en dépit de leur croissance démographique. Celui du Rwanda a augmenté de 163 %. Mais le niveau de 1999 était si bas que cela lui permet à peine de dépasser 2 000 dollars par an et par habitant en 2019. En Europe, les pays de l’Est anciennement communistes affichent les augmentations les plus conséquentes. Le PIB par habitant a par exemple triplé en Roumanie.

Les pays les plus riches connaissent une élévation plus lente de leur revenu par habitant : + 26 % en 20 ans au Royaume-Uni, + 19 % en France et + 28 % aux États-Unis par exemple. De nombreux pays pauvres ou aux revenus moyens subissent également ce ralentissement relatif. C’est le cas en Amérique latine : + 15 % au Mexique ou + 30 % au Brésil par exemple. Pour certains pays pauvres, l’écart ne cesse de se creuser. Haïti, confronté à une catastrophe naturelle en 2010, a même vu son niveau de vie régresser au cours de la période (- 6 %). Les données ne sont pas disponibles pour la Syrie, le Yémen ou l’Afghanistan par exemple, soumis à des conflits dévastateurs.

Lecture : en Chine, le PIB par habitant est passé de 3 207 dollars en 1999 à 16 177 dollars en 2019, soit une hausse de 403 % en 20 ans.
Source : Banque mondiale – Données 2019 – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Une convergence des niveaux de vie ?

Le mal-développement n’est pas une fatalité. Ces dernières décennies, un certain nombre de pays pauvres ont vu leur niveau de vie s’élever de manière spectaculaire. Pour autant, ces données ne permettent pas de conclure à une convergence des niveaux de vie dans le monde, pour un grand nombre de raisons. Les chiffres sont à considérer avec prudence car les systèmes de comptabilité nationale (qui mesurent la création de richesse) de certains pays manquent de fiabilité et les normes ne sont pas similaires selon les pays. Surtout, les progressions moyennes par pays peuvent cacher une répartition des gains très inégale à l’intérieur du pays, selon les territoires ou les populations, comme c’est le cas dans les pays émergents.

Les variations relatives ne doivent pas tromper : le même pourcentage appliqué à un revenu annuel par habitant de 1 000 dollars ne signifie pas les mêmes gains que pour un revenu de 40 000 dollars. Entre 1999 et 2019, le PIB par habitant de l’Éthiopie a progressé de 706 à 2 220 dollars, soit + 1 500 dollars. Durant la même période, le PIB par habitant au Royaume-Uni est passé de 36 996 à 46 699 dollars, soit + 10 000 dollars. L’augmentation en pourcentage est bien plus importante en Éthiopie (+ 214 %) qu’outre-Manche (+ 26 %), mais la richesse par habitant a bien moins augmenté en valeur.

Les écarts entre les régions restent gigantesques : la France affiche un PIB par habitant de 46 184 dollars en 2019. Un niveau qui reste trois fois supérieur à celui de la Chine et…. 42 fois à celui de la République démocratique du Congo. Que les pays pauvres croissent plus vite que les pays riches est une condition préalable à une convergence mondiale des niveaux de vie. Mais vingt ans d’un tel régime ne suffisent pas. Un véritable rattrapage imposera à la fois des conditions de stabilité politique et une plus grande répartition de la richesse, au niveau mondial comme à l’intérieur des pays.

Pour aller plus loin :

- L’extrême pauvreté dans le monde recule

- Notre rubrique sur les inégalités de conditions de vie dans le monde

Photo / © Ewan Yap


[1Le produit intérieur brut (PIB) par habitant rapporte la richesse créée dans un pays sur une année au nombre d’habitants. Il donne ainsi une mesure du revenu moyen dans le pays.

[2En parité de pouvoir d’achat et en dollars constants de 2017, pour annuler les écarts de pouvoir d’achat entre pays et les effets de l’inflation dans le temps.


Date de première rédaction le 25 novembre 2014.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Monde


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires

Sur le même sujet

Données 21/10/2021
Cinq millions d’enfants meurent prématurément chaque année dans le monde
Données 10/09/2021
Riches un jour, riches toujours ?
Données 22/07/2021
Les inégalités de revenus dans les pays riches à la lumière du « Palma »
Données 24/06/2021
Inégalités de revenus dans les pays riches : la France en position intermédiaire
Données 17/05/2021
Dans 69 pays sur 193, l’homosexualité est interdite
Entretiens 04/05/2021
Mettre la question sociale au cœur des politiques écologiques
Analyses 16/03/2021
XXe : le court siècle de l’égalité
Données 21/12/2020
Revenus : les pays pauvres rattrapent-ils les pays riches ?
Données 17/12/2020
L’inégalité des revenus dans le monde
Analyses 01/12/2020
Pour un féminisme universel