Données

Qui vit le plus longtemps en Europe ?

85 ans en France contre 78 ans en Bulgarie : l’écart d’espérance de vie des femmes connait de grandes disparités en Europe. Le constat est le même pour les hommes, mais le classement des pays change lorsqu’on considère l’espérance de vie en bonne santé.

3 janvier 2023

https://www.inegalites.fr/Qui-vit-le-plus-longtemps-en-Europe - Reproduction interdite

Modes de vie Femmes et hommes Santé

Les Françaises ont l’espérance de vie la plus élevée d’Europe : les filles nées en 2020 peuvent compter vivre jusqu’à 85,3 ans en moyenne, contre 77,5 ans pour les Bulgares. Chez les garçons, les Norvégiens, les Suisses, les Irlandais et les Suédois peuvent espérer vivre le plus longtemps, plus de 80 ans, contre environ 70 ans pour les Roumains et les Bulgares. L’espérance de vie à la naissance est plus basse dans l’est de l’Europe, tandis que la France, ses voisins méditerranéens et la Scandinavie figurent en haut du podium. Selon les pays où ils vivent, douze années d’espérance de vie séparent les hommes en Europe. Cet écart est de huit années pour les femmes.

Partout, les femmes vivent plus longtemps que les hommes en moyenne. Mais les disparités entre les sexes ne sont pas équivalentes d’un pays à l’autre : de quatre à cinq ans d’espérance de vie supplémentaires pour les femmes au Danemark, en Italie ou encore en Grèce, à huit ans en Roumanie et en Pologne.

Espérance de vie à la naissance en Europe
Unité : années
Femmes
Hommes
France85,379,2
Espagne85,279,6
Suisse85,181,0
Norvège84,981,6
Finlande84,879,2
Italie84,580,0
Irlande84,480,8
Suède84,280,6
Portugal84,178,0
Grèce83,978,8
Danemark83,679,7
Autriche83,678,9
Allemagne83,578,7
Union européenne83,277,5
Pays-Bas83,179,7
Royaume-Uni*83,179,5
Belgique83,078,6
République tchèque81,375,3
Croatie80,974,7
Pologne80,772,5
Slovaquie80,473,5
Hongrie79,072,3
Roumanie78,370,4
Bulgarie77,570,0
Lecture : les Françaises nées en 2020 ont une espérance de vie de 85,3 ans.
Source : Eurostat – Données 2020 (*2018 pour le Royaume-Uni) –© Observatoire des inégalités

Des changements apparaissent dans la hiérarchie des pays dès lors que l’on tient compte de l’espérance de vie en bonne santé. Cet indice mesure le nombre d’années qu’une personne peut potentiellement vivre sans subir de handicaps majeurs [1]. Alors qu’elle se situe dans le bas du classement pour l’espérance de vie à la naissance, la Bulgarie se retrouve parmi les pays où l’espérance de vie en bonne santé est élevée, pour les femmes (68 ans), comme pour les hommes (64 ans). À l’inverse, en tête pour l’espérance de vie à la naissance des femmes, la France est proche de la moyenne de l’Union européenne pour l’espérance de vie en bonne santé des femmes et des hommes.

En termes d’espérance de vie en bonne santé, les écarts entre les femmes et les hommes sont nettement réduits. Il est même légèrement en faveur des hommes en Suède (72,8 années pour les hommes contre 72,7 pour les femmes). Les Danoises et les Danois ont une espérance de vie en bonne santé parmi les plus faibles, équivalente respectivement à 57,7 années et 58,1 années. Mais attention, il s’agit d’indicateurs subjectifs : ce sont les personnes interrogées qui indiquent être ou non en bonne santé. La perception d’être en « bonne » santé peut varier d’un pays à un autre.

Espérance de vie en bonne santé en Europe
Unité : années
Femmes
Hommes
Suède72,772,8
Italie68,767,2
Bulgarie67,863,6
Irlande67,165,3
Allemagne66,864,7
Grèce66,865
Norvège66,770,5
Espagne66,366,3
France65,363,9
Union Européenne64,563,5
Pologne64,360,3
Belgique6463,6
Hongrie63,561,6
République tchèque62,560,9
Royaume-Uni*60,861,5
Suisse60,762,2
Roumanie60,559,3
Croatie59,657,5
Pays-Bas59,662,4
Autriche59,358,2
Portugal58,760,8
Danemark57,758,1
Slovaquie57,156,3
Finlande55,957,7
Lecture : les Suédoises nées en 2020 ont une espérance de vie de 72,7 ans en bonne santé.
Source : Eurostat – Données 2020 (*2018 pour le Royaume-Uni) – © Observatoire des inégalités

Il est difficile d’expliquer ces écarts. L’espérance de vie tient à de très nombreux facteurs, où se mêlent l’accès aux soins, les conditions et la durée du travail, les modes de vie (consommation de tabac, d’alcool, etc.), etc. La qualité du système de soins ne joue que très partiellement. L’espérance de vie à la naissance des Polonaises est proche de celle des Danoises, alors que leur système de santé n’est pas comparable.

À noter que dans la plupart des pays européens, comme dans l’ensemble du monde, la pandémie de la Covid-19 a entraîné un recul de l’espérance de vie. Les données présentées ici pour 2020 tiennent compte en partie de cette situation exceptionnelle, mais les écarts entre les populations européennes, et entre les hommes et les femmes, dans chaque pays restent comparables.

Photo / © Angèle Schmidt


[1Ces handicaps sont évalués par le biais de la réponse donnée à Eurostat par la population enquêtée à la question : « Dans quelle mesure avez-vous été limité depuis au moins six mois, à cause d’un problème de santé, dans les activités que font les gens habituellement ? ».

Date de première rédaction le 25 août 2011.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Sur ce thème