Données

Qui est riche en Allemagne ?

7 % des Allemands vivent au-dessus du seuil de richesse. Cette proportion monte à 13 % chez les 50-64 ans et à 11 % parmi les couples sans enfant. Elle n’est que de 3 % en Allemagne de l’Est et de 5 % chez les immigrés et leurs descendants.

6 janvier 2022

https://www.inegalites.fr/Qui-est-riche-en-Allemagne - Reproduction interdite

Revenus Riches

7,3 % de la population vit au-dessus du seuil de richesse en Allemagne, selon la sixième édition du rapport sur la pauvreté et la richesse publié par le gouvernement allemand (données 2018) [1]. Nos voisins fixent au double du niveau de vie médian [2] le seuil à partir duquel on est considéré comme riche – comme l’Observatoire des inégalités préconise de le faire pour la France [3].

Fixer un seuil de richesse permet de connaitre la part de riches dans la population et, surtout, son évolution au cours du temps. Le « taux de richesse » – pourrait-on dire comme on parle du « taux de pauvreté » – a connu des variations sensibles en Allemagne au cours des 25 dernières années. La part de riches dans la population est passée de 6 % à 8 % entre 1995 et 2005. Elle a chuté à 6,7 % au moment de la crise financière de 2008, puis elle est repartie immédiatement à la hausse et atteint un sommet (8,3 %) en 2011. Le taux de richesse a ensuite retrouvé un niveau intermédiaire en 2017 et 2018 (7 % environ). On ne dispose pas d’éléments sur ce qui s’est passé depuis quatre ans, mais la crise liée à la Covid-19 n’a probablement pas réduit le taux de richesse. Sur l’ensemble de la période, il faut retenir que c’est surtout au début des années 2000 qu’une part croissante d’Allemands se sont hissés au-dessus du double du niveau de vie médian.

Part de la population qui vit au-dessus du seuil de richesse, défini comme le double du niveau de vie médian. Rupture de série en 2013.
Lecture : en 2018, 7,3 % de la population allemande est riche.

Source : Bundesministerium für Arbeit und Soziales – © Observatoire des inégalités

Graphique Données

La probabilité d’être riche est très inégalement répartie dans la société allemande. On a plus de chances de l’être lorsqu’on est un homme (8,3 % contre 6,3 % pour les femmes), qu’on habite dans la partie ouest de l’Allemagne (presque trois fois plus qu’à l’Est), qu’on exerce une activité professionnelle (10,5 % des personnes en emploi sont riches, alors que seulement 5,8 % des retraités le sont), qu’on n’est pas immigré (8 %, soit deux fois plus que chez les immigrés et leurs descendants). Les critères les plus déterminants sont l’âge – les riches sont rarissimes chez les 18-24 ans (5 %) et près de 13 % chez les 50-64 ans – et la composition de la famille (seules 1,5 % des familles monoparentales sont riches, contre 11,4 % des couples sans enfant à charge).

Ce portrait des riches allemands demeure minimaliste, mais il a le mérite d’exister. En l’absence d’un seuil de richesse officiel en France, cet état des lieux est actuellement impossible à dresser dans notre pays [4].

Taux de richesse en Allemagne
selon le sexe, l’âge, le type de ménage, la région et l’origine migratoire
Unité : %
Taux de richesse
Ensemble7,3
Hommes8,3
Femmes6,3
Moins de 18 ans4,0
De 18 ans à 24 ans5,0
De 25 ans à 49 ans5,9
De 50 ans à 64 ans12,6
65 ans et plus6,7
Personne seule4,9
Famille monoparentale1,5
Couple sans enfant11,4
Couple avec un enfant10,4
Couple avec deux enfants5,6
Couple avec trois enfants ou plus2,7
Régions de l'ouest de l'Allemagne8,3
Régions de l'Est3,2
Immigré ou enfant d'immigré4,8
Sans origine immigrée8,0
Part de la population qui vit au dessus du seuil de richesse, défini comme le double du niveau de vie médian.
Lecture : 8,3 % des habitants de l'ouest de l'Allemagne sont riches, contre 3,2 % des habitants d'Allemagne de l'Est.
Source : Bundesministerium für Arbeit und Soziales – © Observatoire des inégalités

Photo / © George Clerk


[1Voir « 6. Armuts- und Reichtumsbericht der Bundesregierung », Bundesministerium für Arbeit und Soziales, 2021.

[2Le niveau de vie médian est celui qui partage la population en deux : la moitié de la population gagne plus, l’autre moins.

[3Voir notre article « Combien y a-t-il de riches ? », 9 septembre 2021.

[4À défaut de seuil de richesse, l’Observatoire des inégalités dresse un portrait sociodémographique des riches en France sur la base de rares données de l’Insee sur les « hauts revenus » définis comme les 10 % les plus riches. Il n’est cependant pas possible de connaitre leur évolution dans le temps.

Date de première rédaction le 6 janvier 2022.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Sur ce thème