Commandez le « Rapport sur les riches en France »                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Monde

Monde : un développement humain inégal

Données 28 octobre 2022 https://www.inegalites.fr/Monde-un-developpement-humain-inegal - Reproduction interdite

Les écarts de développement dans le monde ne se résument pas aux revenus. L’indice de développement humain tient compte de l’éducation et de la santé. Il est deux fois plus élevé en Suisse qu’au Niger. En trente ans, les inégalités se sont réduites entre les grandes régions du monde.

International Conditions de vie Éducation Santé Revenus

L’indice de développement humain (IDH) mesure le développement à travers trois dimensions de qualité de vie : les revenus, la santé et l’éducation (voir encadré). Il est de 0,732 en moyenne dans le monde, selon les données 2021 du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) [1]. Les écarts sont grands selon les régions du monde. L’IDH est le plus élevé (0,796) en Europe et Asie centrale. Viennent ensuite l’Amérique latine et Caraïbes (0,754) et l’Asie de l’Est et Pacifique (0,749). Les États arabes et l’Asie du Sud occupent une position intermédiaire avec respectivement un IDH de 0,708 et 0,632. L’Afrique subsaharienne se démarque avec l’IDH le plus faible : 0,547.

Le Pnud considère qu’un pays présente un développement humain très élevé lorsque son IDH est supérieur à 0,800. La Suisse est en tête avec un IDH de 0,962. Les États-Unis, la France ou la Turquie, par exemple, figurent dans cette catégorie. En moyenne, un habitant d’un pays au développement très élevé a une espérance de vie de 79 ans. Un enfant qui entre à l’école peut espérer y rester 17 ans et les adultes de 25 ans et plus ont suivi une scolarité de douze ans en moyenne. Le produit intérieur brut (PIB) par habitant d’un pays au développement humain très élevé est de 43 752 dollars, soit près de 45 000 euros.

À l’opposé, les pays dont l’IDH est inférieur à 0,550 sont considérés comme ayant un faible développement humain. Le Sénégal, dont l’IDH est de 0,511, est dans ce cas. Le Niger et ses 24 millions d’habitants ont l’indice le plus bas : 0,400. Dans les pays au faible développement humain, l’espérance de vie est de 18 ans inférieure à celle des pays au développement humain très élevé. Les enfants passent huit années de moins sur les bancs de l’école et le revenu par habitant est 15 fois inférieur, en moyenne.

Un niveau de revenu élevé n’implique pas nécessairement un haut niveau de développement humain. Avec un PIB d’environ 15 000 dollars par habitant et par an, l’Amérique latine et Caraïbes, l’Asie de l’Est et Pacifique et les États arabes ont des niveaux de vie quasiment équivalents aujourd’hui. Mais l’IDH de l’Amérique latine et Caraïbes reste nettement supérieur à celui des États arabes. Malgré les revenus par habitant élevés affichés par les États arabes, les systèmes de santé et d’éducation sont plus développés et plus égalitaires en Amérique latine et Caraïbes, ainsi qu’en Asie de l’Est et Pacifique. Le bien-être d’une population ne dépend pas que des ses revenus moyens, mais aussi du niveau d’inégalités et des investissements publics sur le long terme du pays.

Indice de développement humain et ses composantes
selon les régions du monde
Indice de développement humain (IDH)
Espérance de vie à la naissance
en années
Durée attendue de scolarisation des enfants en âge d'entrer à l'école
en années
Durée moyenne de scolarisation des 25 ans et plus
en années
PIB par habitant
en en dollars en PPA*
Europe et Asie centrale0,79673151119 352
Amérique latine et Caraïbes0,7547215914 521
Asie de l'Est et Pacifique0,7497614815 508
États arabes0,7087112813 501
Asie du Sud0,632681276 481
Afrique subsaharienne0,547601063 699
Pays au faible développement humain0,51861953 009
Pays au développement humain très élevé0,89679171243 752
Monde0,7327113916 752
L'indice de développement humain (IDH) tient compte de trois composantes : le niveau de vie (PIB par habitant), la santé (espérance de vie) et l'éducation (durées de scolarisation). *Parité de pouvoir d’achat : les revenus sont convertis en dollars de manière à refléter le pouvoir d'achat dans chaque pays.
Lecture : l’Afrique subsaharienne a un indice de développement humain de 0,547. Ses habitants ont une espérance de vie à la naissance de 60 ans en moyenne. Les enfants peuvent compter sur dix ans de scolarisation et les adultes de 25 ans et plus ont suivi en moyenne six années d’études. Dans cette région, le PIB par habitant est équivalent à 3 699 dollars.
Source : Pnud – Données 2021 – © Observatoire des inégalités

L’évolution

L’indice de développement humain s’est élevé dans le monde au cours des trente dernières années, passant de 0,601 en 1990 à 0,732 en 2021. Globalement, les niveaux de vie, d’éducation et de santé s’améliorent.

La progression est spectaculaire pour l’Asie de l’Est et Pacifique et pour l’Asie du Sud. Leur IDH a augmenté respectivement de 0,242 et 0,190 depuis 1990. L’Afrique subsaharienne et les États arabes ont connu une amélioration importante de leur indice de développement humain, à un rythme un peu moins soutenu que l’Asie cependant.

Les régions Europe et Asie centrale et Amérique latine et Caraïbes ont moins progressé (respectivement + 0,132 et + 0,121), mais ces régions partaient de très haut en 1990 et gardent aujourd’hui la tête du classement.

Sur le long terme, l’écart entre les pays les plus développés et les moins développés se réduit, ce qui constitue une bonne nouvelle. Depuis deux ans, la pandémie de coronavirus a mis un coup d’arrêt à ces avancées. Pour la première fois depuis 1990, l’indice de développement humain mondial a reculé, passant de 0,739 en 2019 à 0,732 en 2021. Sur la même période, l’espérance de vie à la naissance a diminué de deux années et les indicateurs d’éducation et de revenus n’ont pas progressé. Reste à savoir si ce recul sera durable dans un contexte mondial qui demeure particulièrement instable.

Évolution de l’indice de développement humain (IDH)
selon les grandes régions
1990
2021
Évolution
Afrique subsaharienne0,4070,5470,140
Asie du Sud0,4420,6320,190
États arabes0,5550,7080,153
Asie de l'Est et Pacifique0,5070,7490,242
Amérique latine et Caraïbes0,6330,7540,121
Europe et Asie centrale0,6640,7960,132
Pays au développement humain faible0,3560,5180,162
Pays au développement humain très élevé0,7840,8960,112
Monde0,6010,7320,131
Lecture : l’indice de développement humain en Afrique subsaharienne est passé de 0,407 à 0,547 entre 1990 et 2021.
Source : Pnud – © Observatoire des inégalités
Lecture : l’indice de développement humain de la Suisse est passé de 0,851 à 0,962 entre 1990 et 2021.
Source : Pnud – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Qu’est-ce que l’indice de développement humain ?
Cet indicateur, développé par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) en 1990, cherche à mesurer le bien-être d’une société à un moment donné en allant au-delà de la seule richesse nationale monétaire. En plus des revenus (représentés par le PIB par habitant [2]), l’IDH intègre la santé (à travers l’espérance de vie à la naissance) et le niveau d’éducation du pays (durée de scolarisation des adultes et durée attendue de scolarisation des enfants [3] ). L’indice combine ces trois composantes et se présente sous la forme d’un nombre compris entre zéro et un. Plus il se rapproche de un, plus le niveau de développement humain du pays est élevé. Bien sûr, cet indice comporte des limites : il ignore de nombreux paramètres (comme les inégalités à l’intérieur du pays) et les données peuvent manquer de fiabilité, notamment dans les pays du Sud. L’exercice permet toutefois de dépasser la seule mesure de la richesse monétaire.

Photo : © jeremyculpdesign - Fotolia.com


[1Voir « Human development report 2021/2022 », Pnud, septembre 2022.

[2Le PIB par habitant illustre la valeur monétaire estimée de la création de richesses au sein d’un pays, rapportée au nombre d’habitants. Pour que ces données puissent être comparées à un niveau international, elles sont calculées en parité de pouvoir d’achat (PPA), ce qui permet d’atténuer les différences du coût de la vie entre les pays.

[3La durée attendue de scolarisation est le nombre d’années d’études attendues pour un enfant en âge d’entrer à l’école. Il est calculé à l’aide des taux d’inscription par tranche d’âge au primaire, secondaire, et dans l’enseignement supérieur.


Date de première rédaction le 27 octobre 2016.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Monde


Autres thèmes

> Revenus > Emploi > Éducation > Modes de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires

Sur le même sujet

Données 29/11/2022
La représentation des femmes dans les parlements mondiaux
Données 22/11/2022
Dans 69 pays sur 193, l’homosexualité est interdite
Données 22/11/2022
Les femmes cheffes d’État ou de gouvernement dans le monde
Données 28/10/2022
Monde : un développement humain inégal
Données 04/10/2022
800 millions de personnes sous-alimentées dans le monde
Données 30/08/2022
Combien gagnent les habitants de la planète ?
Données 29/06/2022
L’extrême pauvreté dans le monde recule
Analyse 28/06/2022
La croissance doit bénéficier aux plus pauvres dans le monde
Analyse 26/04/2022
Les inégalités mondiales de revenus diminuent
Entretien 15/03/2022
Dans le monde, « une baisse des inégalités depuis 20 ans ». Entretien avec François Bourguignon