Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Europe

Les seuils de pauvreté en Europe

Données 16 mai 2014

400 euros en Roumanie contre 1 400 euros en Norvège : les seuils de pauvreté, calculés en fonction du niveau de vie médian national, varient fortement d’un pays à l’autre.

Europe Revenus

Pour mesurer la pauvreté en Europe on utilise un seuil calculé en proportion du revenu médian   de chaque pays : plus un pays est riche, plus le seuil sera élevé [1]. Le seuil de pauvreté le plus souvent retenu dans les comparaisons européennes est fixé à 60 % du revenu médian  . Il se situe à 1 400 euros en Norvège et 1 300 en Suisse pour l’année 2014 [2]. Avec les autres pays scandinaves et germanophones, la France figure parmi les seuils les plus élevés avec 1000 euros par mois, tandis que le seuil de pauvreté roumain (400 euros) est le plus faible. Les pays du sud et de l’est de l’Europe se situent parmi les pays où le seuil est le plus bas : 700 euros au Portugal, 500 euros en Pologne, 500 euros en Grèce et 440 en Hongrie. L’Espagne et l’Italie ont un seuil de pauvreté légèrement plus élevés, respectivement 885 et 770 euros.

Si l’on considère le seuil à 40 % du revenu médian   le classement des pays entre eux reste le même : on est très pauvre en Roumanie avec moins de 265 euros par mois, 290 euros en Hongrie. À l’opposé, le seuil est le plus élevé en Norvège (945 euros), et en Suisse (890 euros). La France, avec 660 euros, se situe juste devant les Pays-Bas et le Royaume-Uni (650 euros).

Il faut noter que le nombre et le taux de pauvreté en Europe sont calculés à partir de la somme des populations pauvres de chaque pays, en fonction du seuil national. Ils ne sont pas évalués à partir d’un seuil qui serait fixé en proportion du niveau de vie médian   européen.

Euros en SPA (standard de pouvoir d'achat). Données 2014, année de perception des revenus. Sur son site internet Eurostat indique les années de collectes.
Source : Eurostat, données 2014 (année de perception des revenus), en standard de pouvoir d'achat (SPA)

      

Quel seuil de pauvreté choisir ?
Le seuil de pauvreté correspond à un pourcentage du revenu médian   national, celui qui sépare la population en deux, la moitié recevant moins que ce revenu, l’autre plus. Le seuil le plus utilisé équivaut à 60 % du revenu médian  . Il s’agit d’une convention. Certains estiment que l’utilisation d’un seuil à 50 % est plus représentative. On peut aussi utiliser le seuil à 40 % qui se focalise sur la grande pauvreté. Pour d’autres, le seuil à 60 % constitue une définition plus large qui permet d’englober une population modeste, qui n’a pas accès à des éléments essentiels.

Avertissement :
Nous indiquons l’année de perception réelle des revenus, alors que sur son site Internet, Eurostat indique pour les mêmes chiffres l’année de collecte de l’information, soit une année plus tard. Par ailleurs, ces données sont des ordres de grandeur : les pays n’ont pas les mêmes méthodes d’enregistrement des données sur les revenus.

Photo / © iMAGINE - Fotolia


[1Pour rendre les comparaisons plus juste, on exprime les niveaux de vie nationaux en parité de pouvoir d’achat, calcul qui permet de tenir compte des différences de prix entre les pays, notamment du coût du logement.

[2Année de perception des revenus. Sur son site internet Eurostat indique les années de collecte et donc 2015.


Date de première rédaction le 14 mai 2013.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Europe


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 10/11/2017
La pauvreté en Europe
Données 02/11/2016
Les faibles niveaux d’éducation en Europe
Propositions 05/07/2016
Agir contre les inégalités en Europe en respectant les spécificités nationales
Analyses 19/11/2015
Echec scolaire et inégalités : l’école française, un plutôt bon élève en Europe
Analyses 07/04/2015
La France championne des dépenses publiques ? Une illusion
Données 20/10/2014
La part des femmes au parlement européen
Analyses 20/05/2014
Contre les inégalités : il faut agir au niveau européen
Données 20/05/2014
La crise accroît les inégalités de revenus en Europe
Données 20/05/2014
L’impact de la crise sur la pauvreté en Europe
Données 16/05/2014
Les seuils de pauvreté en Europe