Observatoire des inégalités
Soutenez l'Observatoire des inégalités >>                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Revenus, patrimoine, pauvreté

Les inégalités de salaire restent fortes en France

Données 3 septembre 2019

Les 10 % des salariés les moins bien rémunérés touchent au mieux 1 200 euros par mois, les 10 % les mieux payés au moins 3 600 euros, soit trois fois plus. On entre dans le club du 1 % des plus hauts salaires à partir de 8 600 euros.

Revenus et patrimoine Salaires

Le salaire net mensuel médian s’élève à 1 800 euros [1] selon l’Insee (données 2016) [2]. Les 10 % des salariés les moins bien rémunérés touchent moins de 1 200 euros par mois, les 10 % aux salaires les plus élevés, au minimum 3 600 euros. Ces derniers touchent donc au moins 2 400 euros de plus, soit trois fois plus que les moins bien payés. Tout en haut de l’échelle, le 1 % le mieux rémunéré perçoit au minimum un salaire mensuel de 8 600 euros, plus de sept fois plus que les 10 % les moins bien payés touchent en sept mois.

Les inégalités de salaires sont plus élevées chez les hommes que chez les femmes, ces dernières étant beaucoup moins nombreuses à percevoir de hautes rémunérations. Le salaire minimum des 10 % des femmes les mieux rémunérées est de 3 100 euros, contre 3 900 euros pour les hommes, soit 800 euros de moins. Si l’on prend en compte le 1 % des salariés les mieux rémunérés, l’écart est beaucoup plus important : les femmes gagnent au minimum 6 600 euros et les hommes, 9 900 euros, soit 3 300 euros de moins.

Les salaires de la classe moyenne

Si l’on considère que la classe moyenne est constituée des 50 % des salariés du milieu de la répartition, situés au-dessus des 30 % les moins bien payés et au-dessous des 20 % les mieux rémunérés, on obtient des salaires mensuels nets compris entre 1 500 et 2 700 euros. C’est la fourchette des « classes moyennes » des salaires pour des temps pleins, sans tenir compte de l’âge notamment.

Lecture : en 2016, 10 % des salariés perçoivent un salaire mensuel net inférieur ou égal à 1 189 euros, en équivalent temps plein.
Source : Insee – Données 2016 – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données


Salaires mensuels par sexe et par tranche de 10 %
En équivalent temps plein
Unité : euros
Ensemble
Hommes
Femmes
10 % des salariés gagnent moins de........euros1 1891 2451 145
20 % ...1 3461 4201 270
30 %...1 4791 5661 383
40 % ...1 6211 7211 499
50 % ...1 7891 8991 639
60 % ...1 9952 1211 821
70 % ...2 2732 4312 064
80 % ...2 7092 9312 417
90 % des salariés gagnent moins de....euros3 5763 9263 091
95 % ...4 6685 1893 893
99 % ...8 6299 9256 583
Rapport entre les 90 % et les 10 %3,03,22,7
Écart entre les 90 % et les 10 % (en euros)2 3872 6811 946
Rapport entre les 99 % et les 10 %7,38,05,7
Écart entre les 99 % et les 10 % (en euros)7 4408 6805 438
Lecture : en 2016, 10 % des salariés perçoivent un salaire mensuel net inférieur ou égal à 1 189 euros, en équivalent temps plein.
Source : Insee – Données 2016 – © Observatoire des inégalités


Où vous situez-vous sur l’échelle des salaires ?
Pour le savoir, utilisez notre outil en ligne « Salaires : êtes-vous riche ou pauvre ? » (Données 2016).

Photo / © Jérôme SALORT - Fotolia.com


[1Ce qui signifie que 50 % des Français gagnent moins de 1 800 euros par mois, et 50 % gagnent plus.

[2Il s’agit de données calculées en équivalent temps plein : les salaires en temps partiel sont comptabilisés mais sur la base de leur montant pour 35 heures.


Date de première rédaction le 3 septembre 2019.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus, patrimoine, pauvreté


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Analyses 14/11/2019
Jeux d’argent : un impôt sur la fortune du pauvre
Entretiens 07/11/2019
« On ne réglera pas le problème des inégalités en s’en prenant uniquement aux 1 % les plus riches », Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités
Données 23/10/2019
Minima sociaux : qui touche combien ?
Propositions 17/10/2019
Pour la création d’un revenu minimum unique
Données 15/10/2019
Le nombre d’allocataires de minima sociaux ne baisse plus
Analyses 04/10/2019
Pourquoi certains enfants vivent-ils dans la pauvreté ?
Analyses 12/09/2019
Inégalités de revenus : stabilité dans la morosité
Données 10/09/2019
Les inégalités de niveau de vie n’augmentent plus depuis cinq ans
Données 10/09/2019
Les seuils de pauvreté en France
Données 10/09/2019
Depuis cinq ans, la pauvreté stagne à un niveau élevé