Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

"Salaires"

0 | 10 | 20
Comment ont évolué les inégalités de revenu salarial ?

Les 10 % des salariés les mieux rémunérés perçoivent au moins 21 fois plus que les 10 % du bas de l’échelle si l’on prend en compte les salaires tous temps de travail confondus. Cet écart a doublé en 50 ans, mais s’est stabilisé depuis 15 ans. Analyse d’Anne Brunner.

Salaire minimum et salaire moyen : un écart stable depuis 35 ans

Un salarié en temps plein touche en moyenne 3,6 fois plus qu’en 1950, une fois la hausse des prix prise en compte. Depuis 35 ans, le salaire minimum est resté à peu près équivalent à la moitié du salaire moyen à temps plein. L’analyse de Louis Maurin.

Les inégalités de salaire remontent

Les 10 % les mieux rémunérés gagnent au moins trois fois plus que les 10 % les moins bien payés. Depuis 2008, ce rapport repart à la hausse. Extrait du Centre d’observation de la société.

Où vous situez-vous sur l’échelle des salaires ?

La moitié des salariés touchent moins de 1 800 euros net par mois, 16 % touchent plus de 3 000 euros, 8 % plus de 4 000 euros. Et vous ? L’outil proposé par l’Observatoire des inégalités permet de vous situer sur l’échelle des salaires.

Comment justifier (ou non) les inégalités de salaires ?

Les inégalités de salaires sont largement acceptées. Mais jusqu’où ? À partir de quel niveau deviennent-elles injustes et nous choquent-elles ?

Professions : qui gagne combien ?

Avec un salaire mensuel net de 4 000 euros en moyenne, les cadres supérieurs gagnent 2,5 fois plus que les employés et les ouvriers. Chaque mois, ils disposent de 2 400 euros de plus à dépenser que les catégories populaires : de quoi vivre mieux et épargner.

Les inégalités de salaire restent fortes en France

Les 10 % des salariés les moins bien rémunérés touchent au mieux 1 200 euros par mois, les 10 % les mieux payés au moins 3 600 euros, soit trois fois plus. On entre dans le club du 1 % des plus hauts salaires à partir de 8 600 euros.

Les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes : état des lieux

En équivalent temps plein, les femmes touchent 18,5 % de moins que les hommes, selon l’Insee. La discrimination pure serait d’environ 10 % d’après le ministère du Travail.

L’évolution des inégalités de salaires entre hommes et femmes

Les écarts de salaires entre les femmes et les hommes se réduisent. Ils ont régulièrement baissé du milieu des années 1970 à la fin des années 1990. Depuis 1995, le rattrapage se poursuit, mais à un rythme ralenti. Selon cette tendance, il faudrait encore plusieurs dizaines d’années pour atteindre l’égalité salariale entre femmes et hommes.

Salaires, le grand écart

L’essentiel des revenus est issu du travail. Les salaires sont au cœur des inégalités de revenus. Nos explications extraites du livret pédagogique Les inégalités expliquées aux jeunes.

0 | 10 | 20