Commandez le « Rapport sur les riches en France »                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Revenus

La carte de France des super-riches

Données 2 juin 2022 https://www.inegalites.fr/La-carte-de-France-des-super-riches - Reproduction interdite

Où vivent les super-riches ? 30 % des membres du club du 1 % le plus riche habitent à Paris ou dans les Hauts-de-Seine. Certains départements de province se distinguent également.

Territoires Niveaux de vie

16 % des ménages riches (c’est-à-dire ici ceux situés entre les 10 % et le 1 % des ménages les plus aisés) habitent à Paris ou dans les Hauts-de-Seine (Insee, données 2018). Et même 30 % des super-riches (le 1 % le plus riche) sont concentrés dans ces quelques centaines de kilomètres carrés. Ces deux départements, les plus petits du pays en surface, abritent seulement 5 % du reste de la population.

Cette prépondérance des super-riches dans la région parisienne est confirmée par l’Insee dans son classement des régions qui abritent ces ménages. L’Île-de-France regroupe 43 % des ménages situés dans le 1 % le plus riche et 54 % du millième le plus riche, alors que cette région représente 19 % de l’ensemble de la population. La région francilienne concentre les pouvoirs administratifs, politiques et les sièges sociaux de grandes entreprises. En conséquence, elle pèse très lourd sur la carte de France de la répartition des cadres dirigeants du privé et du public.

Les régions de province sont toutes sous-représentées parmi les lieux de résidence privilégiés par les super-riches. Pour autant, certaines se distinguent. L’Auvergne-Rhône-Alpes, forte de la métropole lyonnaise, abrite presque la même proportion de très riches (12 %) que sa part d’habitants dans la population française. La Nouvelle-Aquitaine et les Hauts-de-France sont classés troisième et quatrième par leur population (9 % de l’ensemble des ménages français résident dans chacune), mais reléguées aux sixième et septième rangs des régions où vivent les membres du club du 1 % (respectivement 6 % et 5 % d’entre eux). À l’inverse, Provence-Alpes-Côte d’Azur est la septième région en termes de population, mais la troisième, juste après l’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, parmi les régions où résident les très riches. 7 % des ménages français les plus aisés ont opté pour le soleil et les villas de la Côte d’Azur et du Sud-Est.

Les départements qui concentrent les ménages riches
Unité : %
Riches (des 10 % au 1 % le plus aisé)
Super-riches (le 1 % le plus aisé)
90 % les moins aisés
Paris10213
Hauts-de-Seine692
Autres départements847095
Ensemble100100100
Lecture : 10 % des personnes situées entre les 10 % et le 1 % les plus riches vivent à Paris, contre 3 % des 90 % les moins aisés.
Source : Insee – Données 2018 – © Observatoire des inégalités
Répartition des ménages très riches par région
Unité : %
1 % le plus riche
0,1 % le plus riche
Ensemble des ménages
Île-de-France43,154,318,7
Auvergne-Rhône-Alpes11,58,612,0
Hauts-de-France5,44,39,1
Nouvelle-Aquitaine5,84,89,1
Occitanie5,94,58,8
Grand Est6,35,18,3
Provence-Alpes-Côte-d’Azur7,26,57,8
Pays de la Loire3,22,65,8
Bretagne2,72,15,1
Normandie2,82,25,0
Bourgogne-Franche-Comté2,51,84,2
Centre-Val de Loire2,21,83,9
La Réunion0,80,61,4
Martinique0,30,30,5
Corse0,40,40,4
Ensemble100100100
Lecture : 43,1 % des ménages situés dans le 1 % le plus riche habitent en Île-de-France, région qui représente 18,7 % de l'ensemble des ménages.
Source : Insee – Données 2017 – © Observatoire des inégalités

Zoomer à l’échelle départementale fait apparaitre les territoires où les riches sont davantage présents. Paris et les Hauts-de-Seine, nous l’avons dit, sont les deux départements où l’on trouve la plus forte proportion de « membres du 1 % le plus riche » : ces derniers ne représentent pas 1 % de la population départementale, mais respectivement six et quatre fois plus. Sur la troisième marche du podium, on trouve les Yvelines, avec deux fois plus de ménages situés parmi le 1 % le plus riche qu’à l’échelle nationale.

Sept départements de province se situent un cran en dessous, mais au-dessus de la moyenne tout de même. Ils figurent aussi parmi les départements préférés des riches. On y trouve trois départements frontaliers avec la Suisse (Haute-Savoie, Ain, Haut-Rhin), le Val-de-Marne, au sud-est de la petite couronne parisienne, ainsi que le Rhône. Enfin, cette liste comprend deux départements prisés des retraités très aisés notamment, les Alpes-Maritimes et la Corse-du-Sud.

Cinquante départements abritent entre 0,5 % et 1 % de super-riches. Ces derniers y sont donc légèrement sous-représentés. Enfin, dans 38 départements, la part des ménages qui appartiennent au 1 % le plus riche est inférieure à 0,5 %, la moitié de la moyenne nationale. On y trouve des départements ruraux où les principales villes sont de taille moyenne. Tout en bas du classement, la part de riches se situe à 0,3 % en Seine-Saint-Denis, département exceptionnel par sa densité, la taille de sa population, mais aussi par sa pauvreté, situé à quelques encablures des quartiers chics de Paris et des Hauts-de-Seine.

Carte / © Observatoire des inégalités


Date de première rédaction le 2 juin 2022.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Modes de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Proposition 17/11/2022
Comment réduire la pauvreté ? Les solutions de Pascale Novelli, du Secours catholique
Données 17/11/2022
Les personnes accueillies par le Secours catholique : portrait de la France la plus pauvre
Analyse 02/11/2022
La pauvreté paradoxale
Analyse 27/10/2022
L’impôt sur l’héritage est-il vraiment aussi impopulaire qu’on le dit ?
Données 26/10/2022
Les inégalités de revenus se stabilisent
Données 17/10/2022
À quels niveaux se situent les seuils de pauvreté en France
Données 14/10/2022
La pauvreté se stabilise en France
Analyse 14/10/2022
Pourquoi la pauvreté n’a, finalement, pas augmenté en 2020
Données 10/10/2022
Comment évolue la répartition de la richesse en France ?
Point de vue 29/09/2022
L’Insee masque la situation des communes où il y a le moins de pauvres