Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Conditions de vie

Tabac : un marqueur social

Données 2 avril 2021 https://www.inegalites.fr/Tabac-un-marqueur-social - Reproduction interdite

Les plus aisés et les plus diplômés fument de moins en moins depuis 20 ans. Mais le taux de fumeurs quotidiens ne baisse pas chez les plus modestes, les chômeurs et les non-diplômés. Les écarts entre catégories sociales se sont creusés.

Conditions de vie Catégories sociales Santé Conditions et modes de vie

24 % des adultes (18-75 ans) fument tous les jours selon le Baromètre 2019 de Santé publique France [1]. Cette proportion a diminué depuis 2000, quand le taux de fumeurs quotidiens (au moins une cigarette par jour) s’établissait à 30 %. La baisse n’est pas uniforme dans la population et les écarts entre catégories favorisées et défavorisées s’accroissent.

Les non-diplômés sont près de deux fois plus nombreux à déclarer fumer quotidiennement que les diplômés de l’enseignement supérieur : 32 % contre 17,7 % en 2019. Entre 2000 et 2019, le taux de fumeurs parmi les non-diplômés a augmenté de 1,8 point alors qu’il a baissé de dix points pour les plus diplômés.

Population des 18-75 ans. Lecture : 17,7 % des diplômés de l'enseignement supérieur fument quotidiennement, contre 32 % des non-diplômés.
Source : Santé publique France - © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Si l’on considère les revenus, depuis 20 ans, la baisse du tabagisme est également considérable au sein de la population la plus aisée. Un recul de dix points de fumeurs quotidiens (de 28,3 % en 2000 à 18,2 % en 2019). À l’autre bout de l’échelle, près de 30 % des personnes aux revenus les plus modestes déclarent fumer tous les jours. Cette proportion n’a guère baissé en 20 ans.

Population des 18-75 ans. Revenu mensuel par personne. Lecture : 29,8 % des 18-75 ans aux revenus les plus modestes fument quotidiennement, contre 18,2 % des plus aisés.
Source : Santé publique France - © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

En matière de situation professionnelle aussi, les écarts sont importants. Si un quart de ceux qui travaillent ou qui suivent des études fument en 2019, c’est le cas de 43 % des chômeurs, soit près de deux fois plus. Depuis 2000, le pourcentage de fumeurs quotidiens a augmenté chez les chômeurs (+ 2 points) alors que la baisse a été significative chez les étudiants (- 15 points) et les personnes en emploi (- 9 points).

Population des 18-64 ans. *Ensemble des 18-75 ans. Lecture : 42,7 % des chômeurs fument quotidiennement, contre 25,3 % des personnes en emploi.
Source : Santé publique France - © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Le fait de fumer dépend pour partie de facteurs individuels et pour partie de déterminants sociaux. Ces écarts reflètent des différences de modes de vie, de rapport au corps et à la santé selon les milieux. Ils dépendent de nombreux éléments, qui vont du rôle du diplôme à celui de la famille, des collègues ou des amis, en passant par les habitudes de vie prises parfois dès la jeunesse. Avec son lot d’effets néfastes sur l’organisme, le tabagisme accentue les inégalités de santé entre catégories sociales.

Photo / © prudkov - Fotolia.com


[1Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) n° 14, Santé publique France, mai 2020.


Date de première rédaction le 7 février 2017.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Conditions de vie


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Entretiens 04/05/2021
Mettre la question sociale au cœur des politiques écologiques
Données 04/05/2021
L’environnement dégradé des quartiers les plus pauvres
Données 22/04/2021
Quatre millions de mal-logés : de quoi parle-t-on ?
Données 02/04/2021
Tabac : un marqueur social
Données 11/03/2021
Des contrôles de police très inégaux selon la couleur de la peau
Données 11/03/2021
La précarité énergétique diminue légèrement
Données 25/02/2021
Les catégories modestes vivent trois fois plus souvent que les plus aisés dans des logements trop petits
Analyses 16/02/2021
Handicap, un parcours semé d’obstacles
Points de vue 16/02/2021
Handicap : un manque indigne de données
Données 16/02/2021
Le handicap expose à la pauvreté et aux bas niveaux de vie