Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Revenus, patrimoine, pauvreté

La crise a gonflé le patrimoine financier des classes aisées

Analyses 2 juin 2021 https://www.inegalites.fr/La-crise-a-gonfle-le-patrimoine-financier-des-classes-aisees - Reproduction interdite

Pendant l’année 2020, faute de pouvoir dépenser leur argent, la plupart des ménages ont fait des économies. Les plus riches ont beaucoup plus épargné que les plus pauvres. En dix mois, les plus fortunés ont mis de côté au minimum ce qu’un smicard touche en sept mois de travail. Une analyse de Louis Maurin.

Revenus et patrimoine Riches Patrimoine

À partir des données des comptes bancaires d’une partie de la population, l’Insee a calculé de combien avait augmenté le patrimoine financier des ménages entre février et décembre 2020, en fonction du niveau de leur patrimoine de départ. Le patrimoine financier étudié ici comprend les comptes en banque, les livrets d’épargne ou l’épargne financière (comme l’assurance vie), mais pas les placements immobiliers notamment.

Entre février et décembre 2020, le seuil des 10 % des patrimoines financiers les plus hauts [1] (environ 116 000 euros) a grimpé de 8 400 euros et celui des 30 % les plus élevés a progressé de 4 300 euros. En dix mois, les plus fortunés ont mis de côté au minimum ce qu’un smicard touche en sept mois de travail. Au niveau du patrimoine médian (la moitié de la population possède moins, la moitié possède davantage), le gain est quatre fois moins élevé que celui des plus fortunés : 2 000 euros. Pour les 30 % au patrimoine le plus bas, le montant mis de côté tombe à 800 euros, et les 10 % les moins dotés ont réussi à grappiller au maximum 107 euros.

Cette évolution du patrimoine financier durant la crise sanitaire est en partie due au fait que certaines dépenses, de loisirs notamment, n’ont pas pu être réalisées. Ces données reflètent surtout l’accumulation du patrimoine entre les mains d’une petite fraction de la population, au long d’une année, crise ou pas. Plus on s’élève dans la hiérarchie, plus on accumule, ce qui ensuite va renforcer les inégalités de niveau de vie : ce capital va lui-même produire des revenus et se transmettre au fil des générations. On est au cœur de la machine inégalitaire. Ce qui choque, c’est le décalage, dans une période de crise majeure, avec la situation de ceux qui sont en difficulté.

Lecture : le niveau de patrimoine financier brut (hors dettes) maximum des 10 % qui possèdent le moins a progressé entre février et décembre 2020 de 107 euros, tandis que le niveau minimum des 10 % les plus fortunés a progressé de 8 381 euros.
Source : calculs Insee d'après données Crédit mutuel Alliance fédérale

Graphique        Données

Lire les autres articles de notre dossier sur les effets de la crise sanitaire sur les inégalités :

Ce dossier est extrait de notre Rapport sur les inégalités en France, édition 2021, qui vient de paraitre.


Commander ou télécharger l’ouvrage complet

Rapport sur les inégalités en France, édition 2021, sous la direction d’Anne Brunner et Louis Maurin, Observatoire des inégalités, juin 2021.
176 pages.
ISBN 978-2-9553059-9-7
10 € hors frais d’envoi.
Également disponible en version numérique à télécharger.
En cas de difficultés financières, vous pouvez demander l’envoi gratuit de l’ouvrage.

AJOUTER AU PANIER Consulter le sommaire

Photo / © Konstantin Evdokimov


[1Qui est aussi le seuil maximum des 90 % au patrimoine financier le plus bas.


Date de première rédaction le 2 juin 2021.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus, patrimoine, pauvreté


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Analyses 02/06/2021
Crise sanitaire et inégalités : un premier bilan
Analyses 02/06/2021
La crise a gonflé le patrimoine financier des classes aisées
Analyses 02/06/2021
Crise et revenus : qui gagne, qui perd ?
L’essentiel 02/06/2021
Rapport 2021 : l’essentiel sur les inégalités de revenus
Analyses 01/06/2021
Encore plus ! Enquête sur les privilégiés
Données 27/05/2021
L’évolution des inégalités de salaires entre hommes et femmes
Points de vue 21/05/2021
Covid-19 : pourquoi nous devons tous payer l’addition
Données 14/05/2021
Qui met de l’argent de côté et combien ?
Analyses 11/05/2021
18-24 ans : un peu plus de 400 000 jeunes concernés par un RSA-jeunes
Entretiens 04/05/2021
Mettre la question sociale au cœur des politiques écologiques