Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Monde

L’accès à la médecine inégalement réparti dans le monde

Données 13 décembre 2018

L’Autriche compte 52 médecins pour 10 000 habitants, alors que le Rwanda en compte un seul. Les écarts sont grands entre les pays riches et les moins bien lotis, en particulier les pays d’Afrique.

Monde Santé

L’analyse de la densité de médecins par pays livre une vision d’ensemble assez fidèle des inégalités de santé dans le monde. Il existe un écart très important entre les pays les mieux lotis et ceux qui en sont les plus démunis : là où l’Autriche compte 52 médecins pour 10 000 habitants, le Rwanda et l’Ouganda en comptent un seul, selon les données 2015 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les pays riches de la planète se caractérisent tous par un nombre de médecins bien supérieur à 25 pour 10 000 habitants : 44 en Norvège, 42 en Allemagne, 40 en Russie ou encore 39 en Italie et en Espagne. En France, on compte 32 médecins pour 10 000 habitants. En bas de l’échelle, les pays d’Afrique, et plus particulièrement de l’Afrique de l’Est, se distinguent par un effectif médical très faible, généralement un médecin pour 10 000 habitants. La Thaïlande (5), le Vietnam (8), le Sri Lanka (9) ou le Pakistan (10) ne sont guère mieux dotés.

Même si, en matière de santé, bien d’autres facteurs jouent comme l’hygiène, l’alimentation, les conditions de travail, etc., les conséquences du manque de médecins dans certaines régions du monde, le plus souvent les plus pauvres, sont importantes. Les pays d’Afrique connaissent en effet une plus forte mortalité infantile ou des épidémies plus fréquentes (sida, tuberculose, etc.), ce qui vient peser de façon considérable sur les espérances de vie, bien moindres qu’ailleurs dans le monde.

Ces données ne donnent qu’un aperçu très général des inégalités d’accès aux soins. Certes, on a une probabilité supérieure d’être mieux soigné dans un pays qui compte 50 médecins pour 10 000 habitants que dans celui qui en compte dix fois moins, mais le nombre n’est pas forcément toujours synonyme de qualité des soins. Il faudrait pouvoir observer à la fois le nombre et la géographie de l’implantation des praticiens : certains habitants de zones rurales doivent parcourir des dizaines de kilomètres pour trouver un accès aux soins très réduit (infirmerie avec des soins de base). Il faut aussi disposer de médicaments à des prix abordables et de spécialistes pour les maladies les plus graves, domaines pour lesquels les inégalités sont encore plus grandes.


Source : Organisation mondiale de la santé - Données 2015 - © Observatoire des inégalités

      

Avertissement :
Nous avons sélectionné un certain nombre de pays, notamment en fonction de la taille de leur population et de leur situation géographique sur différents continents. Les données sont à interpréter avec précaution car la définition de ce qu’est un médecin peut varier d’un pays à l’autre (infirmier, médecin généraliste, spécialiste, etc.), et les systèmes de comptabilisation peuvent être différents.

Photo / Olja Latinovic - World Bank CC-BY-NC-ND


Date de première rédaction le 13 juin 2013.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Monde


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires

Sur le même sujet

Analyses 25/04/2019
Un jour, un euro
Données 20/03/2019
Les inégalités de revenus à la lumière du « Palma »
Analyses 05/02/2019
Qui profite de la croissance des revenus dans le monde ?
Données 13/12/2018
L’accès à la médecine inégalement réparti dans le monde
Données 07/10/2018
Un siècle d’inégalités de revenus : les super-riches regagnent le terrain perdu
Données 24/08/2018
730 millions de travailleurs dans le monde survivent avec moins de trois dollars par jour
Données 11/06/2018
L’accès à l’eau potable dans le monde
Entretiens 26/04/2018
Crise alimentaire : « Les chiffres des Nations unies sont discutables ». Entretien avec Rony Brauman
Données 26/04/2018
800 millions de personnes sous-alimentées dans le monde
Analyses 26/04/2018
La faim dans le monde