Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Revenus, patrimoine, pauvreté

Famille monoparentale rime souvent avec pauvreté

Données 30 novembre 2017

Une famille monoparentale sur cinq est pauvre au seuil de 50 %, ce qui représente 1,2 million d’individus. Dans 82 % des cas, il s’agit de femmes avec enfants.

Revenus et patrimoine Pauvreté

34,9 % des familles monoparentales, soit deux millions de personnes, disposent de revenus inférieurs au seuil de pauvreté à 60 % du revenu médian, contre 11,8 % des personnes vivant en couple selon les données 2015 de l’Insee. Si l’on considère le seuil à 50 % du revenu médian, le taux de pauvreté est de 20,3 % pour les familles monoparentales (1,2 million d’individus) et de 6,6 % pour les couples (2,4 millions de personnes). Dans 82 % des cas, ces familles sont constituées d’une femme seule avec des enfants (donnée 2014 de l’Insee).

44 % des femmes inactives à la tête d’une famille monoparentale sont pauvres (au seuil à 50 % du revenu médian), contre 14,1 % des pères seuls (actifs et inactifs). 15 % des mères actives de ces familles, souvent victimes de bas salaires, de temps partiels contraints, morcelés et peu rémunérés, vivent sous le seuil de pauvreté.

Personnes vivant sous le seuil de pauvreté selon le type de ménage
Seuil à 50 %

Seuil à 60 %

Nombre (en milliers)Taux de pauvreté (en %)Nombre (en milliers)Taux de pauvreté (en %)
Personnes seules 78013,41 11319,1
Familles monoparentales1 22220,32 09934,9
Mères inactives50244,080470,6
Mères actives55015,01 02827,9
Pères16914,126622,2
Couples2 3766,64 24611,8
Ensemble4 3788,87 45815,0
France métropolitaine - Personnes vivant dans un ménage dont le revenu déclaré est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante. Individus appartenant à un ménage dont la personne de référence a moins de 65 ans.
Source : CCMSA, Cnaf, Cnav, DGFIP, Insee – Données 2015 – © Observatoire des inégalités

Des familles qui se serrent la ceinture

Ces faibles niveaux de vie ont des conséquences matérielles très concrètes. Près d’un tiers des familles monoparentales, contre un couple avec deux enfants sur dix, connaît au moins huit restrictions sur les vingt-sept répertoriées par l’Insee [1]. Près d’un tiers des familles monoparentales n’ont pas de ressources suffisantes pour couvrir leurs dépenses et équilibrer leur budget. Cette difficulté ne concerne que 18,3 % des couples avec deux enfants. De la même manière, près d’un quart des familles monoparentales, contre à peine 7 % des couples avec deux enfants, font face à des restrictions de consommation en raison du manque de moyens financiers. Ces restrictions peuvent se traduire par le fait de ne pas avoir pu prendre un repas au moins une journée dans les deux dernières semaines ou encore ne pas pouvoir maintenir son logement à bonne température. Les familles monoparentales sont aussi celles qui déclarent le plus (13,2 %) connaître des difficultés liées au logement telles que le surpeuplement, la taille du logement trop petite, des difficultés à le chauffer, l’humidité ou encore le bruit.

Pauvreté en conditions de vie selon le type de ménage
Unité : %
Taux de pauvreté en conditions de vie
Insuffisance de ressources
Retards de paiement
Restrictions de consommation
Difficultés de logement
Personne seule14,013,08,415,76,8
Famille monoparentale27,331,519,124,213,2
Couple sans enfant4,57,23,65,23,1
Couple avec 1 enfant8,814,18,27,26,3
Couple avec 2 enfants9,418,37,16,65,8
Couple avec 3 enfants ou plus17,823,614,312,911,8
Ensemble11,914,48,311,66,6
France métropolitaine. Ensemble des ménages.
Source : Insee – Données 2016 – © Observatoire des inégalités
Le taux de pauvreté en conditions de vie
L’indicateur de pauvreté en conditions de vie, publié par l’Insee, mesure la part de ménages qui connaissent au moins huit restrictions sur vingt-sept répertoriées. Il prend en compte par exemple les ménages qui ne peuvent pas acheter régulièrement de la viande, ni partir en vacances une semaine par an, ceux qui ont des revenus insuffisants pour équilibrer leur budget ou encore ceux qui ne peuvent pas payer leur loyer.

Photo / © Gilles Paire - Fotolia



Date de première rédaction le 30 novembre 2017.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus, patrimoine, pauvreté


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Entretiens 15/06/2018
« Le décalage est terrible entre la France qui vit bien et les plus pauvres ». Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités
Points de vue 14/06/2018
Non, les enfants pauvres n’existent pas
Données 05/06/2018
Les inégalités de niveau de vie continuent d’augmenter
Propositions 05/06/2018
Pour réduire la pauvreté, la croissance ne suffit pas
Données 15/05/2018
La pauvreté augmente chez les plus jeunes, mais n’épargne pas les plus âgés
Points de vue 07/05/2018
Pour combattre le populisme, il faut un impôt universel et progressif
Propositions 19/04/2018
Entreprises - Agir où se crée la richesse
Données 02/03/2018
Riches, pauvres et classes moyennes : comment se situer ?
Données 02/03/2018
Revenus : qui gagne combien ?
Points de vue 01/03/2018
Politiques publiques - « Peut-on faire confiance aux riches ? »