Observatoire des inégalités
Commandez le « Rapport sur les riches en France »                               X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

"Éducation"

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 130
L’inégal accès au bac des catégories sociales

Les taux d’accès au bac augmentent sur longue période. Mais alors que neuf enfants d’enseignants sur dix sont bacheliers, ce n’est le cas que de quatre enfants d’ouvriers non qualifiés.

Inégalités : une hypocrisie française

Les inégalités de revenus progressent parce que les plus favorisés en veulent toujours plus. Soit on assume le phénomène, soit on se donne les moyens d’une plus grande solidarité. Par Anne Brunner et Louis Maurin de l’Observatoire des inégalités. Extrait du « Rapport sur les inégalités en France, édition 2017 ».

Éducation : les politiques territoriales servent-elles à quelque chose ?

Comme souvent en France, la multiplication des annonces et des dispositifs masque une incapacité à agir. En matière d’éducation, les politiques territoriales n’ont pas les moyens de leurs ambitions. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Extrait de la revue Constructif.

La baisse des inégalités à l’école n’empêche pas de s’en préoccuper

La démocratisation de l’école est réelle, même si les inégalités se sont déplacées vers le haut. Cela n’empêche pas que leur niveau reste trop important. Le point de vue de Jean-Yves Mas, professeur de sciences économiques et sociales en Seine-Saint-Denis.

Pour réduire les inégalités à l’école, il faut repenser le rapport au savoir

Pour sortir du débat stérile entre les conservateurs et les pédagogues en matière d’inégalités scolaires, il faut s’intéresser à la façon dont le rapport au savoir se construit à l’école. Par Alain Beitone et Raphaël Pradeau, professeurs de sciences économiques et sociales.

Des classes préparatoires et des grandes écoles toujours aussi fermées

Deux tiers d’enfants de cadres supérieurs à Polytechnique contre 1 % d’ouvriers. La part des enfants issus de milieux populaires est bien mince dans les classes préparatoires et dans les grandes écoles de l’enseignement supérieur qui, pourtant, disposent de moyens énormes.

« Les tensions de notre société naissent dans le refus de voir la situation de domination des catégories aisées ». Entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités

Les diplômés ont-ils pris en otage le discours sur les inégalités au détriment des classes populaires ? Entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Extrait de Slate.fr.

Filles et garçons dans l’enseignement supérieur : des parcours différenciés

Les filles représentent 58 % des étudiants à l’université. Elles sont 70 % dans les filières lettres ou sciences humaines, 40 % dans les filières scientifiques.

Non, l’école n’augmente pas les inégalités

Même si elle privilégie largement les enfants de diplômés, l’école française n’augmente pas les inégalités et n’est pas la plus inégalitaire au monde. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Article extrait du magazine Alternatives Economiques.

Selon l’OCDE, la France est l’un des pays où le milieu social influe le plus sur le niveau scolaire

La France est l’un des pays de l’OCDE où le milieu social influence le plus les compétences scolaires des élèves de 15 ans en mathématiques, comme en sciences.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 130