Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don

"Patrimoine"

Comment évoluent les inégalités de patrimoine en France ?

Les inégalités de patrimoine se sont nettement réduites au XXe siècle. Mais elles se sont stabilisées dans les années 1980 et ont recommencé à augmenter depuis le milieu des années 1990.

Quelles sont les dix plus grandes fortunes de France ?

Le patrimoine professionnel de Bernard Arnault (LVMH), première fortune de France, vaut 158 milliards d’euros. Une fortune équivalente à la valeur de l’ensemble des logements de Lyon ou de Marseille.

Patrimoine : êtes-vous fortuné ?

Où vous situez-vous sur l’échelle des patrimoines en France ? Testez le comparateur des patrimoines de l’Observatoire des inégalités. La moitié des Français possèdent moins de 94 250 euros par adulte. Et vous ?

Les inégalités de patrimoine en France

Le patrimoine est très inégalement réparti. Les 10 % les plus fortunés possèdent près de la moitié du patrimoine du pays. Les 10 % les moins fortunés n’ont rien.

L’impôt sur l’héritage est-il vraiment aussi impopulaire qu’on le dit ?

Les droits de succession ne jouent pas leur rôle de réduction des inégalités. Mais leur réforme serait politiquement inenvisageable, si l’on en croit les sondages. Faut-il s’en tenir à ce lieu commun ? Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Héritage : comment transmettre un million d’euros sans payer d’impôts

Un couple peut transmettre 400 000 euros à ses deux enfants sans impôts sur la succession. Et même plus d’un million d’euros s’il recourt aux généreuses niches fiscales. L’impôt sur l’héritage n’entrave en rien la transmission des grandes fortunes. Une analyse d’Anne Brunner et Louis Maurin.

Qui paie l’impôt sur la fortune immobilière ?

143 000 foyers paient l’impôt sur la fortune immobilière parce qu’ils possèdent plus d’1,3 million de biens immobiliers. Qui sont-ils et que sait-on d’eux ?

Grandes fortunes : de moins en moins imposées, de plus en plus nombreuses

Le nombre de grandes fortunes imposables a été drastiquement réduit par les réformes de 2011 et de 2017. Mais durant les périodes où les règles fiscales étaient stables, le nombre de foyers qui déclarent des grandes fortunes n’a cessé d’augmenter.

Taxons davantage les grosses successions pour éviter une société de rentiers

L’impôt sur les successions est inefficace et injuste. Pour réduire les inégalités, il faut mettre en place un abattement unique de 300 000 euros par héritier et élever les taux sur les transmissions les plus élevées. Les propositions de l’économiste Nicolas Frémeaux.

La crise a gonflé le patrimoine financier des classes aisées

Pendant l’année 2020, faute de pouvoir dépenser leur argent, la plupart des ménages ont fait des économies. Les plus riches ont beaucoup plus épargné que les plus pauvres. En dix mois, les plus fortunés ont mis de côté au minimum ce qu’un smicard touche en sept mois de travail. Une analyse de Louis Maurin.