Données

L’héritage profite aux riches

13 % des héritages dépassent 100 000 euros. Une proportion qui approche les 30 % chez les héritiers exerçant des professions libérales, mais tombe à 6 % chez les employés.

2 juin 2022

https://www.inegalites.fr/L-heritage-profite-aux-riches-1760 - Reproduction interdite

Revenus Catégories sociales Patrimoine Riches

Bénéficier d’un gros héritage est le plus souvent réservé aux catégories déjà favorisées. Recevoir 100 000 euros ou plus, cela n’arrive quasiment jamais dans les catégories populaires. Seuls 7 % des héritages perçus par des employés actifs dépassent ce montant. Chez les ouvriers, la part est non significative, tant le cas est rare. Elle est de 11 % chez les anciens salariés retraités (anciens ouvriers, employés et professions intermédiaires), hors cadres supérieurs.

Au sein des catégories les plus favorisées, les gros héritages ne sont pas la règle, mais ils sont trois à cinq fois plus fréquents que chez les employés. Sans compter que les successions ont été parfois préparées à l’avance avec des donations anticipées qui permettent d’échapper à l’impôt, et, accessoirement, à ces statistiques.

Ceux qui héritent des sommes les plus importantes sont les non-salariés. Probablement du fait de la transmission entre parent et enfant d’un patrimoine professionnel. Ainsi, 26 % des héritiers agriculteurs, artisans, commerçants ou chefs d’entreprise ont reçu plus de 100 000 euros. C’est le cas de 27 % des professions libérales. Tout de même, 17 % des cadres supérieurs en activité et 23 % des cadres retraités qui ont hérité ont aussi eu la chance de bénéficier d’une telle somme.

Part des héritages supérieurs à 100 000 euros selon la catégorie sociale
Unité : %

Agriculteurs, artisans, commerçants, chefs d'entreprise25,5
Professions libérales 27,3
Cadres supérieurs17,2
Professions intermédiaires10,5
Employés 6,7
Ouvriers qualifiés n.s.
Ouvriers non qualifiés n.s.
Retraités agriculteurs, artisans, commerçants, chefs d'entreprise13,3
Retraités cadres supérieurs22,5
Retraités salariés sauf cadres supérieurs10,8
Ensemble12,9
n.s. : non significatif. Lecture : 17,2 % des héritages reçus par des cadres supérieurs sont d’un montant supérieur à 100 000 euros.
Source : Insee - données 2018 – © Observatoire des inégalités

Les héritages de 100 000 euros et plus sont beaucoup plus fréquents chez les riches. Les sommes touchées par des ménages fortunés (plus de 500 000 euros de patrimoine net) sont pour 28,4 % d’entre elles d’un montant supérieur à 100 000 euros, une fréquence deux fois plus importante que chez les ménages de la tranche juste en dessous en termes de patrimoine (entre 275 000 euros et 500 000 euros). Pour ceux situés sous le patrimoine médian (entre 10 000 euros et 115 000 euros de patrimoine net), seuls 5 % des héritages atteignent ce montant.

Bénéficier d’une donation de ses proches est encore plus marqué socialement : près de 80 % des bénéficiaires appartiennent aux 50 % les plus fortunés ; un quart, aux 10 % les plus fortunés. Ces donations peuvent être exonérées d’impôts tous les quinze ans (jusqu’à 100 000 euros d’un parent à un enfant), ce qui permet aux personnes très fortunées d’en faire bénéficier leurs enfants plusieurs fois au cours de leur vie, sans rien devoir au fisc.

Part des héritages supérieurs à 100 000 euros selon le niveau de patrimoine
Unité : %

Moins de 10 000 euros de patrimoinen.s.
De 10 000 à moins de 115 000 euros4,8
De 115 000 à moins de 275 000 euros9,4
De 275 000 à moins de 500 000 euros13,1
500 000 euros ou plus28,4
Ensemble12,9
Patrimoine net (dettes déduites). Lecture : 28,4 % des héritages perçus par des ménages propriétaires d’un patrimoine net de 500 000 euros ou plus sont d’un montant supérieur à 100 000 euros.
Source : Insee - données 2018 – © Observatoire des inégalités

Photo / © Dominika Roseplay

Date de première rédaction le 24 septembre 2013.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Sur ce thème