Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don

L’égalité et la liberté, des valeurs qui s’opposent ?

Questions clés 17 août 2021 https://www.inegalites.fr/L-egalite-et-la-liberte-des-valeurs-qui-s-opposent - Reproduction interdite

Égalité et liberté sont deux valeurs qui vont ensemble dans notre devise, mais qui peuvent entrer en conflit. Si on y réfléchit bien, elles ne sont pas forcément aussi opposées que cela.


Dans la devise de la République, « égalité » et « liberté » vont ensemble, au côté de la fraternité. En pratique, la chose n’est pas si simple. Lorsqu’un projet politique tend vers plus d’égalité, on lui reproche parfois de vouloir limiter les libertés individuelles. Par exemple, on dit que l’impôt « redistribue » la richesse : il rééquilibre partiellement les niveaux de vie des contribuables, mais en privant les plus favorisés d’une partie de leurs revenus, donc de leur liberté de dépenser. L’interdiction de discrimination à l’embauche vise à l’égalité des droits de tous de pouvoir travailler, mais elle prive les employeurs de la liberté de sélectionner les candidats comme bon leur semble.

D’un côté, les défenseurs de la liberté soulignent qu’au nom de l’égalité, on risque de sacrifier les libertés individuelles. Autrement dit, nous n’avons plus la liberté de nous distinguer, d’être autonomes dans nos décisions personnelles. Pour preuve, les régimes autoritaires, au nom du progrès bon pour le peuple et de l’égalisation des conditions de vie, ont toujours drastiquement limité les libertés individuelles.

De l’autre côté, les défenseurs de l’égalité soutiennent que la liberté n’a pas de sens si les individus ne disposent pas des moyens réels de l’exercer. Si on ne mange pas à sa faim, si on ne dispose pas de logement, est-on réellement « libre » ? Quand la liberté des plus favorisés bride la liberté des plus pauvres, s’en réclamer sert aussi servir à justifier le refus de participer à la solidarité collective et laisser jouer la loi du plus fort. Ce qui équilibre la tension entre liberté et égalité, c’est bien le troisième terme de notre devise républicaine : la fraternité.

Égalité et liberté ne sont donc pas forcément aussi opposées que cela. L’égalité entre les membres d’une société ne consiste pas à ce qu’ils aient les mêmes goûts, les mêmes caractéristiques, ni la possession des mêmes biens. Que tout le monde soit identique. L’égalité équivaut à ce qu’ils aient les mêmes chances de parvenir à un but qu’ils définissent librement. À la base, c’est surtout avoir la même liberté de choix.

Reste que dans la pratique, dans la mise en place des politiques, le curseur est toujours difficile à placer et des intérêts très concrets s’opposent, par exemple entre ceux qui paient les impôts et ceux qui bénéficient de la redistribution. Et il n’est jamais simple de trancher.


Date de première rédaction le 9 janvier 2005.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Notre actu


Si j’étais président(e)… : le Prix « Jeunesse pour l’égalité » 2022 est lancé !

Newsletter

Espace jeunes

illustration espace jeune

Un outil original pour comprendre les inégalités

Publication



Rapport sur les inégalités en France, édition 2021

Formation

30 septembre 2021
Les jeunes face aux inégalités

Voir toutes les formations

Actualités de l'Observatoire

Notre lettre d’information fête son numéro 200 !

Outils

Questions clés
Mesurer les inégalités
Lexique
Salaire : êtes-vous riche ou pauvre ?
Patrimoine : êtes-vous fortuné ?
Niveaux de vie : où en est ma commune ?
L’évaluateur des dépenses publiques
Communes : quelle égalité hommes-femmes ?