Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Français et étrangers

Immigration : la pression sur les familles

Points de vue 4 janvier 2006 https://www.inegalites.fr/Immigration-la-pression-sur-les-familles - Reproduction interdite

Faute de pouvoir mettre en place des « quotas », le gouvernement s’apprète à s’attaquer au droit des immigrés à vivre en famille. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités, extrait du magazine Alternatives Economiques.

Origines

Dominique de Villepin avait précisé ses intentions en matière de politique migratoire à l’occasion de sa déclaration de politique générale le 8 juin dernier, puis lors de l’installation, deux jours plus tard, du Comité interministériel de contrôle de l’immigration. A l’intérieur, la France va encore durcir sa politique, comme cela avait été annoncé lors de la présentation, à la mi-mai, du « plan d’action contre l’immigration irrégulière ». Les expulsions devraient être multipliées par deux et les conditions de séjour des étrangers en France rendues encore plus difficiles (exigences supplémentaires en matière de logement, etc.). Concernant les flux d’immigration régulière, le Premier ministre ne souhaite pas fixer des quotas par nationalité. En revanche, la France choisira davantage les immigrés qu’elle souhaite accueillir en fonction de leurs qualifications [1].

Pour l’instant, ces flux liés à l’emploi sont très faibles : en 2003, seuls 6 500 salariés ont été accueillis, soit 5 % de l’ensemble des immigrés légaux. Le ministre de l’Intérieur a indiqué qu’il souhaitait porter ce niveau à 50 %. « Pour attirer en France des travailleurs qualifiés, des chercheurs, des professeurs d’université ou des créateurs d’entreprise, il faut créer un système de points à la canadienne », a précisé Nicolas Sarkozy [2].

Comme il n’est pas question d’ouvrir davantage les frontières, c’est le regroupement familial qui va en faire les frais. Il représentait les deux tiers des 136 000 entrées en 2003. Comme le confirme Nicolas Sarkozy : « Il ne s’agit pas d’arrêter le regroupement familial, mais de le maîtriser pour que celui-ci soit compatible avec la capacité d’accueil de la France » [3]. Pourtant, le droit de vivre en famille est reconnu par toutes les conventions internationales. Concrètement, il s’agit du droit donné à des enfants de venir rejoindre leurs parents ou à des conjoints de vivre ensemble. « Aucune norme constitutionnelle ne prévoit que la France doit accepter dans n’importe quelle condition tous les immigrés qui ont une raison personnelle de vouloir s’installer dans notre pays », a répondu le ministre, sous-entendu « quelle que soit cette raison ». En matière d’asile politique, un décret du 30 mai dernier, en application de la loi Sarkozy de novembre 2003, rend encore plus difficile les demandes. Sans revenir officiellement sur les engagements pris au regard du droit international, un pays peut effectivement s’en « arranger » en pratique, via des procédures administratives ultra restrictives.

La France, qui accueille déjà deux fois moins d’étrangers chaque année que l’Allemagne ou l’Espagne et trois fois moins que l’Italie, va une nouvelle fois écorner son image de pays des droits de l’homme, chère au Premier ministre.

Ce texte est extrait du magazine Alternatives Economiques n°238, juillet 2005.


[2Voir « La France tentée par l’immigration choisie », Alternatives Economiques n° 234, mars 2005.

[3Dans un courrier adressé à Patrick Weil, un chercheur qui s’était opposé à l’idée des quotas.


Date de première rédaction le 4 janvier 2006.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Français et étrangers


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Modes de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Entretiens 03/05/2022
« Documenter les discriminations pour pousser les pouvoirs publics à agir ». Entretien avec Noam Leandri
Données 28/04/2022
Un quart des agences immobilières acceptent de discriminer
Données 19/04/2022
Les immigrés frappés par la pauvreté et les bas revenus
Points de vue 15/04/2022
Ne pas voter Macron, c’est rester indifférent devant un déferlement de haine
Propositions 04/04/2022
Que faire pour réduire les inégalités ?
Données 15/03/2022
Les étudiants d’origine maghrébine discriminés à l’entrée de certains masters
Données 04/02/2022
Les personnes d’origine maghrébine nettement discriminées à l’embauche
Propositions 03/02/2022
Pour réduire les inégalités entre étrangers et Français, on peut faire évoluer le droit
Données 20/01/2022
La moitié des Français estiment que les discriminations selon la couleur de peau sont fréquentes
Données 30/11/2021
Les immigrés exercent plus souvent des métiers pénibles