Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don

Création du premier réseau européen sur les inégalités

Actualité de l’Observatoire 20 septembre 2011 https://www.inegalites.fr/Creation-du-premier-reseau-europeen-sur-les-inegalites - Reproduction interdite

En partenariat avec d’autres organismes européens, l’Observatoire des inégalités crée l’Observatoire européen des inégalités, Inequality Watch.


L’Observatoire des inégalités, en partenariat avec des associations et centres de recherche européens (voir la liste des membres d’Inequality Watch), crée le premier réseau européen indépendant d’information sur les inégalités, Inequality Watch, (le communiqué de presse est disponible ici). « L’objectif d’Inequality Watch est de permettre une connaissance plus fine des inégalités en Europe entre et au sein de chaque pays, explique Cédric Rio, coordinateur d’Inequality Watch, grâce à la mise en commun et la confrontation d’analyses en provenance de toute l’Europe. »

« Les Européens bénéficient de meilleures conditions de vie que les autres populations, analyse Anna Barford, membre anglais d’Inequality Watch pour The Equality Trust, mais les sociétés européennes présentent des situations sociales très contrastées. » Ainsi, la richesse par habitant en 2009 était de 29 300 euros en Autriche contre 10 900 euros en Roumanie, et une femme française peut espérer vivre 84,1 années, contre 76,7 ans pour les femmes Bulgares. « Les inégalités au sein de chaque pays atteignent des niveaux très variés, poursuit Renato Carmo, sociologue portugais pour l’Observatòrio das Desigualdades.Il est nécessaire de comprendre pourquoi elles sont si élevées au Portugal, et si faibles en Suède ! »

Retrouvez l’ensemble des analyses des organisations membres d’Inequality Watch sur un unique site Internet, www.inequalitywatch.eu. De nombreux évènements publics seront par ailleurs organisés pour discuter des inégalités en Europe.

Informer pour lutter contre les inégalités

Connaître et comprendre l’évolution des inégalités, les mécanismes qui sont à l’origine de leur augmentation ou de leur réduction, et leurs conséquences, permet de mieux les combattre. Les acteurs associatifs, les scientifiques mais également les femmes et hommes politiques ont besoin de ces données pour agir. Les inégalités sociales, incluant les inégalités de revenu et d’accès aux biens fondamentaux, tels que la santé, l’éducation, le logement, etc., sont des problématiques centrales, notamment parce qu’elles sont à l’origine de tensions entre les individus issus de milieux sociaux différents et tendent à ébranler la cohésion sociale. Les inégalités sont synonymes d’exclusion et de restriction des libertés pour les plus démunis. Elles heurtent ainsi un principe fondamental des sociétés européennes : l’égalité des personnes dans l’accès aux droits.

Au sein de leur pays, les membres d’Inequality Watch sont reconnus pour leur travail d’observation des inégalités, les causes du phénomène et leurs conséquences, comme l’Observatoire des inégalités en France depuis 2003. Nous vivons dans des sociétés qui s’internationalisent, où les économies sont toujours plus imbriquées, et la construction européenne n’est plus un vœu pieux. Une telle dynamique a conduit ces observatoires nationaux à mutualiser leurs contributions afin d’effectuer un travail identique au niveau européen.

De nombreux travaux existent sur le thème des inégalités en Europe. Mais en raison d’un manque de coordination, ou d’une approche destinée plus spécifiquement au monde scientifique, il est parfois difficile d’accéder à des informations suffisamment précises. Le thème des inégalités est complexe. Mais il l’est encore davantage lorsque celui-ci est traité à l’échelle de l’Europe, du fait de l’hétérogénéité sociale des pays qui la composent. Chaque pays possède des caractéristiques propres tant dans la distribution des revenus que dans l’accès aux biens et services, en raison de différences importantes entre les politiques publiques concernant les régimes de prestations sociales, les systèmes scolaires, la législation du marché du travail, etc.

C’est pourquoi l’Observatoire européen des inégalités prend la forme d’un réseau. La mise en commun et la confrontation des publications proposées indépendamment par chaque membre permettront à la fois de mieux comprendre les spécificités économiques et sociales propres à chaque pays européen et les différences de perceptions qui existent en Europe.

Les outils d’Inequality Watch

L’objectif d’Inequality Watch est de proposer gratuitement à l’ensemble des citoyens européens (scientifiques, acteurs associatifs, acteurs économiques, pouvoirs publics, et à l’opinion publique de manière plus générale) les publications les plus pertinentes sur le thème des inégalités en Europe. L’outil principal de diffusion d’Inequality Watch est son site Internet : www.inequalitywatch.eu. Il met à disposition les données collectées et les analyses produites sur les inégalités indépendamment par chaque membre du réseau.

Le site met ainsi à disposition des informations pour appréhender l’évolution et la situation actuelle des inégalités classées par rubrique (revenu, conditions de vie, genre, santé, éducation, emploi, immigrés et étrangers, âge, Europe et monde). Outre un fil d’actualités proposant les nouvelles publications des membres du réseau, des dossiers thématiques seront publiés. Des conférences ouvertes au public, réunissant scientifiques et acteurs de terrain, seront par ailleurs organisées dans le but d’informer et de réfléchir autour du thème des inégalités.

Projet à vocation européenne par nature, Inequality Watch a la volonté de se développer en réunissant davantage d’organisations afin d’y représenter l’ensemble des membres de l’Union européenne. L’Observatoire européen des inégalités Inequality Watch sera officiellement lancé le 7 octobre 2011 à Paris.


Date de première rédaction le 20 septembre 2011.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)