Observatoire des inégalités
Commandez le « Rapport sur les riches en France »                               X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

"Catégories sociales"

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140
Les maîtres du temps prospèrent grâce aux flexibles

Travail à la chaîne, le dimanche, la nuit, en horaires décalés... Les inégalités dans l’usage et le contrôle du temps façonnent nos modes de vie. Les plus favorisés réclament toujours plus de flexibilité pour les autres, au nom de la modernité. Par Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

La justice française n’est pas juste

La justice française juge plus sévèrement les plus faibles si l’on raisonne à situation équivalente, révèle une étude réalisée à partir de plusieurs milliers de décisions de justice. L’analyse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

L’université française survit, à l’ombre des grandes écoles

L’enseignement supérieur est divisé en deux, entre des filières marquées par l’élitisme social, richement dotées, et un enseignement généraliste qui fait ce qu’il peut avec des moyens beaucoup plus faibles. Le point de vue de Stéphane Beaud et Mathias Millet, sociologues. Extrait de Laviedesidees.fr.

Politiques publiques - « Peut-on faire confiance aux riches ? »

Les politiques publiques peuvent-elles faire confiance aux plus aisés pour redresser l’économie ? Le pari est risqué, si l’on en croit deux études qui montrent que les plus riches contournent davantage les règles que les autres. Un point de vue de Thibault Gajdos, économiste et chercheur au CNRS, extrait du journal Le Monde.

Inégalités : comment expliquer l’hypocrisie de la gauche ?

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais ». La bourgeoisie culturelle s’enflamme de façon aussi ardente qu’hypocrite contre les inégalités. Au fond, elle n’a pas grand-chose à faire des catégories populaires. Comment expliquer cette situation ? Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Les classes sociales : permanence et renouveau

Les classes sociales n’ont pas disparu. Elles se sont recomposées et restent une clé de lecture essentielle des inégalités. Une analyse de Julien Damon, sociologue, extraite du site Telos.

Les handicapés sont plus souvent ouvriers ou employés

Deux tiers des personnes handicapées qui travaillent sont ouvrières ou employées, alors que ces catégories ne représentent que la moitié de la population active.

Les trois quarts des élèves défavorisés étudient hors de l’éducation prioritaire

Près des trois quarts des élèves défavorisés n’étudient pas dans une école appartenant au réseau de l’éducation prioritaire. Ils ne bénéficient donc pas des mesures qui ne portent que sur ces réseaux. Extrait du Centre d’observation de la société.

Couples : qui se ressemble s’assemble

78 % des ouvriers vivent avec une ouvrière ou une employée, contre 3 % avec une femme cadre supérieure. Le choix du conjoint reste lié à la position sociale. Extrait du Centre d’observation de la société.

Les maladies professionnelles touchent les moins qualifiés

Le nombre de patients souffrant de maladies professionnelles reconnues est 37 fois plus élevé chez les ouvriers que chez les cadres. Les femmes des catégories populaires sont particulièrement touchées par les troubles musculo-squelettiques.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140