Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

"Territoires"

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100
Des conditions de vie difficiles dans les DOM

Les DOM sont les territoires français les plus touchés par la pauvreté. 45 % des Guyanais par exemple vivent dans un logement dépourvu de l’eau chaude courante. Un tiers des Martiniquais n’ont pas les moyens de pratiquer une activité de loisir régulière.

DOM : des inégalités de revenus et une pauvreté très élevées

Les écarts de niveau de vie et la pauvreté sont plus élevés dans les DOM qu’en France métropolitaine. Les Martiniquais les plus riches ont, par exemple, un niveau de vie cinq fois supérieur aux plus modestes, quand ce rapport est de trois en métropole. 77 % des habitants de Mayotte sont pauvres, contre 14 % des métropolitains.

Les inégalités de revenus selon les régions

L’Île-de-France est la région la plus inégalitaire, suivie de deux territoires d’outre-mer, La Réunion et la Martinique. Les écarts de revenus mensuels entre les ménages les plus riches et les plus pauvres varient de 1 900 euros dans les Pays de la Loire à 3 200 euros en Île-de-France.

Les inégalités de revenus selon les départements

À Paris, département le plus inégalitaire, les plus aisés disposent de revenus au moins six fois supérieurs à ceux des plus modestes. À l’autre extrémité de notre classement, la Vendée est celui où les inégalités de niveaux de vie sont les plus réduites.

Le palmarès des villes françaises les plus inégalitaires

Neuilly-sur-Seine est la grande ville la plus inégalitaire de France. Les plus riches y bénéficient de revenus huit fois supérieurs à ceux des plus pauvres, au moins 10 200 euros par mois pour les premiers, contre 1 260 euros au maximum pour les seconds. À l’autre bout de l’échelle, Sèvremoine, dans le Maine-et-Loire, est la commune où les inégalités de revenu sont les moins élevées.

L’environnement dégradé des quartiers les plus pauvres

46 % des habitants des quartiers les plus pauvres jugent leur environnement dégradé, 2,3 fois plus souvent que les habitants des quartiers voisins. Ils sont aussi deux fois plus nombreux à se plaindre du bruit.

La pauvreté dans les régions

Le taux de pauvreté varie de 5,7 % dans les Pays de la Loire à 25 % à La Réunion. Les régions du nord et du sud de la France sont les plus touchées en métropole, loin cependant derrière les régions d’outre-mer.

La pauvreté dans les départements

Selon les départements, le taux de pauvreté varie, de 5 % en Vendée à 25 % à La Réunion. La Seine-Saint-Denis est le département où habitent le plus grand nombre de personnes pauvres.

Le sur-chômage des quartiers prioritaires

Les quartiers dits « prioritaires » de la politique de la ville, les plus défavorisés du point de vue des revenus de leurs habitants, concentrent les difficultés sociales, notamment en matière d’emploi. Un quart des actifs y sont au chômage, principalement des jeunes et des personnes peu qualifiées.

Les vingt quartiers prioritaires les plus pauvres de France

Les quartiers les plus en difficulté affichent des taux de pauvreté supérieurs à 70 %. Des taux près de cinq fois plus élevés que la moyenne nationale. Notre classement des vingt quartiers prioritaires les plus pauvres de France.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100