Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Éducation

Les inégalités d’accès à la formation professionnelle

Données 3 mai 2019

Près de la moitié des salariés ont suivi une formation professionnelle dans l’année. Ils ne sont toutefois qu’un quart dans les petites entreprises, contre 63 % dans les plus grandes. Les plus diplômés en bénéficient aussi davantage que personnes sorties de formation initiale sans diplôme.

Éducation Éducation et emploi

41 % des 18-64 ans sortis du système éducatif ont suivi au moins une formation à but professionnel au cours des douze mois précédant l’enquête, selon les données 2016 de l’Insee [1]. Mais les inégalités sont considérables : la formation profite d’abord aux plus favorisés.

15 % des adultes sortis de formation initiale sans diplôme ont suivi au moins une formation professionnelle au cours des douze derniers mois. À l’opposé, les deux tiers de ceux qui possèdent un diplôme du supérieur long ont été formés. Plus le niveau scolaire est élevé, plus on a de chance de bénéficier d’une formation durant sa vie professionnelle. Les actifs aux statuts les plus favorables sont aussi les plus avantagés. La moitié des personnes en emploi ont suivi une formation professionnelle au cours des douze derniers mois, contre seulement un tiers des demandeurs d’emploi et 9 % des inactifs non retraités. De la même manière, les salariés des petites entreprises (10 à 19 salariés) ne sont qu’un quart à avoir été formés, selon le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq) [2], contre près des deux tiers dans les entreprises de plus de 500 salariés. La situation est sans doute encore plus défavorable pour les salariés qui travaillent dans les très petites entreprises (moins de 10 employés), mais on ne dispose pas de données les concernant.

Accès des salariés à la formation professionnelle
selon la taille de l'entreprise
Unité : %
Taux d'accès à la formation professionnelle
10-19 salariés25,1
20-49 salariés29,2
50-249 salariés40,8
250-499 salariés58,4
500-999 salariés63,0
1000-1999 salariés63,5
2000 salariés et plus63,0
Ensemble48,3
Salariés des entreprises de 10 salariés ou plus ayant suivi durant l'année au moins une formation professionnelle continue.
Source : Céreq – Données 2015 – © Observatoire des inégalités
Accès à la formation professionnelle
selon la situation sur le marché du travail et le diplôme
Unité : %
Taux d'accès à la formation professionnelle
Situation sur le marché du travail*
En emploi51
Au chômage34
Inactifs non retraités9
Diplôme
Diplôme du supérieur long65
Diplôme du supérieur court58
Baccalauréat44
CAP-BEP33
Brevet des collèges25
Aucun diplôme ou certificat d'études primaires15
Ensemble41
Personnes âgées de 18 à 64 ans sorties de formation initiale ayant suivi au moins une formation professionnelle continue au cours des 12 derniers mois. *À la date de l'enquête.
Source : Insee – Données 2016 – © Observatoire des inégalités

La formation professionnelle, qui devrait constituer une « deuxième chance » pour les salariés les moins qualifiés, concerne davantage ceux qui sont déjà les mieux préparés aux mutations de l’emploi, notamment grâce à leur diplôme. Ce phénomène accroît les inégalités au fil des parcours professionnels. Ceux qui n’ont pas décroché de titre scolaire ont de ce fait davantage de difficultés à progresser dans la hiérarchie de l’emploi, à suivre les évolutions globales des qualifications. Ceux qui auraient sans doute le plus besoin d’être formés sont les demandeurs d’emploi, dont les deux tiers n’ont reçu aucune formation dans l’année. Quant aux personnes qui ont accès à la formation professionnelle, des écarts existent aussi concernant leur durée et leur qualité.

Vous avez dit « formation » ?
Les données sur la formation doivent être considérées avec une très grande précaution tant elles mélangent des pratiques différentes. Les données englobent des durées de formation qui vont de quelques heures à plusieurs semaines. Près de la moitié des actifs ont suivi une formation professionnelle d’une durée de moins de douze heures. Ils ne sont que 6 % à avoir pu bénéficier d’une formation longue, de 61 heures et plus. Parmi l’ensemble des 18-64 ans sortis de formation initiale, seuls 2 % ont suivi dans l’année une formation menant à un diplôme ou à un titre reconnu.

Photo / © Woodapple - Fotolia.com


[1« Formations et emploi, édition 2018 », Insee Références, Insee, avril 2018.


Date de première rédaction le 19 juillet 2012.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Éducation


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 03/05/2019
Les inégalités d’accès à la formation professionnelle
Données 29/04/2019
De moins en moins de jeunes sans diplôme
Points de vue 11/03/2019
Comment l’élitisme social est maquillé en élitisme républicain
Points de vue 11/02/2019
Qui sont les privilégiés en France ?
Données 23/11/2018
École : combien coûtent les élèves ?
Analyses 23/11/2018
Dépenses d’éducation : la France, un élève médiocre
Données 25/09/2018
L’insertion professionnelle des jeunes : de fortes inégalités selon le diplôme
Données 07/09/2018
Du collège aux filières d’excellence, la disparition des enfants d’ouvriers
Points de vue 03/05/2018
L’université française survit, à l’ombre des grandes écoles
Données 03/05/2018
Les milieux populaires largement sous-représentés dans l’enseignement supérieur