Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don

"Emploi"

Chômage : les jeunes toujours aux premières loges

Entre 1975 et 2020, le taux de chômage a été multiplié par 3,5 pour les 20-24 ans. Aujourd’hui, les jeunes actifs ont 2,5 fois plus de risque d’être au chômage que leurs aînés.

Le taux de chômage selon le diplôme et l’âge

Le taux de chômage des non-diplômés est 2,7 fois supérieur à celui des diplômés d’un niveau supérieur à bac + 2. Le diplôme est plus que jamais un atout pour accéder à l’emploi.

Mal-emploi : près de huit millions de personnes fragilisées

Chômeurs, travailleurs précaires et découragés du travail : en France, près de huit millions de personnes, soit un quart du total des actifs, sont fragilisées face à l’emploi.

3,3 millions de salariés précaires en France

La France compte 27 millions d’emplois, occupés par 24 millions de salariés et 3 millions d’indépendants. 12,4 % des emplois, soit 3,3 millions de personnes, ont un statut précaire.

L’évolution de la précarité de l’emploi selon l’âge

Parmi les jeunes de 15 à 24 ans qui travaillent, plus de la moitié ont un emploi précaire, contre 17 % au début des années 1980. Pour les 25-49 ans, le taux de précarité est passé de 3 % à 10 %.

Des métiers où la précarité est la règle

Plus d’un ouvrier non qualifié sur trois est en contrat précaire, une proportion cinq fois plus importante que chez les cadres supérieurs. Notre classement dévoile les quinze métiers où la part de salariés précaires dépasse un quart des effectifs.

Chômage et précarité : un impossible bilan

La crise sanitaire déjoue la lecture des indicateurs habituels de précarité de l’emploi et du chômage. Comment approcher les effets inégalitaires de la pandémie en matière d’emploi ?

Rapport 2021 : l’essentiel sur les inégalités au travail

Qui est touché par le chômage, qui en est protégé ? Comment évolue la précarité de l’emploi ? Quelles sont les inégalités en termes de conditions de travail ? L’essentiel du chapitre « Travail » du Rapport sur les inégalités édition 2021, de l’Observatoire des inégalités.

« L’essentiel » va-t-il bouleverser les hiérarchies sociales ?

Le classement des activités en « essentielles » et « non essentielles » pendant la crise sanitaire montre que les hiérarchies peuvent se déplacer. La mise en avant des « premiers de corvée » changera-t-elle le monde social ? Une analyse de François de Singly, sociologue, professeur émérite de l’Université de Paris.

Chômage : les ouvriers non-qualifiés beaucoup plus touchés

Avec 3,5 % de chômeurs, les cadres supérieurs restent largement épargnés par le manque d’emploi. Ce n’est pas le cas des ouvriers non qualifiés, dont le taux de chômage s’élève à 18 %.