Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don

"Emploi"

Chômage : les inégalités diminuent, mais les fractures demeurent

Le chômage baisse depuis 2016 et les inégalités en termes d’emploi se résorbent en partie. Les ouvriers, les jeunes, les moins diplômés restent toutefois beaucoup plus exposés au chômage. Une analyse d’Anne Brunner et Louis Maurin, de l’Observatoire des inégalités.

Le handicap « multiplie par trois le risque de discrimination au travail ». Entretien avec Fabienne Jégu.

Les personnes handicapées signalent souvent que leur employeur refuse de réaliser les aménagements nécessaires à leur maintien dans l’emploi ou à leur promotion. Entretien avec Fabienne Jégu, conseillère experte Handicap auprès de la Défenseure des droits, extrait du journal Le Monde.

Les immigrés exercent plus souvent des métiers pénibles

Quels sont les métiers qui recourent le plus à la main d’œuvre immigrée ? Femmes de ménage, agents de sécurité, ouvriers du bâtiment… des métiers souvent pénibles.

Les représentants syndicaux sont discriminés dans l’entreprise

Les délégués syndicaux reçoivent un salaire inférieur de 4 % aux non syndiqués, à niveau égal de diplôme, d’âge et d’ancienneté. En particulier parce qu’ils obtiennent moins souvent une promotion. Ces données témoignent d’une discrimination par certains employeurs. Une analyse d’Anne Brunner.

Chômage : les jeunes toujours aux premières loges

Entre 1975 et 2020, le taux de chômage a été multiplié par 3,5 pour les 20-24 ans. Aujourd’hui, les jeunes actifs ont 2,5 fois plus de risque d’être au chômage que leurs aînés.

Le taux de chômage selon le diplôme et l’âge

Le taux de chômage des non-diplômés est 2,7 fois supérieur à celui des diplômés d’un niveau supérieur à bac + 2. Le diplôme est plus que jamais un atout pour accéder à l’emploi.

Mal-emploi : près de huit millions de personnes fragilisées

Chômeurs, travailleurs précaires et découragés du travail : en France, près de huit millions de personnes, soit un quart du total des actifs, sont fragilisées face à l’emploi.

3,3 millions de salariés précaires en France

La France compte 27 millions d’emplois, occupés par 24 millions de salariés et 3 millions d’indépendants. 12,4 % des emplois, soit 3,3 millions de personnes, ont un statut précaire.

L’évolution de la précarité de l’emploi selon l’âge

Parmi les jeunes de 15 à 24 ans qui travaillent, plus de la moitié ont un emploi précaire, contre 17 % au début des années 1980. Pour les 25-49 ans, le taux de précarité est passé de 3 % à 10 %.

Des métiers où la précarité est la règle

Plus d’un ouvrier non qualifié sur trois est en contrat précaire, une proportion cinq fois plus importante que chez les cadres supérieurs. Notre classement dévoile les quinze métiers où la part de salariés précaires dépasse un quart des effectifs.