Observatoire des inégalités
Commandez le « Rapport sur les riches en France »                               X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

"Article en Une"

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140
Le mal-emploi toujours au plus haut

Jamais le mal-emploi n’a été aussi élevé que ces quatre dernières années. Il touche désormais huit millions de personnes, un actif sur quatre. Le chômage diminue lentement depuis 2015, mais la précarité du travail augmente. Par Anne Brunner et Louis Maurin.

La précarité de l’emploi augmente

Depuis 2014, le taux de précarité de l’emploi a repris sa progression. Sur le long terme, la hausse de cette précarité traduit un changement en profondeur du marché du travail, qui frappe surtout les jeunes et les personnes peu diplômées.

Inégalités : oui, nous avons aussi de bonnes raisons d’espérer

Dénoncer les inégalités n’empêche pas de mesurer ce qui va mieux et ce qui nous donne des raisons d’espérer. Dramatiser à l’excès conduit à une impasse. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Combien gagnent les très riches ?

Avec 3 800 euros par mois avant impôts, on entre dans la tranche des 10 % les plus riches. Il faut gagner au moins 8 850 euros pour appartenir au club du 1 % le plus aisé. En moyenne, ses membres ont un revenu d’environ 15 000 euros par mois avant impôts.

Les milliardaires représentent un millionième de l’humanité

Combien de milliardaires dans le monde ? Statistique malaisée, mais ordre de grandeur simple : moins d’une personne sur un million. Une analyse de Julien Damon, sociologue, extraite d’une chronique du magazine Le Point.

Jeunesse : en finir avec l’hypocrisie française

L’hypocrisie de notre pays face aux jeunes est une insulte aux valeurs républicaines. Elle explique la montée de leur exaspération et augure mal de l’avenir. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Jeux d’argent : un impôt sur la fortune du pauvre

Les dépenses en jeux d’argent pèsent sur les plus pauvres et les moins diplômés. L’État, autorité de tutelle du secteur et principal actionnaire de la Française des Jeux, exploite l’espoir illusoire d’un gros lot. L’analyse et les propositions de Quentin Duroy et Jon D. Wisman, économistes.

Le parcours d’une génération à l’école selon l’origine sociale

Au collège, les enfants d’employés et d’ouvriers sont presque trois fois plus nombreux que les enfants de cadres supérieurs. À bac + 5, c’est l’inverse. Que s’est-il passé ?

« On ne réglera pas le problème des inégalités en s’en prenant uniquement aux 1 % les plus riches », Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités

Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités, estime que les catégories aisées se focalisent sur les 1 % les plus riches pour éviter de participer à la solidarité nationale.

L’enseignement supérieur se démocratise-t-il ?

L’origine sociale des étudiants a peu évolué depuis dix ans. Pour autant, les enfants d’ouvriers et d’employés sont aujourd’hui bien plus souvent diplômés que leurs parents.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140