Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Europe

La pauvreté des enfants selon leur origine

Données 8 juin 2010

En Finlande, 51 % des enfants dont les parents sont nés hors de l’Union européenne vivent sous le seuil de pauvreté, contre 9 % pour ceux nés dans ce pays. En France, ils sont respectivement 40 % contre 11 %.

Europe Revenus

Dans la plupart des pays européens, un enfant sur trois dont les parents sont nés à l’extérieur de l’Union européenne vit en dessous du seuil de pauvreté [1], selon le rapport Tarki sur la pauvreté et le bien-être des enfants dans l’Union européenne (en anglais). Cette proportion est fortement supérieure à celle des enfants dont les parents sont nés dans le pays observé.

Cet écart de taux de pauvreté varie selon les pays. La Finlande présente le taux le plus important : 51 % des enfants dont les parents sont nés hors Union européenne sont considérés comme pauvres contre 9 % de ceux qui sont nés dans ce pays. Avec respectivement une proportion estimée à 29 % contre 12 %, l’Allemagne est un des pays dont l’écart est le moins significatif. En France, 40 % des enfants dont les parents ne sont pas nés au sein de l’Union européenne vivent sous le seuil de pauvreté, contre 11 % pour ceux nés en France.

Enfin, les enfants ne sont pas pauvres eux-mêmes, ce sont leurs parents qui le sont. Suivant les pays, les populations accueillies ne sont pas identiques, certaines sont plus ou moins formées. Ensuite, les politiques familiales amortissent plus ou moins le choc pour les familles. Enfin, les parcours des étrangers sont plus ou moins faciles, notamment quand comme en France une grande partie des emplois leurs sont interdits.

Taux de pauvreté des enfants selon l'origine
Unité : %
Enfants dont les parents sont nés à l'extérieur de l'Union européenne
Enfants dont les parents sont nés dans le pays observé
Finlande519
Espagne4621
Belgique4211
France4011
Royaume-Uni3919
Italie3723
Suède357
Danemark337
Autriche3110
Allemagne2912
Pour l'Union européenne, le seuil de pauvreté est fixé à 60 % du revenu médian national.
Enfants âgés de 0 à 17 ans.
Source : Rapport Tarki sur la pauvreté des enfants, estimations basses, d'après EU-SILC 2007 - 2007
Remarque : il convient de prendre très au sérieux l’écart mesuré entre les différents taux de pauvreté selon l’origine des parents. Toutefois, ces données n’illustrent que des estimations, énoncées comme telles par les auteurs du rapport. Par exemple, ils estiment que la proportion des enfants dont les parents sont nés hors Union européenne en France oscille entre 40 et 49 %. Pour toutes les données, nous avons toujours conservé l’estimation basse, qui est ici de 40 %.


[1Le seuil de pauvreté retenu par l’Union européenne rapporté ici est de 60 % du revenu médian national.


Date de première rédaction le 8 juin 2010.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Europe


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 30/07/2019
France, le pays où les riches sont très riches
Données 24/05/2019
Quels sont les revenus par habitant en Europe ?
Données 24/05/2019
Les inégalités de salaire entre les femmes et les hommes en Europe
Données 24/05/2019
Les seuils de pauvreté en Europe : le grand écart
Points de vue 21/05/2019
Voulons-nous vraiment d’une Europe plus sociale ?
Données 18/04/2019
Les faibles niveaux d’éducation des jeunes en Europe
Données 26/03/2019
Les dix plus grandes fortunes d’Europe
Analyses 22/02/2019
Entre Européens, les inégalités de revenus diminuent
Analyses 23/11/2018
Dépenses d’éducation : la France, un élève médiocre
Données 09/11/2018
L’évolution des inégalités de revenus en Europe