Données

Emploi : la difficile insertion des personnes handicapées

12 % des personnes reconnues handicapées étaient au chômage en 2022, 1,7 fois plus que la moyenne nationale. Près des deux tiers des travailleurs handicapés sont employés et ouvriers, contre à peine la moitié de la population en emploi.

Publié le 28 novembre 2023

https://www.inegalites.fr/Emploi-la-difficile-insertion-des-personnes-handicapees - Reproduction interdite

Emploi Catégories sociales Handicap Chômage

Près de trois millions de personnes âgées de 15 à 64 ans sont reconnues handicapées par l’administration en 2022 en France selon l’Insee [1]. Parmi elles, 44 % sont actives, contre près des trois quarts de l’ensemble de la population de cet âge. Un gros tiers a un emploi, deux fois moins que dans le reste de la population. Parmi celles qui ont un emploi, les deux tiers des personnes handicapées sont en temps complet contre 83 % de l’ensemble. Enfin, en 2022, le taux de chômage des personnes handicapées est de 12 % selon l’Insee, près du double de celui de la population totale (7 %, voir encadré).

Les difficultés d’intégration des personnes handicapées dans le monde du travail sont multiples. Leur handicap limite l’étendue des tâches qu’elles peuvent exercer. Il réduit parfois aussi l’ampleur du réseau social qu’elles peuvent mobiliser. Enfin, la scolarité des personnes handicapées étant plus difficile, elles disposent souvent d’un niveau de diplôme inférieur à la moyenne.

Source : Insee – Données 2022 – © Observatoire des inégalités

Graphique Données
Les personnes handicapées face au marché de l’emploi
Unité : %
Population handicapée*
Ensemble de la population
Taux d'activité (en emploi ou au chômage)4474
Taux d'emploi (en emploi)**3868
Taux de chômage***127
*Personnes qui déclarent disposer d’une reconnaissance administrative de leur handicap. **Le taux d’activité et le taux d’emploi sont calculés sur l’ensemble de la population des 15-64 ans. ***Le taux de chômage se rapporte à la population active uniquement.
Lecture : 38 % des personnes handicapées travaillent. 44 % sont actives, c’est-à-dire qu’elles ont un emploi ou bien en recherchent un. Parmi les personnes handicapées actives, 12 % sont au chômage.
Source : Insee – Données 2022 – © Observatoire des inégalités
Un risque de chômage deux fois plus élevé
Toutes choses égales par ailleurs – à sexe, âge, diplôme et lieu d’habitation comparables –, le risque d’être au chômage plutôt qu’en emploi est deux fois plus élevé pour les personnes reconnues handicapées que pour les autres, selon une étude du ministère du Travail qui portait sur l’année 2015 [2]. De plus, les personnes handicapées, lorsqu’elles sont au chômage, y restent plus longtemps : elles courent un risque 1,6 fois plus élevé d’être en chômage de longue durée, c’est-à-dire depuis un an au moins, que les personnes non handicapées.

Ces données ne suffisent pas à évaluer l’ampleur des discriminations à l’embauche dont les personnes handicapées peuvent être victimes. En effet, au-delà du sexe, de l’âge, du niveau de diplôme et du lieu d’habitation, les difficultés de déplacement et les limitations des personnes handicapées réduisent leurs possibilités d’accès à l’emploi, même en l’absence d’un traitement défavorable de la part des employeurs. Au-delà d’une discrimination au sens strict, ces données permettent d’approcher les discriminations dites « indirectes » et les inégalités subies par les personnes handicapées.

Plus souvent ouvriers ou employés, moins souvent cadres

Les personnes handicapées qui travaillent occupent le plus souvent un poste parmi les moins qualifiés : plus d’un quart sont ouvriers et plus d’un tiers sont employés, contre respectivement 19 % et 26 % pour les personnes valides. Seuls 10 % des travailleurs handicapés sont cadres supérieurs, deux fois moins que la population de 15 à 64 ans en emploi. Seule leur part de professions intermédiaires (22 %) est à peu près la même que pour l’ensemble de la population active (25 %).

La position des personnes handicapées sur l’échelle des catégories sociales peut s’expliquer de deux façons très différentes. D’un côté, les personnes handicapées dès leur naissance ou qui le deviennent au cours de leur jeunesse ont des diplômes moins élevés et accèdent donc à des emplois moins qualifiés. De l’autre, le travail lui-même peut entrainer le handicap : les personnes qui occupent les emplois les moins qualifiés exercent dans des conditions plus difficiles qui peuvent occasionner un handicap après un accident ou une maladie professionnelle.

Répartition des travailleurs handicapés selon la catégorie socioprofessionnelle
Unité : %
Population handicapée* en emploi
Population totale en emploi
Agriculteurs exploitants, artisans, commerçants et chefs d'entreprise68
Cadres supérieurs1022
Professions intermédiaires2225
Employés3526
Ouvriers2719
Ensemble100100
Population en emploi âgée de 15 à 64 ans. *Personnes qui déclarent disposer d’une reconnaissance administrative de leur handicap, critère pouvant ouvrir droit potentiellement au bénéfice de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés.
Lecture : 36 % des travailleurs reconnus handicapés sont employés contre 26 % de l’ensemble des actifs occupés.
Source : Insee – Données 2022 – © Observatoire des inégalités
Avertissement : un grand manque de données
La question du handicap est majeure. 2,7 millions de personnes 15 à 64 ans – et donc beaucoup plus tous âges confondus – sont concernés. Leur handicap ne leur permet pas de vivre comme le reste de la population. Mais nous ne pouvons vous présenter que des données très rudimentaires. L’Observatoire des inégalités déplore que les statistiques publiées par les services publics ne permettent pas de comprendre le phénomène. Des données essentielles de comparaison des personnes handicapées et non handicapées manquent : évolution des indicateurs dans le temps, niveau de vie, précarité de l’emploi, détails selon le type de handicap par exemple. Cette connaissance est indispensable pour pouvoir mener des politiques adaptées.

Photo / ESAT APEI Les Cerisiers - CC BY NC ND Ville de Genevilliers


[1Voir Emploi, chômage, revenus du travail, édition 2023, Insee Références, Insee, juin 2023.

[2« Travailleurs handicapés : quel accès à l’emploi en 2015 ? », Dares Analyses n° 032, ministère du Travail, mai 2017.

Commandez le « Rapport sur les discriminations en France »

Le « Rapport sur les discriminations en France » de l’Observatoire des inégalités réunit des données sur les discriminations, que leur motif soit la couleur de peau, l’origine, le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou encore l’appartenance syndicale. Il apporte également les explications utiles sur la définition et la mesure des discriminations.


Commander
Date de première rédaction le 29 septembre 2009.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Sur ce thème