Le salaire minimum en Europe

17 mai 2011 - Le salaire mensuel minimum est de 123 euros en Bulgarie contre 1 462 en Irlande. Les salariés du continent sont loin d’être logés à la même enseigne.


20 pays de l’Union européenne sur 27 possèdent un salaire minimum légal [1]. Parmi eux, la valeur mensuelle brute varie de 123 euros en Bulgarie à 1 462 euros bruts (avant cotisations sociales du salarié) en Irlande, soit une échelle de 1 à 12. Une fois corrigé des différences de coût de la vie (données en parité de pouvoir d’achat   dans le tableau), l’écart se réduit de 1 à 5 en passant de 233 à 1 160 euros.

Les salariés français figurent dans le haut du tableau, d’autant que leur durée du travail est de 35 heures contre 39, par exemple, au Royaume-Uni. Mais tous les salariés au Smic en France ne touchent pas 1 365 euros bruts. Comme dans les autres pays, les personnes employées en temps partiel ou par intermittence dans l’année n’en perçoivent qu’une partie. C’est l’un des principaux facteurs de l’existence des « travailleurs pauvres », dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté (un Smic à mi-temps par exemple).

Les salaires minimums en Europe
salaires mensuels bruts au 1er janvier 2011
En euros constants
En parité de pouvoir d'achat *
Irlande1 4621 160
Pays-Bas1 4241 307
Belgique1 4151 249
France1 3651 196
Royaume-Uni1 1391 156
Grèce863894
Espagne748766
Portugal566638
Pologne349554
République tchèque319432
Hongrie281433
Roumanie157274
Bulgarie123233
* Parité de pouvoir d’achat : utilisée pour comparer des sommes d’argent entre différents pays (salaires, PIB, etc), le calcul en parité du pouvoir d’achat tente de corriger les fluctuations des taux de change et les différences de niveaux des prix pour prendre en compte ce que les monnaies (la monnaie nationale et le dollar) permettent réellement d’acheter dans chacun des pays.
Source : Eurostat - 2011

Photo / © by-studio - Fotolia.com

Notes

[1Les pays qui ne figurent pas dans ce tableau ne disposent pas de salaire minimum de niveau national, mais peuvent avoir des minima variables suivant les secteurs d’activité. Il s’agit du Danemark, de l’Allemagne, de l’Italie, de Chypre, de l’Autriche, de la Finlande et de la Suède.

Date de rédaction le 17 mai 2011

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

La crise accroît les inégalités de revenus en Europe

20 mai 2014
Les inégalités de revenus ont augmenté en Europe avec la crise. Mais les pays ne sont pas touchés uniformément : les écarts ont fortement augmenté en Hongrie ou en Espagne tandis qu’ils se sont réduits en Allemagne et au Portugal.

L’impact de la crise sur la pauvreté en Europe

20 mai 2014
3,7 millions de pauvres de plus en Europe depuis 2008. Les pays du Sud sont les plus touchés, tout comme la France, qui enregistre une hausse de 900 000 personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

La pauvreté en Europe

16 mai 2014
Le taux de pauvreté en Europe varie de 5,8 % à 16,9 % selon le seuil utilisé. A 60 % du revenu médian, le taux oscille de 10,1 % en Norvège à 23,1 % en Grèce. A 40 %, de 2,4 % aux Pays-Bas à 10,6 % en Grèce.

Les seuils de pauvreté en Europe

16 mai 2014
L’écart entre les seuils de pauvreté mensuels à 60 % du revenu médian en Europe va de 1 286 euros en Norvège à 180 euros en Roumanie. Ce seuil est de 950 euros en Allemagne contre 500 euros en Grèce, soit près de deux fois plus.

L’évolution des inégalités de revenus en Europe

20 août 2013
Les inégalités de revenus augmentent en Europe depuis les années 2000 : le coefficient de Gini, qui était de 0,290 en 2000 est passé à 0,308 en 2010. Les écarts restent marqués entre pays. Mais les données d’Eurostat restent très approximatives.

Les plus grandes fortunes d’Europe

18 juillet 2013
Les plus grandes fortunes d’Europe valent entre 16 et 40 milliards d’euros. En tête, l’Espagnol Amancio Ortega, propriétaire de Zara, suivi de la famille Kamprad à la tête de Ikéa (Suède) et le Français Bernard Arnault (LVMH).

La pauvreté selon l’origine en Europe

14 mai 2012
26,9 % des immigrés nés hors de l’Union européenne sont pauvres, contre 14,8 % des Européens qui vivent dans leur pays d’origine.

La pauvreté selon le type de ménage en Europe

14 mai 2012
36,9 % des familles monoparentales sont pauvres en Europe.

La pauvreté par âge en Europe

26 janvier 2012
21,6 % des Européens âgés de 16 à 24 ans sont pauvres, contre 16,4 % de l’ensemble de la population.

La pauvreté selon le sexe en Europe

26 janvier 2012
17,1 % des femmes européennes sont pauvres, contre 15,7 % des hommes...

FERMER