Observatoire des inégalités
Journée de formation "la jeunesse face aux inégalités"                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Territoires

Les catégories sociales dans les départements

Données 20 juillet 2017

44 % de cadres supérieurs à Paris, contre 8 % dans le Cantal. La France des catégories sociales est loin d’être homogène.

Territoires Catégories sociales
bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

Les différentes catégories sociales n’ont pas du tout le même poids selon les départements. À Paris, presque la moitié de la population est composée de cadres supérieurs [1]. Ces derniers représentent 37,5 % de la population des Hauts-de-Seine et 30 % dans les Yvelines. Inversement, les cadres supérieurs rassemblent moins de 10 % de la population dans les départements où ceux-ci sont les moins représentés comme le Cantal ou la Lozère.

Les écarts entre départements sont moins grands pour les catégories les moins qualifiées [2]. Dans les dix départements où les ouvriers et les employés non qualifiés sont les moins représentés, ils constituent entre 11 % (Paris) et 17 % (Bouches-du-Rhône) de la population. Ils en représentent un peu moins d’un quart dans les départements où une part d’emplois industriels relativement importante persiste : Ardennes (24,7 %), Aisne (24,5 %), Vosges (24,3 %).

Derrière ces données départementales se cache le pouvoir d’attraction des métropoles où sont situés les centres de décision et la plupart des emplois des cadres supérieurs. Les prix de l’immobilier jouent aussi : une partie de la population active n’a plus les moyens de se loger au cœur de certaines grandes villes, hors du parc social. L’histoire industrielle de la France continue à marquer le paysage social pour ce qui concerne les ouvriers, mais les employés sont répartis de façon beaucoup plus homogène sur le territoire.

Ces données départementales doivent être complétées, au sein de chaque département, par une analyse plus fine de la géographie des catégories sociales. Le fait que la part des cadres soit plus élevée dans les pôles urbains ne signifie pas que les autres catégories aient été reléguées à l’extérieur. Selon le Centre d’observation de la société, ouvriers et employés sont davantage présents dans ces pôles qu’au sein des couronnes périurbaines ou dans les espaces ruraux.

Analyser la place des différentes catégories sociales est essentiel pour comprendre les inégalités territoriales. Les inégalités territoriales d’éducation ou de santé par exemple sont directement liées à la composition socioprofessionnelle du territoire. Les données reflètent alors surtout la part de telle ou telle catégorie sociale et non l’effet spécifique d’une ’culture’ locale ou du territoire lui-même. Une part de cadres élevée joue sur la réussite scolaire comme sur l’espérance de vie moyenne d’un territoire.

Taux de cadres supérieurs par département dans la population totale
Unité : %

Les dix départements où la proportion de cadres supérieurs est la plus élevée
Paris44,0
Hauts-de-Seine37,5
Yvelines29,8
Val-de-Marne23,9
Haute-Garonne23,4
Essonne21,6
Rhône21,4
Isère18,2
Val-d'Oise17,6
Bouches-du-Rhône17,1
Les dix départements où la proportion de cadres supérieurs est la moins élevée
Cantal7,5
Haute-Marne7,5
Meuse7,6
Orne7,7
Ardennes7,8
Indre7,8
Dordogne8,0
Creuse8,1
Aisne8,1
Lozère8,2
France métropolitaine16,0
Ensemble de la population, retraités et autres inactifs compris.
Source : Insee - Données 2013 - © Observatoire des inégalités
Taux de non-qualifiés dans la population totale
Unité : %

Les dix départements où la proportion de non-qualifiés est la plus élevée
Ardennes24,7
Aisne24,5
Vosges24,3
Somme24,1
Pas-de-Calais23,9
Jura23,9
Haute-Saône23,8
Haute-Marne23,8
Indre23,8
Sarthe23,6
Les dix départements où la proportion de non-qualifiés est la moins élevée
Paris11,0
Hauts-de-Seine12,3
Yvelines13,8
Haute-Garonne15,5
Val-de-Marne16,3
Essonne16,5
Rhône17,2
Seine-et-Marne17,2
Hérault17,3
Bouches-du-Rhône17,4
France métropolitaine19,4
Ouvriers non qualifiés et employés non qualifiés. Ensemble de la population, retraités et autres inactifs compris.
Source : Insee - Données 2013 - © Observatoire des inégalités

Photo / © Moultipix - Fotolia


[1Il s’agit bien de l’ensemble de la population. La population d’un ménage (notamment les conjoints et les enfants) est rattachée à la catégorie sociale du chef de ménage. Les retraités sont rattachés à leur dernière catégorie socioprofessionnelle.

[2Nous avons rassemblé les employés non qualifiés et ouvriers non qualifiés.


Date de première rédaction le 17 janvier 2012.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Territoires


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Monde

Sur le même sujet

Analyses 07/09/2017
Les trois quarts des pauvres vivent hors des quartiers prioritaires
Entretiens 18/08/2017
« Les déserts médicaux se créent aussi là où on ne les attend pas ». Entretien avec Emmanuel Vigneron, géographe
Analyses 08/08/2017
Déserts médicaux : une première cartographie
Données 20/07/2017
Les catégories sociales dans les départements
Données 19/07/2017
Des taux de chômage très inégaux selon les départements
Analyses 06/07/2017
France d’en haut, France d’en bas : les inégalités dans les communes de plus de 20 000 habitants
Analyses 19/05/2017
Quelles sont les villes les plus inégalitaires de France ?
Données 17/05/2017
Les pauvres vivent dans les grandes villes, pas en périphérie
Analyses 16/05/2017
Grandes villes, le cœur des inégalités
Analyses 12/05/2017
Inégalités femmes-hommes : la situation des communes