Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Revenus, patrimoine, pauvreté

La pauvreté a augmenté depuis quinze ans

Données 5 octobre 2021 https://www.inegalites.fr/evolution_pauvrete_annuelle - Reproduction interdite

La France compte cinq ou neuf millions de pauvres, selon la définition adoptée. Après avoir atteint un point bas au début des années 2000, le nombre de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté augmente lentement. L’impact de la pandémie reste difficile à estimer.

Revenus et patrimoine Pauvreté

La France compte 5,2 millions de pauvres si l’on fixe le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian [1] et 9,2 millions si l’on utilise le seuil de 60 %, selon les données 2019 (dernière année disponible) de l’Insee. Dans le premier cas, le taux de pauvreté (la part de personnes pauvres dans la population) est de 8,2 % et dans le second, de 14,6 %.

Après avoir atteint un point bas entre 2002 et 2004, la pauvreté a connu 15 années de lente progression, avec quelques phases de répit comme entre 2011 et 2013. Alors que la croissance tournait déjà au ralenti, la crise financière de 2008 a encore accentué les difficultés économiques des moins bien lotis. Ce qui est plus inquiétant, c’est que la pauvreté a continué à progresser en dépit de l’amélioration économique à partir de 2015-2016.

Au total, entre 2004 et 2019, les taux de pauvreté aux seuils de 50 % et 60 % du niveau de vie médian ont augmenté parallèlement : de 1,3 et 1,9 point respectivement. Le nombre de personnes pauvres a quant à lui augmenté de 1,2 million pour le premier indicateur (+ 28 %) et de 1,7 million pour le second (+ 23 %).

Au cours des cinq dernières années, la pauvreté a surtout progressé au seuil de 60 % (il vaut 1 100 euros pour une personne seule en 2019). En partie du fait de la baisse des allocations logements décidée en 2017. Au seuil de 50 % (918 euros) et 40 % (734 euros), elle est restée quasiment stable. L’élévation des minima sociaux pour les personnes âgées et handicapées ont joué favorablement pour ces catégories de population.

Et l’impact de la Covid-19 ?

Les dernières données publiées par l’Insee portent sur l’année 2019. Il faudra encore attendre plusieurs semaines pour disposer d’une première estimation de l’évolution de la pauvreté en 2020. Le chiffre définitif ne sera connu que dans un an. La crise économique déclenchée par la pandémie est inédite : la richesse produite a reculé de 8 % en 2020. De nombreux analystes – l’Observatoire des inégalités y compris – ont exprimé leurs craintes de voir cette crise toucher les plus fragiles de plein fouet. Pour autant, rien ne permet d’affirmer, comme on l’a souvent entendu, que le nombre de personnes pauvres aurait progressé d’un million. La protection sociale et le dispositif d’activité partielle, ainsi que des primes destinées aux allocataires de minimas sociaux, ont globalement joué leur rôle d’amortisseur pour les revenus des ménages.

La crise sanitaire actuelle a eu un impact économique majeur. Une partie des salariés les plus précaires et les plus jeunes ont perdu leur emploi sans indemnisation. D’un autre côté, les données trimestrielles globales du chômage – après avoir marqué le coup du confinement –, montrent un retour en quelques mois à une situation assez proche de celle que nous connaissions avant la crise. Dans les prochains mois, il faudra vérifier que cette reprise s’avère durable et que les demandeurs d’emploi les plus en difficulté, écartés de longs mois du marché du travail, n’en sont pas exclus.

Aucune donnée disponible de 1970 à 1990 pour le seuil de 40 %.
Lecture : en 2019, 8,2 % de la population vit sous le seuil de pauvreté fixé à 50 % du niveau de vie médian.
Source : Insee – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Données non disponibles de 1970 à 1990 pour le seuil de 40 %.
Lecture : en 2019, 5,2 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté fixé à 50 % du niveau de vie médian.
Source : Insee – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Combien de pauvres en France ?
Seuil de pauvreté
en euros par mois
Nombre de personnes pauvres
Taux de pauvreté
en %
Seuil de pauvreté de 40 % du niveau de vie médian7352,3 millions3,7
Seuil de pauvreté de 50 %9185,2 millions8,2
Seuil de pauvreté de 60 %1 1029,2 millions14,6
Lecture : si l'on fixe le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian, soit 918 euros par mois pour une personne seule, 5,2 millions de personnes sont pauvres, soit 8,2 % de la population.
Source : Insee – Données 2019 – © Observatoire des inégalités

Photo / © elavuk81 - Fotolia


[1Le niveau de vie médian partage la population en deux groupes de même taille : une moitié a un niveau de vie supérieur, l’autre inférieur.


Date de première rédaction le 21 octobre 2013.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus, patrimoine, pauvreté


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 15/10/2021
Minima sociaux, aide alimentaire, mal-logement : la misère persiste en France
Données 11/10/2021
Patrimoine : êtes-vous fortuné ?
Données 08/10/2021
En euros, les inégalités s’accroissent
Données 07/10/2021
Les inégalités de niveau de vie se stabilisent
L’essentiel 07/10/2021
L’essentiel des inégalités de revenus : quels chiffres retenir ?
Données 07/10/2021
À quels niveaux se situent les seuils de pauvreté en France ?
Données 05/10/2021
La pauvreté a augmenté depuis quinze ans
Données 15/09/2021
Où vous situez-vous sur l’échelle des salaires ?
Données 10/09/2021
Riches un jour, riches toujours ?
Analyses 10/09/2021
Les très très riches se portent très très bien