Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Revenus, patrimoine, pauvreté

Les dix plus grandes fortunes de France

Données 30 janvier 2018

Le patrimoine professionnel de Bernard Arnault (LVMH), première fortune de France, vaut 73 milliards d’euros, l’équivalent de quatre millions d’années de Smic. Les dix plus fortunés de France possèdent 317 milliards d’euros à eux seuls.

Revenus et patrimoine Patrimoine

Le patrimoine professionnel de Bernard Arnault, l’homme le plus fortuné de France selon le classement 2018 du magazine Challenges [1],vaut 73,2 milliards d’euros. Il faudrait à un smicard quatre millions d’années pour gagner cette somme. Et encore, il ne s’agit que de son patrimoine professionnel. Tout ce qui relève du domaine privé ou qui ne repose pas sur un outil de travail n’est pas comptabilisé. Le montant cumulé de la fortune professionnelle des 500 personnes les plus riches de France représente 650 milliards d’euros. À eux seuls, les dix premiers du classement possèdent 317 milliards. Quant aux derniers du classement, François Roche et Jean-Eric Chouchan (Groupe Roche Bobois), ils détiennent tout de même 140 millions d’euros de patrimoine professionnel. Le seuil d’entrée dans le top 500 des plus grandes fortunes professionnelles ne cesse de s’élever : il a augmenté de 16 % en un an et a été multiplié par onze depuis 1996. Ni la crise, ni le niveau de la fiscalité française, n’ont entamé la progression des grandes fortunes. De plus, elles vont particulièrement bénéficier de la réduction de l’impôt sur la fortune [2] et surtout de la baisse de l’impôt sur le revenu pour les revenus du patrimoine, mesures votées à la fin de l’année 2017.

* Smic brut annuel en 2018 : 17 982 euros. Le patrimoine professionnel comprend celui la personne nommée et de sa famille. Lecture : Bernard Arnault et sa famille détiennent un patrimoine professionnel de 73,2 milliards d'euros, ce qui représente 4 millions d'années de Smic brut.
Source : Challenges – Classement 2018 – © Observatoire des inégalités

      

Ces fortunes sont démesurées rapportées à ce que possèdent la plupart des ménages, dont la moitié d’entre eux détiennent moins de 114 000 euros. Au-delà d’un certain niveau, l’accumulation de biens prend un sens différent de celui du commun des mortels. À un milliard d’euros de patrimoine, ce n’est plus l’utilité (profiter d’une belle maison, d’un avion privé, etc.) du bien détenu qui compte, mais d’autres éléments. D’abord, ces fortunes permettent de mettre à l’abri de toutes difficultés financières ses descendants, sur plusieurs générations. Les hauts patrimoines du début du siècle dernier ont toujours des descendants aisés, sauf catastrophe. Ces fortunes servent aussi des stratégies de distinction personnelle : investir par exemple dans l’art confère un grand prestige. Elles permettent aussi de s’acheter une image de bienfaiteur : riche certes, mais généreux. Enfin, ces fortunes professionnelles ont pour vocation d’élaborer des stratégies d’entrepreneur, de développement de l’actif professionnel : racheter d’autres entreprises, investir un secteur économique, etc.

Les dix plus grandes fortunes professionnelles en France
Société
Patrimoine professionnel
en milliards d'euros
En nombre d'années de Smic*
Bernard ArnaultLVMH73,24 070 819
Alain et Gérard WertheimerChanel40,02 224 491
Axel DumasHermès international39,62 202 246
Françoise Bettencourt-MeyersL'Oréal39,32 185 563
Gérard Mulliez Groupe Auchan38,02 113 267
François PinaultKering 30,51 696 175
Serge DassaultGroupe Marcel Dassault23,81 323 572
Pierre CastelCastel Frères12,5695 154
Emmanuel BesnierLactalis12667 347
François PerrodoPerenco8,5472 704
* Smic brut annuel en 2018 : 17 982 euros. Le patrimoine professionnel comprend celui la personne nommée et de sa famille. Lecture : Bernard Arnault et sa famille détiennent un patrimoine professionnel de 73,2 milliards d'euros, ce qui représente 4 millions d'années de Smic brut.
Source : Challenges – Classement 2018 – © Observatoire des inégalités

Avertissement : le classement de Challenges ne prend pas en compte les dettes contractées.

Photo / Domaine public CC0


[1Voir « Les 500 plus grandes fortunes de France 2018 », Challenges, juillet 2018.

[2La fortune professionnelle était déjà exonérée pour l’activité professionnelle principale. Elle l’est dorénavant également pour les participations minoritaires au capital de sociétés.


Date de première rédaction le 11 juillet 2013.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus, patrimoine, pauvreté


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Points de vue 21/03/2019
Québec (in)égalitaire : un choix de société à éclairer
Données 20/03/2019
Les inégalités de revenus à la lumière du « Palma »
Données 05/03/2019
L’évolution des inégalités de salaires entre hommes et femmes
Analyses 28/02/2019
Comment évoluent les revenus des riches, des pauvres et des classes moyennes ?
Données 18/02/2019
Les 10 % les plus aisés captent près du quart des revenus
Propositions 14/02/2019
Que serait une fiscalité (plus) juste dès 2019 ?
Points de vue 11/02/2019
Qui sont les privilégiés en France ?
Données 31/01/2019
Riches, pauvres et classes moyennes : comment se situer ?
Analyses 18/01/2019
Salaires, le grand écart
Points de vue 14/01/2019
Ras-le-bol fiscal : info ou intox ?