Observatoire des inégalités
Commandez le « Rapport sur les riches en France »                               X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Monde

Les filles moins scolarisées que les garçons dans le monde mais la situation progresse

Données 10 novembre 2014

16 % de filles n’étaient pas scolarisées dans le secondaire dans le monde en 2012, contre 15 % de garçons. Les écarts d’accès à l’éducation persistent entre les sexes mais la scolarisation des filles est en net progrès.

Monde Éducation

L’accès à l’éducation primaire

En 2012, 12 % des filles n’étaient pas scolarisées au primaire dans le monde, contre 10 % de garçons. Les taux de non-scolarisation des filles sont les plus élevés en Afrique subsaharienne (25 % contre 19 % des garçons) et dans les États arabes (14 % contre 10 % des garçons). Mais l’accès des filles à l’école primaire a fortement progressé dans certaines régions du monde entre 2000 et 2012 : leur taux de scolarisation est passé de 70 % à 90 % en Asie du Sud et de l’Ouest (+ 20 points) et de 57 % à 75 % (+ 18 points) en Afrique subsaharienne. Des améliorations notoires pour des régions où dix ans plus tôt les filles étaient majoritairement éloignées de l’école.

La non scolarisation au primaire dans le monde selon le sexe
Unité : %
Filles (en 2000)
Filles (en 2012)

Garçons (en 2000)
Garçons (en 2012)
Etats arabes24141710
Europe centrale9665
Asie centrale91189
Asie de l'Est et Pacifique6666
Amérique latine9868
Amérique du Nord et Europe occidentale3535
Asie du Sud et de l'Ouest30101710
Afrique subsaharienne43253619
Monde19121410
Il s’agit de calculs à partir du taux net de scolarisation. Le taux net de scolarisation au primaire s'obtient en divisant le nombre des élèves inscrits dans un niveau donné d’enseignement qui font partie du groupe ayant officiellement l’âge de fréquenter ce niveau par la population du même groupe d’âge.
Source : Unesco, calculs de l'Observatoire des inégalités.

L’accès à l’éducation secondaire

Dans le secondaire, autant de filles que de garçons ne sont pas scolarisés dans le monde en 2012, respectivement 16 et 15 %. Mais cette « égalité » cache de grandes disparités selon les régions : plus de la moitié des filles (54 %) ne sont pas scolarisées en Afrique subsaharienne contre 47 % des garçons. Elles étaient 73 % dans cette situation en 2000, souligne l’Unesco dans une note d’information publiée en juin 2014 [1]. Elles sont 20 % en Asie du Sud et de l’Ouest et 15 % dans les Etats arabes à être concernées en 2012. Toutefois, les progrès ont été importants dans certaines régions du monde entre 2000 et 2012 : le taux de filles scolarisées est passé de 53 % à 80 % en Asie du Sud et de l’Ouest (+ 27 points), de 74 % à 97 % en Asie de l’Est et Pacifique (+ 23 points) et de 27 % à 46 % en Afrique subsaharienne (+ 19 points), même si ce taux est le plus bas du monde en 2012.

La non scolarisation au secondaire dans le monde selon le sexe
Unité : %
Filles (en 2000)
Filles (en 2012)

Garçons (en 2000)
Garçons (en 2012)
Etats arabes2915177
Europe centrale8463
Asie centrale155153
Asie de l'Est et Pacifique263234
Amérique latine1033
Amérique du Nord et Europe occidentale0000
Asie du Sud et de l'Ouest47203319
Afrique subsaharienne73546747
Monde31162515
Il s’agit de calculs à partir du taux brut de scolarisation. Le taux brut de scolarisation s'obtient en divisant le nombre des élèves inscrits dans un niveau d’enseignement, quel que soit leur âge, par la population ayant l’âge officiel de scolarisation du même niveau d’éducation.
Source : Unesco, calculs de l'Observatoire des inégalités.

La scolarisation des jeunes filles constitue un élément essentiel de leur accès à l’autonomie économique et de leur émancipation. Elle est en net progrès dans le monde, mais de forts écarts persistent selon les régions. Il faudrait pouvoir disposer de statistiques plus fines sur le type de filières pour mieux appréhender la situation. Les filles empruntent plus souvent des cursus qui conduisent à des emplois moins favorisés. Enfin, il ne faut pas oublier les écarts entre milieux sociaux : ce sont surtout les jeunes filles et les jeunes garçons des milieux défavorisés qui n’ont pas ou peu accès à l’école.

Lire aussi :

L’accès à l’éducation progresse dans le monde, mais les inégalités persistent

Photo / Flickr.com via Creative Commons



Date de première rédaction le 10 novembre 2014.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Monde


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires

Sur le même sujet

Données 18/09/2020
1 % de la population possède 44 % de la fortune mondiale
Données 25/08/2020
Un siècle d’inégalités de revenus : les super-riches regagnent le terrain perdu
Données 25/08/2020
Les hauts revenus du show-biz et du sport en France et dans le monde
Données 17/08/2020
Dans les pays riches, les 10 % les plus fortunés détiennent la moitié du patrimoine
Données 10/04/2020
L’accès à la médecine inégalement réparti dans le monde
Données 24/02/2020
Plus de la moitié de la population mondiale est connectée à Internet
Données 11/02/2020
La pauvreté dans les grands pays riches : la France se distingue
Données 29/12/2019
L’extrême pauvreté dans le monde recule
Données 27/11/2019
École : des raisons de garder espoir
Analyses 19/11/2019
Les milliardaires représentent un millionième de l’humanité