Observatoire des inégalités
Journée de formation "la jeunesse face aux inégalités"                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

Comment vivent les Européens ?

Le tour de la question 20 septembre 2011

C’est en Europe qu’il fait le mieux vivre au monde. Mais de grandes disparités existent entre les pays du continent.

Conditions de vie
bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

Mesurer les inégalités de niveaux de revenus ne permet pas de décrire, concrètement, comment se traduisent les écarts dans la vie des populations. Appréhender la qualité de l’accès à des biens fondamentaux tels que la santé, le logement décent, ou encore l’éducation, nous en disent davantage.
De grandes disparités existent en Europe. Les populations des anciens pays du bloc de l’Est, notamment de Roumanie et de Bulgarie, sont loin de disposer des mêmes conditions de vie que le reste du continent. Les Portugais ne sont pas toujours mieux lotis. Les populations les plus favorisées sont celles des pays du Nord de l’Europe (Suède, Finlande, Danemark).

La santé

Avec une espérance de vie à la naissance de 85,3 ans, les Françaises disposent de l’espérance de vie la plus longue. L’espérance la plus faible concerne les femmes bulgares : elle est seulement de 77,8 ans. Chez les hommes, ce sont les Italiens et les Suédois qui ont l’espérance de vie la plus élevée (plus de 79 ans), et les Bulgares la plus faible (70,7 ans).
Le niveau de protection sociale et la qualité du système de soins n’est qu’un facteur parmi d’autres de ces écarts. La durée et les conditions de travail jouent un rôle majeur en termes de durée de vie. Le type d’alimentation, la consommation d’alcool et de tabac ou la part des comportements à risque sont d’autres facteurs à prendre en considération.

Espérance de vie à la naissance en Europe
Unité : années
Femmes
Hommes
France85,378,3
Espagne85,479,1
Italie84,679,4
Autriche82,578,3
Finlande83,877,3
Suède83,879,9
Allemagne83,278,4
Belgique8377,6
Pays-Bas81,779,4
Union européenne82,676,7
Portugal8477,6
Irlande82,878,3
Grèce83,178,5
Royaume-Uni82,678,7
Danemark81,977,8
Pologne81,172,6
Hongrie78,771,2
Roumanie78,271
Bulgarie77,870,7
La moyenne de l'Union européenne est calculée selon les derniers résultats exhaustifs, à savoir 2009. Le chiffre indiqué pour l'Italie date de 2010.
Source : Eurostat - 2011

- Pour en savoir plus : Qui vit le plus longtemps en Europe ?

Le logement

17,8 % des Européens sont en situation de surpeuplement [1], et 15,9 % affirment vivre dans un logement inconfortable [2]. Par ailleurs, 9,2 % connaissent des difficultés à chauffer leur logement, tandis que 3,9 % ne disposent pas de sanitaires à leur domicile. Les populations des pays de l’Est sont loin de bénéficier des mêmes conditions de logement que les autres. En revanche, les autres populations ont dans l’ensemble des conditions de vie relativement similaires. Le taux de surpeuplement atteint 55 % en Hongrie et en Roumanie, et est de peu inférieur à 50 % en Bulgarie ou en Pologne. Les populations de l’Est ont également beaucoup plus de difficultés à chauffer leur logement, et elles sont moins nombreuses à avoir des sanitaires.

La qualité du logement en Europe
Part de la population totale
Unité : %
Fuites dans la toiture, murs/sols/fondations humides, pourriture dans l'encadrement des fenêtres ou le sol
Situation de surpeuplement
Incapacité à maintenir une température adéquate dans le logement
Ne possédant ni baignoire ni douche ni toilettes dans leur logement
Autriche15,313,22,90,5
Allemagne1475,50,1
Belgique15,23,95,10,3
Bulgarie23,94764,214,9
Danemark7,87,81,50
Espagne17,63,26,20
Finlande4,95,91,30,4
France12,69,65,50,4
Grèce17,62515,71
Hongrie14,5558,93,9
Irlande13,23,74,10,2
Italie20,523,310,60,1
Pays-Bas14,21,71,30
Pologne17,649,116,34,5
Portugal19,714,128,52,2
Roumanie2255,32240,9
Royaume-Uni14,67,25,80
Suède6,610,51,40
Union européenne15,917,89,23,9

Source : Eurostat - 2009

- Pour en savoir plus :
Les conditions de logement en Europe

L’éducation

20 % des Européens ont des compétences jugées insuffisantes en lecture. Mais des écarts considérables existent, illustrant des disparités dans l’accès à l’éducation. Alors qu’en Finlande, seule 8,1 % de la population a des difficultés en lecture, le taux est de 41 % en Bulgarie. Il est de 40,1 % en Roumanie.

Ratio de personnes ayant des compétences insuffisantes en lecture en Europe
Unité : %

Finlande8,1
Pays-Bas14,3
Pologne15
Danemark15,2
Irlande17,2
Suède17,4
Hongrie17,6
Portugal17,6
Belgique17,7
Royaume-Uni18,4
Allemagne18,5
Espagne19,6
France19,8
Union européenne20
Italie21
Grèce21,3
Autriche27,5
Roumanie40,4
Bulgarie41

Source : OCDE (Enquête PISA) - 2009

Par ailleurs, 14,4 % des Européens de 18 – 24 ans ont quitté prématurément leur études en 2009 : ils ont arrêté leurs études sans le diplôme sanctionnant le parcours scolaire qu’ils poursuivaient. Dans la mesure où les systèmes scolaires ne sont pas les mêmes en Europe, il est délicat de faire des comparaisons. On constate toutefois que les taux d’abandon scolaire les plus élevés sont en Espagne et au Portugal, où 31,2 % des jeunes de 18 à 24 ans ont abandonné leurs études. A l’inverse, ils ne sont que 5,3 % en Pologne.

L’abandon scolaire précoce en Europe
Unité : %

Pologne5,3
Autriche8,7
Finlande9,9
Danemark10,6
Suède10,7
Pays-Bas10,9
Belgique11,1
Allemagne11,1
Hongrie11,2
Irlande11,3
France12,3
Union européenne14,4
Grèce14,5
Bulgarie14,7
Royaume-Uni15,7
Roumanie16,6
Italie19,2
Espagne31,2
Portugal31,2

Source : Eurostat - 2009

- Pour en savoir plus : France, le pays où le milieu social influe le plus sur le niveau scolaire

Alimentation et loisirs

8,7 % des Européens déclarent ne pas pouvoir manger de viande ou de poisson un jour sur deux, 36,8 % ne peuvent partir une semaine en vacances, et 8,8 % ont des retards dans leurs factures en raison de difficultés de paiement. Mais là encore, l’écart est important entre les populations de l’Est de l’Europe et les autres. 36,9 % des Bulgares ne peuvent pas manger de la viande ou du poisson un jour sur deux, contre 1,5 % des Danois. 75,6 % des Roumains affirment ne pas pouvoir prendre de vacances loin de leur domicile, contre 10,9 % des Suédois. Enfin, 32,1 % des Bulgares doivent face à des arriérés de factures. Ils sont 2,1 % aux Pays-Bas.

La pauvreté à travers les conditions de vie en Europe
Unité : %
Arriérés de factures courantes (gaz, électricité, eau)
Incapacité à se payer une semaine de vacances annuelle loin du domicile
Incapacité à s'offrir un repas comportant de la viande ou du poisson (ou équivalent végétarien) un jour sur deux
Allemagne3,624,49,3
Autriche4,224,610,1
Belgique5,926,34,6
Bulgarie32,159,836,9
Danemark2,611,41,5
Espagne5,539,51,6
Finlande7,514,82,5
France7,530,97
Grèce18,946,37,6
Hongrie20,765,926,5
Irlande11,238,82,1
Italie11416,2
Pays-Bas2,113,21,6
Pologne12,561,217,1
Portugal6,163,34,4
Roumanie25,275,623,5
Royaume-Uni4,7*26,14
Suède4,710,92,2
Union européenne8,836,88,7
* Données 2008
Source : Eurostat - 2009

- Pour en savoir plus : La pauvreté à travers les conditions de vie en Europe

En Europe, des conditions de vie meilleures que dans le reste du monde


Les Européens bénéficient des meilleures conditions de vie au monde, avec l’Amérique du Nord [3]. Les populations de l’Union européenne sont celles qui vivent le plus longtemps en moyenne (77 ans pour les hommes et 83 pour les femmes), juste devant celles d’Amérique du Nord (76 ans pour les hommes et 81 ans pour les femmes). De même, le taux de mortalité infantile y est le plus faible (4 décès pour 1 000 naissances), et la question de l’accès à l’eau potable ou de la sous-alimentation ne constituent plus un problème pour la quasi-totalité de sa population. Par ailleurs, le fossé est toujours très important entre l’Europe, l’Amérique du Nord et le reste du monde : en moyenne, le taux de mortalité infantile grimpe à 21 ‰ en Asie de l’Est et Pacifique, pour atteindre 83 ‰ en Afrique subsaharienne. Dans cette dernière région, l’espérance de vie des hommes et des femmes est respectivement de 51 et 53 ans, tandis que 40 % de la population n’a pas accès à l’eau courante.

Ces écarts s’expliquent par de multiples facteurs, qui vont des conditions d’hygiène aux conditions d’alimentation ou de travail en passant par l’accès aux soins. En outre, les populations européennes bénéficient pour la plupart de systèmes de santé performants, ce qui est loin d’être le cas dans de nombreux autres pays du monde.

- Pour en savoir plus :

Les conditions de vie dans le monde : des inégalités qui se réduisent

Photo / © mik ivan - Fotolia.com


[1Les individus du ménage sont considérés comme vivant dans une situation de surpeuplement si leur logement ne comporte pas un nombre minimal de pièces : une pour le ménage, une pour chaque couple, une pièce pour les célibataires de 18 ans et plus, et selon les cas une pièce pour deux personnes du même sexe si elles ont entre 12 et 17 ans, une pièce par personne de sexe différent entre 12 et 17 ans, une pièce pour deux personnes de moins de 12 ans.

[2Pour Eurostat, un logement inconfortable est un logement qui a soit des fuites dans la toiture, soit des murs, sols ou fondations humides, soit de la pourriture dans l’encadrement des fenêtres ou au sol.

[3Toutes les données qui suivent sont issues du World Bank Indicators, et concernent l’année 2008.


Date de première rédaction le 20 septembre 2011.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Publication



Rapport sur les inégalités en France, édition 2017

Espace jeunes

illustration espace jeune

Formation

21 novembre 2017
La jeunesse face aux inégalités

Voir toutes les formations

Actualités de l'Observatoire

Participez au Prix « Jeunesse pour l’égalité » 2017-2018

Boites à outils

Questions clés
Mesurer les inégalités
Lexique
Salaire : êtes-vous riche ou pauvre ?
Patrimoine : êtes-vous fortuné ?
Niveaux de vie : où en est ma commune ?
L’évaluateur des dépenses publiques
Communes : quelle égalité hommes-femmes ?