Observatoire des inégalités
Commandez le « Rapport sur les inégalités, édition 2019 »                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Conditions de vie

Les homosexuels victimes de discriminations dans leur famille

Données 5 juillet 2018

Les discriminations touchent de plein fouet les homosexuels, y compris au sein de leur famille. Même si on en parle beaucoup moins.

Conditions de vie Orientation sexuelle

Parmi les 160 témoignages d’homosexuels évoquant des discriminations au sein de leur famille ou de leur entourage, recueillis par SOS Homophobie en 2017 [1], 80 % signalent des formes de rejet de la part de leurs proches et la moitié ont subi leurs insultes. 17 % des homosexuels qui témoignent se disent victimes d’agressions physiques au sein de leur famille ou de leurs proches.

Au moment du « coming-out » [2], les réactions familiales peuvent être très violentes, « en premier lieu, dans plus d’un cas sur deux, de la part des parents », soulignent les auteurs du rapport. La remise en cause de leur éducation, de leur religion et du modèle familial traditionnel conduit une partie des parents à des menaces ou à du chantage envers leurs enfants (30 % des témoignages). Des formes de privation de libertés (interdiction de sortie avec le copain ou la copine, rétention de téléphone ou d’ordinateur, changement d’établissement scolaire, etc.) font peser un climat de défiance là où, en principe, les relations reposent le plus sur la confiance.

Les formes de rejets ou de violences vécues par les homosexuels dans leur famille
Unité : %

Rejet - ignorance80
Insultes48
Discrimination35
Menaces - chantages30
Harcèlement24
Agressions physiques17
Diffamation12
Outing*4
Agressions sexuelles3
Dégradation de biens - vols3
Répartition des 160 témoignages reçus par SOS Homophobie en 2017. Total supérieur à 100 % du fait que plusieurs formes de rejet sont possibles. *Outing : révéler l'orientation sexuelle d'une personne contre son avis.
Source : SOS homophobie - Rapport sur l'homophobie 2018 - Données 2017 - © Observatoire des inégalités

Les discriminations liées à l’orientation sexuelle dans la sphère privée, qui s’exercent dans l’intimité de la famille ou avec des amis, sont difficiles à mettre au jour et encore plus à mesurer. Les données produites par SOS Homophobie portent sur des témoignages : cela ne signifie pas que 80 % des personnes homosexuelles font l’objet de rejet de la part de leur famille, il s’agit bien de 80 % de ceux qui ont témoigné.

Ceci dit, la sphère privée est souvent idéalisée, présentée comme protectrice. Ces données montrent que c’est loin d’être toujours le cas. Ici comme ailleurs, les discriminations existent, d’autant plus blessantes qu’elles viennent de proches. Comme l’indique le sociologue Sébastien Chauvin (lire notre entretien), la question des relations parents-enfants est centrale, même là où l’homosexualité est « tolérée » (sous-entendu, elle reste une déviance) alors qu’elle devrait être banalisée.

Ces données témoignent de la difficulté de mesurer l’ampleur et la portée de discriminations dans un cadre privé et qui ne se manifestent pas toujours par des violences explicites. Menées par des proches, répétées dans le temps, elles font parfois aussi mal que des violences physiques pour celui qui les subit. Certes, de la famille à l’entreprise en passant par les loisirs, l’homosexualité est de mieux en mieux acceptée dans notre société. La mise en avant d’actes homophobes est aussi le reflet de leur prise en compte : ils étaient autrefois bien plus souvent passés sous silence. Ces données montrent cependant que beaucoup reste à faire pour arriver à une banalisation de l’homosexualité.

Photo / © Alexander Demyanenko - Fotolia


[1Voir le Rapport annuel 2018 de SOS Homophobie.

[2Le fait de révéler son homosexualité. S’oppose à l’outing, le fait de révéler, contre son gré, l’homosexualité de quelqu’un.


Date de première rédaction le 5 juillet 2018.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Conditions de vie


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Analyses 25/06/2019
Que pensent les Français des inégalités ?
Le tour de la question 04/06/2019
Rapport 2019 : l’essentiel sur les inégalités de mode de vie
Données 17/05/2019
L’homophobie reste présente dans la société française
Données 16/04/2019
Quatre millions de mal-logés : de quoi parle-t-on ?
Points de vue 11/02/2019
Qui sont les privilégiés en France ?
Données 21/12/2018
Qui a eu son iPhone 10 à Noël ?
Données 18/10/2018
Les pratiques culturelles selon les catégories sociales et les revenus
Analyses 18/10/2018
Rap = Opéra ?
Données 16/10/2018
Activités sportives : des pratiques inégales
Entretiens 27/07/2018
« Les riches sont deux fois plus nombreux à partir en vacances que les pauvres, et cela depuis 30 ans ». Entretien avec Sandra Hoibian du Crédoc