Observatoire des inégalités
Journée de formation "la jeunesse face aux inégalités"                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

La jeunesse face aux inégalités

Nos formations 21 novembre 2017

Les générations se suivent mais leurs conditions de vie ne se ressemblent pas. Les jeunes d’aujourd’hui sont pour un grand nombre frappés de plein fouet par la crise. Cette formation propose un état des lieux des inégalités auxquelles ils sont confrontés : à l’école, en matière d’emploi, de formation, de revenu, de logement, etc. On se demandera aussi quelles solutions apporter aux jeunesses en difficulté.


bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer

Public et prérequis : destinée à un public de professionnels varié, cette journée ne nécessite pas de prérequis spécifiques.

Lieu : Paris 7e

Objectifs pédagogiques

  • Connaître et comprendre les principaux indicateurs de la situation sociale et de l’autonomie des jeunes ;
  • repérer l’influence de l’origine sociale sur le niveau d’éducation et l’insertion professionnelle des jeunes ;
  • connaître les domaines de politiques publiques qui agissent sur les inégalités auxquels les jeunes sont confrontés.

Axes de travail

(sous réserve de changements)

La jeunesse en France : qui est-elle ?

« La jeunesse » est un objet plus complexe à saisir qu’on ne le dit. Les jeunes composent des populations hétéroclites selon leur âge, leur milieu social, leur lieu de résidence. En même temps, les jeunes font face à des difficultés communes d’insertion professionnelle, d’accès au logement, à la santé, etc. Nous nous demanderons comment définir la jeunesse : qui sont les jeunes ? Quel âge ont-ils ? Quelle part de la population représentent-ils ? « La » jeunesse existe-t-elle ou existe-t-il « des » jeunesses ? Ensuite, nous dresserons un état des lieux des difficultés que les jeunes rencontrent ainsi que des jeunesses particulièrement en difficulté.

Intervenante : Nina Schmidt, cheffe de projets à l’Observatoire des inégalités.

Les jeunes et l’insertion professionnelle

De l’école à l’emploi, les trajectoires des jeunes sont marquées socialement. Quoi de commun entre l’étudiant dont le studio parisien est financé par les parents et celui qui travaille très jeune comme intérimaire dans le bâtiment ? La France est l’un des pays où le milieu social influe le plus sur les résultats scolaires avec des effets directs en matière d’insertion professionnelle.

Intervenante : Nina Schmidt.

Les adolescents sont-ils tous égaux face à la mobilité ?

La mobilité en dehors de son quartier constitue une expérience fondamentale à l’adolescence. Elle donne accès aux ressources urbaines, elle permet de s’affranchir de la tutelle des instances d’encadrement de la jeunesse et de découvrir de nouveaux univers sociaux. Pourtant, les adolescents ont des pratiques de mobilité très différentes selon leur genre, leur lieu de résidence et leur classe sociale. Nous réfléchirons à la question des inégalités face à la mobilité à partir du cas des adolescents de cités. Sont-ils enfermés dans des ghettos ? Ont-ils des pratiques de mobilité si différentes de celles des autres adolescents ? Quelles épreuves spécifiques, les filles et les garçons de ces quartiers, affrontent-ils au cours de leurs déplacements ?

Intervenant : Nicolas Oppenchaim, sociologue, maître de conférences à l’université François Rabelais de Tours et auteur de Adolescents de cité. L’épreuve de la mobilité, Presses Universitaires François Rabelais, 2016.

Que faire ? Quelles politiques ?

La possibilité de poursuivre des études et les perspectives professionnelles qui en découlent, reposent pour beaucoup sur les ressources des familles. C’est ainsi que les inégalités se maintiennent et se reproduisent entre ceux qui accèderont à une formation supérieure et aux carrières qui s’ensuivent, et les autres, qui en sont exclus. On s’interrogera sur les politiques sociales en matière d’éducation, de logement, de soins, dont bénéficient plus ou moins directement les jeunes. On questionnera la nécessité de mettre en œuvre des politiques spécifiquement dédiées aux jeunes via les missions locales, les écoles de la deuxième chance, une garantie jeunes, etc.

Intervenant : Jean-Claude Richez, coordonnateur de la mission observation évaluation à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) de 2002 à 2013.


Informations et inscriptions

Contact :
Anne Brunner, responsable du département formation
Observatoire des inégalités
info-formation@inegalites.fr
02 47 44 63 08


Date de première rédaction le 21 novembre 2017.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)


En savoir plus

S’inscrire
Tarifs et modalités pratiques
Le département Formation