Observatoire des inégalités
Soutenez l'Observatoire des inégalités >>                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Revenus, patrimoine, pauvreté

C’est quoi, être pauvre ?

Données 19 juillet 2018

La pauvreté est une question de revenus, mais aussi de conditions de vie. Être pauvre, c’est également être victime de privations matérielles. Selon l’Insee, 12 % des Français sont dans ce cas.

Revenus et patrimoine Pauvreté

La pauvreté dite en « conditions de vie » (mesurée à partir de différentes privations, voir encadré ci-dessous) a diminué en dépit de la crise économique qui a sévi de 2008 à 2016 [1], selon l’Insee. Son taux a baissé de près de deux points, de 14,6 % en 2004 à 11,9 % en 2016 [2], selon les déclarations des Français publiées par l’Insee [3].

Au cours de la période 2004-2016, la quasi-totalité des indicateurs évoluent de façon positive. Les conditions de logement se sont améliorées : ainsi par exemple 15,6 % de la population indiquait vivre dans un logement trop petit en 2004, critère cité par 9,9 % des personnes en 2016. La part des retards de loyers est passée de 5,3 % à 3,8 %. Les restrictions de consommation faute d’argent sont également moins citées : 11,6 % contre 14,2 % en 2004. En matière de loisirs, un quart des personnes interrogées déclarent avoir de trop faibles revenus pour se payer une semaine de vacances une fois par an contre un tiers en 2004.

Comment expliquer l’amélioration des conditions de vie perçues par la population alors que la pauvreté monétaire a augmenté ? En partie par un effet de période : une part de l’amélioration a eu lieu entre 2004 et 2008, puis on a assisté à une nouvelle dégradation entre 2008 et 2016. Mais pas uniquement. Les difficultés économiques ont été amorties en partie par notre système de prestations sociales et d’allocations. Ces données sont des moyennes : le mal-logement, par exemple, porte sur une partie de la population, notamment les jeunes. Enfin, ces données sont subjectives : il s’agit de déclarations des ménages. En période de forte crise, il est logique d’ajuster ses réponses et de s’estimer finalement « pas si mal lotis » quand le sort d’une partie, les plus modestes, se détériore même si l’on vit un peu moins bien. Inversement, on devient plus exigeant en période de reprise.

Paradoxalement, la période de reprise depuis 2016 pourrait entraîner une remontée des indicateurs de pauvreté en conditions de vie si les Français estiment ne pas recevoir leur part de la croissance. Au fond, l’intérêt de ces données est peut-être moins de mesurer l’évolution de la perception des privations que de dresser un état des lieux des grands domaines dans lesquels la pauvreté a des conséquences très concrètes sur la qualité de vie et les préoccupations quotidiennes, tout au moins en fonction du regard subjectif de la population.

Le taux de pauvreté en conditions de vie
En France, la pauvreté en conditions de vie mesure la proportion de ménages qui déclarent connaitre au moins huit restrictions parmi les 27 répertoriées conventionnellement. Ces restrictions sont regroupées en quatre domaines : consommation, insuffisance de ressources, retards de paiement, difficultés de logement.
Taux de privations matérielles détaillées
Unité : %
2004
2008
2012
2016*
Insuffisance de ressources14,012,713,714,4
Retards de paiement (impossibilité de payer à temps à plusieurs reprises)11,58,08,58,3
Le loyer et les charges5,34,43,83,8
Restrictions de consommation (les moyens financiers ne permettent pas de)14,213,611,811,6
Maintenir le logement à bonne température6,95,96,45,7
Payer une semaine de vacances une fois par an34,832,428,424,1
Acheter des vêtements neufs13,713,513,313,6
Offrir des cadeaux10,89,99,39,0
Absence de repas au moins une journée les 2 dernières semaines2,92,93,33,5
Difficultés de logement10,18,26,96,6
Absence de toilettes à l’intérieur du logement1,61,20,70,7
Absence d'eau chaude1,00,70,50,5
Absence de système de chauffage central ou électrique7,25,94,94,4
Logement trop petit15,612,110,69,9
Logement difficile à chauffer24,326,124,122,1
Logement bruyant24,018,717,417,8
Ensemble14,612,911,911,9
* Données provisoires.
Source : Insee - © Observatoire des inégalités

Photo / © Grafix132 - Fotolia


[2Données provisoires pour 2016.

[3« Pauvreté en conditions de vie de 2004 à 2016 », Enquête sur les revenus et conditions de vie, Insee Résultats, octobre 2017.


Date de première rédaction le 19 juillet 2018.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus, patrimoine, pauvreté


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 07/12/2018
Les inégalités de niveau de vie, en voie de stabilisation ?
Points de vue 30/11/2018
La déroute prévisible d’une politique fiscale injuste
Le tour de la question 06/11/2018
Les impôts et les inégalités : comment ça marche ?
Données 23/10/2018
Les seuils de pauvreté en France
Analyses 23/10/2018
Pauvreté en France : une population inquiète pour l’avenir
Données 12/10/2018
Au bas de l’échelle des revenus
Analyses 11/10/2018
Le tableau de bord de la pauvreté en France
Points de vue 04/10/2018
Pauvreté : un plan cohérent, mais insuffisant
Données 27/09/2018
Le nombre d’allocataires de minima sociaux ne baisse plus
Points de vue 24/09/2018
Taxation des revenus financiers : un cadeau de 100 000 euros pour les plus riches