Les étrangers sous-représentés dans les filières "nobles"

29 novembre 2004 - On compte 3,1% d’étrangers en terminale générale ou technologique et 2% en prépas post baccalauréat alors qu’ils représentent 4,3 % des élèves.


Les collèges, lycées et lycées professionnels, publics et privés, accueillent 4,3% d’élèves étrangers. Autour de cette moyenne la proportion d’élèves étrangers fluctue en fonction de deux variables.

- La hiérarchie des niveaux scolaires : la proportion d’élèves étrangers est forte dans les sections qui conduisent à des emplois d’ouvrier ou d’employé : 3ème d’insertion (10% d’étrangers), BEP (6%) et baccalauréat professionnel (5%). Elle est nettement plus faible dans les filières conduisant à des études supérieures donc à des emplois de technicien, technicien supérieur ou cadre. Les élèves étrangers ne représentent plus que 3,3% des effectifs des lycées et 2% des effectifs des classes post baccalauréat du second degré.

- Le statut de l’établissement : La proportion d’élèves étrangers est nettement plus faible dans les établissements privés. Les effectifs totaux du secondaire privé (1 130 517) représentent 20% des 5 570 306 élèves scolarisés dans le secondaire. Le secteur privé accueille 9,4% des 238 224 élèves étrangers scolarisés dans le secondaire, soit 22 010 élèves étrangers.

Part des élèves étrangers au second degré
Unité : %
Public
Privé
Ensemble
6ème de collège4,611,74
3ème de collège5,191,94,5
3ème d’insertion10,73,410
Total 1er cycle4,761,84,2
2nde générale et technologique3,723,4
Terminale générale et technologique3,423,1
Total lycées3,62,13,3
BEP6,92,36
Bac professionnel5,82,45
Total lycée professionnel6,82,45,9
Prépas diverses post bac2,81,32
Total général 2nd degré4,91,94,3

Source : ministère Education nationale - Données 2003-2004 - © Observatoire des inégalités

Photo / © yanlev - Fotolia.com

Date de rédaction le 29 novembre 2004

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Pourquoi les enfants d’immigrés réussissent mieux à l’école que les autres

9 octobre 2012
En apparence, les jeunes d’origine immigrée réussissent moins bien que les autres à l’école. Mais si l’on tient compte de leur milieu social, c’est tout l’inverse...

Les élèves d’origine étrangère : le poids des difficultés sociales

21 août 2007
Les enfants d’étrangers ou d’immigrés réussissent moins bien à l’école. Surtout du fait de leurs origines sociales.

FERMER