Europe



La crise accroît les inégalités de revenus en Europe

20 mai 2014 - Les inégalités de revenus ont augmenté en Europe avec la crise. Mais les pays ne sont pas touchés uniformément : les écarts ont fortement augmenté en Hongrie ou en Espagne tandis qu’ils se sont réduits en Allemagne et au Portugal.


L’ indice de Gini [1], qui mesure les inégalités de revenus, a augmenté de 30,2 à 30,5 points entre 2008 et 2011 au sein de la zone euro, soit + 0,3 point, selon les données fournies par l’institut européen Eurostat [2].

Cette hausse est une moyenne qui regroupe des situations très différentes. En Hongrie, en Espagne et en Autriche, l’indicateur a gagné deux points. En Roumanie et aux Pays-Bas, il a baissé de 1,7 et 1,8 point. En France, l’augmentation des inégalités est deux fois plus forte que la moyenne de la zone euro (+ 0,6 point).

On ne peut faire aucune lecture simple de l’effet de la crise : certains pays où la distribution des revenus est très inégalitaire (comme le Portugal ou la Roumanie) voient les inégalités se réduire, tout comme des pays qui étaient déjà à un niveau faible, comme les Pays-Bas. Inversement, la Hongrie, qui figurait avec la Suède parmi les deux pays les moins inégalitaires sur le plan des revenus en 2008, a connu une très forte croissance des écarts.

L’évolution des inégalités de revenus dépend d’un grand nombre de facteurs. D’une part de l’évolution de la distribution des revenus, qui dépend elle-même notamment des variations de l’emploi, des salaires et des revenus financiers (actions, obligations, immobilier, etc.). D’autre part de la façon dont chaque pays va réagir et redistribuer la richesse. Les évolutions de la fiscalité et de la protection sociale peuvent limiter les écarts et amortissent en partie les effets de la crise pour les plus démunis selon les pays.

Evolution 2008-2011 des inégalités de revenus en Europe
Unité : Coefficient de Gini
2008
2011
Evolution 2008-2011
Hongrie24,726,92,2
Espagne33,035,02,0
Autriche 25,727,61,9
Danemark26,928,11,2
Grèce33,134,31,2
France29,930,50,6
Italie31,531,90,4
Royaume-Uni32,432,80,4
Zone euro (18 pays)30,230,50,3
Belgique26,426,60,2
Finlande25,925,90,0
Suède24,824,80,0
Pologne31,430,9- 0,5
Allemagne29,128,3- 0,8
Portugal35,434,5- 0,9
Roumanie34,933,2- 1,7
Pays-Bas27,225,4- 1,8

Source : Eurostat
Une mesure imparfaite des inégalités de revenus
L’indice de Gini est l’un des indicateurs les plus complets pour mesurer les inégalités de revenus. Il compare la situation de la distribution des revenus et la situation d’égalité. Par exemple, si chaque tranche de 10 % de la population reçoit 10 % des revenus, cet indice est égal à zéro. Il s’élève à un quand une seule tranche reçoit l’ensemble des revenus.

Il faut malgré tout prendre les mesures européennes avec précaution car les méthodes utilisées par les différents pays sont différentes (certains procèdent avec des enquêtes, d’autres avec des fichiers administratifs, et les taux de non-réponse sont très inégaux). De plus, les revenus du patrimoine et des indépendants sont souvent mal connus, ce qui minimise les écarts.

Enfin, les séries sur plus longue période posent des problèmes de continuité. Elles enregistrent de nombreuses ruptures de séries, qui sont rarement signalées dans les travaux sur le sujet (lire notre article).

Photo / © by-studio - Fotolia.com

Notes

[1Un indicateur qui compare la distribution des revenus et une situation d’égalité, plus il est proche de zéro, plus la distribution est égale, plus il est proche de 100, plus elle est inégale.

[2Nous indiquons l’année de perception des revenus et non de collecte, comme le fait Eurostat.

Date de rédaction le 20 mai 2014

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

L’impact de la crise sur la pauvreté en Europe

20 mai 2014
3,7 millions de pauvres de plus en Europe depuis 2008. Les pays du Sud sont les plus touchés, tout comme la France, qui enregistre une hausse de 900 000 personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

La pauvreté en Europe

16 mai 2014
Le taux de pauvreté en Europe varie de 5,8 % à 16,9 % selon le seuil utilisé. A 60 % du revenu médian, le taux oscille de 10,1 % en Norvège à 23,1 % en Grèce. A 40 %, de 2,4 % aux Pays-Bas à 10,6 % en Grèce.

Les seuils de pauvreté en Europe

16 mai 2014
L’écart entre les seuils de pauvreté mensuels à 60 % du revenu médian en Europe va de 1 286 euros en Norvège à 180 euros en Roumanie. Ce seuil est de 950 euros en Allemagne contre 500 euros en Grèce, soit près de deux fois plus.

L’évolution des inégalités de revenus en Europe

20 août 2013
Les inégalités de revenus augmentent en Europe depuis les années 2000 : le coefficient de Gini, qui était de 0,290 en 2000 est passé à 0,308 en 2010. Les écarts restent marqués entre pays. Mais les données d’Eurostat restent très approximatives.

Les plus grandes fortunes d’Europe

18 juillet 2013
Les plus grandes fortunes d’Europe valent entre 16 et 40 milliards d’euros. En tête, l’Espagnol Amancio Ortega, propriétaire de Zara, suivi de la famille Kamprad à la tête de Ikéa (Suède) et le Français Bernard Arnault (LVMH).

La pauvreté selon l’origine en Europe

14 mai 2012
26,9 % des immigrés nés hors de l’Union européenne sont pauvres, contre 14,8 % des Européens qui vivent dans leur pays d’origine.

La pauvreté selon le type de ménage en Europe

14 mai 2012
36,9 % des familles monoparentales sont pauvres en Europe.

La pauvreté par âge en Europe

26 janvier 2012
21,6 % des Européens âgés de 16 à 24 ans sont pauvres, contre 16,4 % de l’ensemble de la population.

La pauvreté selon le sexe en Europe

26 janvier 2012
17,1 % des femmes européennes sont pauvres, contre 15,7 % des hommes...

Le salaire minimum en Europe

17 mai 2011
Le salaire mensuel minimum est de 123 euros en Bulgarie contre 1 462 en Irlande. Les salariés du continent sont loin d’être logés à la même enseigne.

FERMER