Merci pour votre soutien

31 décembre 2015 - Sans publicité ni le soutien de grandes entreprises, avec très peu de subventions publiques, l’Observatoire des inégalités a impérativement besoin de vos dons. Sans votre aide, notre association n’existerait pas. Merci à vous.


Merci à toutes celles et ceux qui nous ont témoigné leurs encouragements et soutenu notre travail tout au long de l’année 2015. Sans vos dons, l’Observatoire des inégalités n’existerait pas. Notre association, dont le budget est modeste, ne reçoit que très peu de subventions. Près de 40 % de nos recettes proviennent désormais de votre appui. Nous vous remercions très chaleureusement pour votre engagement.

Grâce à vos dons, nous avons pu publier cette année le premier « Rapport sur l’état des inégalités en France », qui a connu un vif succès. Nous avons relancé notre réseau européen sur les inégalités « Inequality Watch ». Cette année, si nous en avons les moyens, nous projetons d’éditer un ouvrage présentant de nouvelles propositions pour réduire les inégalités.

Nous tenons à préserver une parole libre, en conséquence nous refusons toute publicité ou « partenariat » avec des grandes entreprises. Nous menons notre travail depuis 13 ans grâce à quelques partenaires comme le magazine Alternatives Economiques, la Fondation Abbé Pierre, le bureau d’études Compas ou la région Centre, qui estiment que notre action est importante. Mais aussi et surtout grâce à des citoyens comme vous qui, par leur geste, contribuent au débat économique et social sur les inégalités et à la construction d’un outil de qualité, mis à la disposition de tous. Nous pensons que le combat contre les inégalités ne peut se contenter de rhétorique, de « coups de gueule » ou de petites phrases médiatiques et simplistes. Que notre pays mérite une information accessible au plus grand nombre, exigeante et nuancée. Les moyens dont disposent ceux qui concourent à une société plus inégalitaire sont sans commune mesure avec ceux des organismes qui travaillent pour plus de justice.

Notre économie connait une crise sans précédent. Cette crise ne frappe pas l’ensemble du pays. La France qui plonge, marquée par le chômage et la hausse de la pauvreté, c’est la France des catégories peu qualifiées, des couches sociales modestes. En même temps, les plus aisés continuent de s’enrichir.
Un virage idéologique majeur a été pris en matière de politiques publiques, associant baisses des dépenses et diminutions des impôts : 46 milliards seront ainsi gaspillés chaque année, alors qu’ils auraient pu servir à répondre à des besoins reconnus par tous, bien au-delà des clivages politiques (voir notre évaluateur).

La « crise de solidarité », souvent évoquée, est d’abord celle des discours politiques médiatisés. Au quotidien, des millions de citoyens se mobilisent et font vivre le lien social, chez eux, dans leur univers professionnel, dans les associations, les syndicats ou les partis politiques. L’« économie collaborative », désormais à la mode, n’est pas qu’un argument marchand, c’est aussi le fait de partager des ressources, pour autant que ce partage soit juste et clairement expliqué. Vos nombreux soutiens financiers et messages d’encouragement montrent que rien n’est joué d’avance.Tout dépendra de la mobilisation de chacun et chacune d’entre nous.

Encore merci à vous.

L’équipe de l’Observatoire des inégalités

Date de rédaction le 31 décembre 2015

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Le bel avenir de l’État social

29 novembre 2016
Protection sociale, aide à la consommation des ménages, offre de services publics de qualité pour tous : l’État social a encore de beaux jours devant lui. Par Christophe Ramaux, économiste, maître de conférences à l’université Paris I. Extrait de l’ouvrage « Que faire contre les inégalités ? ».

« Que faire contre les inégalités ? » : des images et des actes

14 octobre 2016
Mettre en image les inégalités, c’est notre objectif avec la réalisation de deux visuels animés. A découvrir et à partager autour de vous.

Que faire contre les inégalités ? Testez notre évaluateur des dépenses publiques

29 avril 2016
Que faire contre les inégalités ? Mesurez les solutions concrètes avec notre évaluateur des dépenses publiques. Des crèches au logement social en passant par la sécurité, beaucoup aurait pu être fait à la place des 46 milliards perdus dans le « pacte de responsabilité ».

Inégalités : pourquoi le modèle social français marche mal

26 avril 2016
Ecartelé entre le modèle libéral anglo-saxon et le modèle social-démocrate scandinave, le modèle social français fonctionne mal. Une situation qui mécontente tout le monde, mais n’est pas prête de changer. Le point de vue de Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques.

L’évaluateur des dépenses publiques : notre méthode

25 avril 2016
Pour évaluer le coût des dépenses publiques nouvelles à mettre en oeuvre, nous nous sommes appuyés sur un grand nombre de travaux existants. Nous avons surestimé les montants par prudence. Voici notre méthode.

Contre les inégalités, l’information est une arme : soutenez l’action de l’Observatoire des inégalités

31 janvier 2016
Face à une crise sociale d’une ampleur rarement connue, les moyens employés pour lutter contre cette situation sont loin d’être à la hauteur, ce qui avive les tensions sociales. Soutenir l’Observatoire des inégalités, c’est aider tous les acteurs qui luttent contre la dégradation de la situation à disposer de moyens d’information de (...)

L’égalité n’a pas à être « performante »

29 janvier 2016
Plus de femmes ou d’immigrés, c’est « bon pour la croissance » ? Défendre l’égalité au nom de la « performance » est une démission politique. L’égalité doit rester un principe sans conditions, non soumis à la loi du marché. Une analyse de Réjane Sénac, chargée de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po - (...)

Comment la solidarité familiale reproduit les inégalités en Europe

10 novembre 2015
Avec la crise, l’apologie de la « solidarité familiale » connaît une nouvelle jeunesse en Europe. Elle est pourtant un vecteur puissant de reproduction des inégalités sociales. Une analyse de Adrien Papuchon, sociologue.

Premier « Rapport sur les inégalités en France » : objectif réussi

23 octobre 2015
En quatre mois, le premier « Rapport sur les inégalités en France » publié en juin dernier par l’Observatoire des inégalités est épuisé. Merci à tous ceux qui nous ont témoigné leur confiance et qui ont rendu possible cette publication.

« Si les inégalités se creusent, c’est parce que tout le monde ou presque aspire à la sécurité des oligarques", entretien avec Patrick Savidan, président de l’Observatoire des inégalités

11 septembre 2015
Huit Français sur dix souhaitent une société plus égalitaire, mais ils sont peu nombreux à y oeuvrer. Un paradoxe que le philosophe explique davantage par un sentiment de précarité sur fond de désengagement de l’Etat que par un individualisme forcené. Entretien extrait du quotidien Libération.

FERMER