Un siècle d’inégalités de revenus dans le monde

11 octobre 2013 - La part des revenus captée par les 1 % les plus riches a nettement baissé pendant les Trente Glorieuses (1945-75). Depuis, le phénomène s’inverse.


Les années 1930 et 1940 sont marquées par une nette diminution de la part du revenu global que reçoit le 1 % le plus riche de la population. La crise des années 1930, puis la guerre, sont passées par là : elles ont nettement réduit les niveaux des revenus du patrimoine. Par la suite, le développement de la protection sociale a amélioré la condition des catégories défavorisées. Ainsi la part des revenus perçue par le centième de la population le plus riche est passée de 15,4 % en 1935 à 8,9 % en 1950 en France, de 15,6 % à 11,4 % aux États-Unis, de 18,7 à 7,7 % au Japon.

La part des revenus concentrée dans les mains du 1 % des plus riches s’est plutôt stabilisée ensuite, dans les années 1950 et 1960, entre 7,6 % (Suède) et 11,6 % (Allemagne). Mais dès les années 1970, elle se remet à progresser dans les pays anglo-saxons (Etats-Unis, Royaume-Uni), où elle retrouve les niveaux d’avant-guerre. La remontée est moins forte et plus récente (années 1980 et 1990) dans les autres pays riches, mais elle est de plus en plus nette.

L’effondrement du cours des actions et la baisse des dividendes versés à partir de 2008, a fait fléchir légèrement la part du 1 % le plus riche.


Dans les nouveaux pays industrialisés tels que l’Argentine ou Singapour, la concentration des richesses reste très élevée. Toutefois, l’Inde a connu une baisse durable de la part détenue par les 1 % les plus aisés grâce au développement d’une classe moyenne. Les données chinoises sont à considérer avec précaution, car la propriété privée est peu développée mais ce qui appartient à l’Etat est souvent approprié par les cadres du parti communiste chinois...


Note : les données des nouveaux pays industrialisés ne sont pas disponibles pour toutes les années.

Pour aller plus loin :

- Base de données : The World Top Incomes Database - Facundo Alvaredo, Tony Atkinson, Thomas Piketty et Emmanuel Saez.

- Les données de l’OCDE sur 13 pays dans le rapport de Jean-Philippe Cotis sur le partage de la valeur ajoutée, le partage des profits et les écarts de rémunération en France.

Excel - 71 ko

Photo / © dimdimich - Fotolia.com

Date de rédaction le 18 septembre 2009

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Dans les pays riches, les 10 % les plus fortunés détiennent la moitié du patrimoine

25 novembre 2016
Le dixième le plus riche des habitants des pays les plus riches du monde détient la moitié de la fortune totale des ménages de ces pays et un quart de leur revenu total.

Les plus grandes fortunes mondiales

23 août 2016
La fortune annuelle de l’homme le plus riche du monde est 108 millions de fois supérieure au seuil de pauvreté mondial et représente 17 millions de fois la richesse médiane par adulte.

Les hauts revenus du show-biz et du sport en France et dans le monde

20 avril 2016
Les revenus annuels du show-biz et du sport représentent pour certains près de 1 140 années de Smic en France, 15 000 années aux Etats-Unis.

La grande pauvreté baisse dans le monde mais de fortes inégalités persistent entre territoires

30 octobre 2015
La pauvreté recule dans le monde. 800 millions d’individus vivent cependant toujours avec moins de 1,90 dollar par jour, le seuil d’extrême pauvreté.

La pauvreté dans les pays riches

16 janvier 2015
De 13 % au Danemark à 24 % aux Etats-Unis, le niveau de pauvreté varie de façon considérable entre les pays riches et selon si l’on considère le cœur de la pauvreté ou la pauvreté élargie.

Revenus : les pays pauvres rattrapent-ils les pays riches ?

25 novembre 2014
Depuis le début des années 2000, les revenus par habitant augmentent davantage au sein des pays pauvres que dans les pays riches. Pour autant, un certain nombre de pays restent à l’écart de ce mouvement et les données moyennes sur les niveaux de vie masquent des inégalités énormes.

Les inégalités de revenus repartent à la hausse aux Etats-Unis

13 juin 2014
Les 20 % des ménages les plus pauvres ne détiennent que 3,2 % du revenu national aux Etats-Unis, tandis que les 20 % les plus riches en perçoivent 51 %. Les inégalités de revenus repartent à la hausse outre-Atlantique.

L’inégalité des revenus mondiaux

7 juin 2013
Le niveau de vie par habitant des pays de l’OCDE est trois fois plus élevé que la moyenne mondiale. Un habitant des États-Unis vit en moyenne avec 42 000 dollars par an, tandis qu’un Éthiopien vit avec 980 dollars par an.

La répartition du patrimoine dans le monde

7 juin 2013
Moins de 10 % de la population mondiale détient 83 % du patrimoine mondial, alors que 3 % vont à 70 % des habitants. L’Amérique du Nord et l’Europe en possèdent 65 %.

Inégalités de revenus dans les pays riches : l’état des lieux

21 juin 2012
Les ménages les 10 % les plus riches d’Europe du Nord gagnent en moyenne six fois plus que les 10 % les plus pauvres. Aux Etats-Unis, les riches touchent 15 fois plus que les plus modestes.

FERMER