Une répartition déséquilibrée des professions entre les hommes et les femmes

11 décembre 2014 - La quasi totalité des aides à domicile sont des femmes, contre 2 % des ouvriers du bâtiment. Les femmes demeurent cantonnées aux métiers dits féminins.


La participation des femmes au marché du travail ne cesse d’augmenter depuis les années 1960. Elle approche désormais celle des hommes : en 2012, 47,7 % des travailleurs sont des travailleuses. Toutefois, elles n’occupent pas les mêmes emplois que les hommes et elles ne travaillent pas dans les mêmes secteurs.

Où travaillent les femmes ?

Les femmes sont surreprésentées dans les professions incarnant les « vertus dites féminines » (administration, santé, social, services à la personne) : 97 % des aides à domicile et des secrétaires, 90 % des aides-soignants, 73 % des employés administratifs de la fonction publique ou encore 66 % des enseignants sont des femmes. Des métiers souvent peu rémunérés.

On les retrouve logiquement au bas de la hiérarchie des catégories socioprofessionnelles : les femmes représentent 77 % des employés, 51 % des professions intermédiaires (dans les secteurs de la santé, du travail social ou de l’éducation), contre 16 % des chefs d’entreprise et 40 % des cadres supérieurs.

Les métiers les plus féminisés
Nombre d'emplois total en milliers
Nombre de femmes en milliers
Part de femmes en %
Aides à domicile et aides ménagers et assistants maternels99296997,7
Agents d'entretien1 23487070,5
Enseignants1 04268565,7
Vendeurs82961073,5
Employés administratifs de la fonction publique80659273,4
Aides-soignants57552190,4
Infirmiers, sages-femmes54347687,7
Secrétaires43442497,6
Employés administratifs d'entreprise39430376,9
Employés de comptabilité33428384,6
Employés de maison24323094,3
Lecture : 97,7 % des aides à domicile, aides ménagers et assistants maternels sont des femmes.
Source : Dares, d'après Insee - Données 2011 - © Observatoire des inégalités , France métropolitaine

La présence des femmes varie également selon les secteurs d’activité : largement majoritaires, à 67,4 %, dans les secteurs de l’administration publique et de l’enseignement-santé-action sociale, elles sont plus rares dans ceux de la fabrication de matériels de transport (20,1 %), de l’énergie (23,1 %) ou des transports (26,3 %), et ne sont plus que 10,4 % dans celui de la construction.

L’évolution de la situation entre 2008 et 2012 permet de constater deux mouvements différents : les femmes, de plus en plus diplômées, sont davantage présentes aux postes d’ingénieurs et de cadres d’entreprise ou dans les professions libérales, où leur progression est la plus forte (respectivement + 4,2 points et + 3,5 points). Ce qui explique sans doute une hausse importante de leur représentation dans la fabrication d’équipements électroniques et informatiques (+ 4,1) et de l’énergie (+ 2,4), même si ces secteurs sont parmi les moins féminisés. A l’inverse, leur proportion augmente dans le domaine des services où elles étaient déjà largement représentées, passant de 67,2 % en 2008 à 70,5 % en 2012 (+ 3,3).

Evolution de la présence des femmes selon le secteur d'activité
Femmes
en % / 2008
Femmes
en % / 2012
Variation
Agriculture, sylviculture et pêche31,930,3-1,6
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac40,740,4-0,3
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques, de machines23,827,94,1
Fabrication de matériels de transport17,120,13,0
Fabrication d'autres produits industriels29,328,5-0,8
Energie20,723,12,4
Construction10,610,4-0,2
Commerce et réparations48,146,0-2,1
Transports27,826,3-1,5
Hébergement et restauration47,448,10,7
Activités financières et d'assurance58,356,5-1,8
Information et communication32,131,8-0,5
Activités immobilières53,653,70,1
Activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien43,844,30,5
Administration publique, enseignement, santé, action sociale66,967,40,5
Autres activités de service67,270,53,3
Total47,247,70,5

Source : Insee - © Observatoire des inégalités

Des métiers encore réservés aux hommes

Les femmes sont toujours peu nombreuses dans les professions incarnant les « vertus dites viriles » (force et technicité) : elles représentent 2 % des ouvriers du bâtiment, 10 % des chauffeurs, 15 % des policiers, pompiers et militaires.

Les métiers les moins féminisés
Nombre d'emplois total en milliers
Nombre de femmes en milliers
Part de femmes en %
Agriculteurs, éleveurs, sylviculteurs, bûcherons54114727,1
Conducteurs de véhicules7507910,5
Ingénieurs de l'informatique3547220,3
Ouvriers qualifiés de la manutention4366915,8
Militaires, policiers, pompiers3905814,8
Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance435398,9
Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance 288237,9
Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment527122,1
Ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment39392,1
Lecture : 2,1 % des ouvriers qualifiés du bâtiment sont des femmes.
Source : Dares, d'après Insee - Données 2011 - © Observatoire des inégalités, France métropolitaine.

Photo / © manipulateur - Fotolia.com

Date de rédaction le 14 avril 2009

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Chômage : les hommes dépassent les femmes

8 mars 2017
L’égalité entre femmes et hommes existe désormais au moins dans un domaine : le chômage. Même si la crise a davantage frappé un peu plus les seconds que les premières.

Un tiers des personnes en temps partiel souhaiteraient travailler plus

20 janvier 2017
Un tiers des personnes en temps partiel souhaiteraient travailler plus. Essentiellement des femmes. Le temps partiel subi concerne 50 % des jeunes à temps partiel, 45 % des ouvriers contre 22 % des cadres supérieurs.

Premier emploi : les femmes plus souvent en temps partiel

4 décembre 2014
A niveau de diplôme équivalent, les femmes sont plus souvent embauchées en temps partiel que les hommes pour leur premier emploi.

La durée de chômage selon le sexe et l’âge

5 juin 2014
Les chômeurs restent en moyenne 14 mois sans emploi, mais près de 20 % d’entre eux connaissent une période d’inactivité professionnelle forcée de plus de deux années.

Métiers : la ségrégation hommes-femmes diminue lentement

7 mars 2014
La mixité professionnelle progresse en France. Le phénomène est lent, mais réel. Extrait du Centre d’observation de la société.

Peu de femmes dirigent des entreprises

10 décembre 2009
Le plafond de verre reste une réalité en France : seules 17 % des entreprises françaises sont dirigées par une femme. Avec des disparités en fonction du secteur d’activité ou de la taille de l’entreprise.

Mesure des discriminations à l’embauche par testing

3 septembre 2009
La couleur de la peau, le sexe, le patronyme influent sur la probabilité de trouver un emploi. Des opérations de testing permettent de toucher du doigt les discriminations subies dans le monde du travail.

La maternité pénalise la carrière des femmes

4 mars 2008
30 % des femmes entrées depuis 7 ans dans le monde du travail et qui ont plusieurs enfants sont inactives ou au chômage...

Le "plafond de verre" dans la fonction publique

30 octobre 2007
La fonction publique est largement féminisée, sauf dans les emplois de direction.

FERMER