Monde : un développement inégal

13 juin 2013 - L’indice de développement humain (IDH) est de 0,694 dans le monde. Mais des écarts importants existent entre les continents et les pays. Cet indice atteint 0,888 dans les pays de l’OCDE en 2012 contre 0,475 en Afrique subsaharienne.


L’état des lieux

L’indice de développement humain (IDH [1]) dans le monde est de 0,694 en 2012. Il atteint pour les pays de l’OCDE 0,888. Il est le plus faible en Afrique subsaharienne (0,475) et le plus élevé en Amérique du Nord (0,935). Cet indice comprend trois dimensions : la santé, l’éducation et le niveau de vie  .

Le niveau de santé est mesuré par l’espérance de vie à la naissance : elle est de 54,9 ans en moyenne dans les pays d’Afrique subsaharienne, de 79,5 ans dans les pays de l’OCDE. La moyenne mondiale atteint 70,1 ans. L’éducation prend en compte deux éléments : le taux d’alphabétisation des adultes (pour 2/3) et le taux brut de scolarisation (pour 1/3) [2] qui intègre les études secondaires et supérieures. Dans les pays les plus pauvres, un tiers des adultes ne sont pas alphabétisés, contre 2 % des habitants de l’OCDE et de l’Amérique du Nord. Le PIB par habitant [3] dans les pays de l’OCDE est trois fois plus élevé (30 335 dollars) que la moyenne mondiale (10 103 dollars). En Afrique subsaharienne, il est cinq fois inférieur à cette moyenne (2 094 euros).

Le développement humain ne dépend pas uniquement du revenu. Avec 10 429 dollars en moyenne par habitant, l’Amérique latine a un niveau de vie beaucoup plus élevé que l’Asie orientale (6 616 dollars par habitant) alors que leur indice de développement humain est assez proche (respectivement 0,741 et 0,683). Si l’Asie « rattrape » l’Amérique latine en matière de développement humain, c’est que les inégalités de revenus y sont moins fortes, que le niveau d’espérance de vie et d’alphabétisation sont quasiment au même niveau aujourd’hui dans ces parties du monde. L’Amérique latine affiche cependant une moyenne de revenus élevée, mais celle-ci est liée au fait qu’une minorité de la population est très aisée.


L’évolution

L’Indice de développement humain a augmenté dans le monde au cours de ces trois dernières décennies, passant de 0,561 en 1980 à 0,694 en 2012.

La progression est spectaculaire pour l’Asie de l’Est et le Pacifique (passant de 0,432 à 0,683 de 1980 à 2012), les Etats Arabes (de 0,443 à 0,652), mais aussi l’Asie du Sud (de 0,357 à 0,558) et l’Amérique latine et Caraïbes (0,574 à 0,741). Cette progression par région entre 1980 et 2012 est à l’image de celle de l’IDH dans les trois puissances en développement que sont la Chine (0,699 en 2012 contre 0,407 en 1980)), l’Inde (0,554 contre 0,345) et le Brésil (0,730 contre 0,522)). Celui de la Turquie a également fait un bond, passant de 0,447 à 0,722 sur la même période. L’amélioration des conditions de vie est ainsi visible dans de nombreux pays en développement.

En revanche, la progression est plus faible pour les pays de l’Afrique subsaharienne (de 0,336 en 1980 à 0,475 en 2012). Il en va de même pour les pays de l’OCDE et de l’Amérique du Nord, mais ces derniers partaient déjà de très haut en 1980, respectivement 0,756 et 0,842, contre 0,888 et 0,935 aujourd’hui. Ces régions gardent donc la tête du classement, à l’exception de la Grèce qui a subi entre 2007 et 2012, une diminution de son IDH de 0,865 à 0,860. Celui de l’Afrique du Sud repart à la hausse après une baisse en 2007 : de 0,622 en 2000, il était passé à 0,609 en 2007 ; il atteint en 2012, 0,629.

Selon les grandes régions du monde



Evolution de l'IDH de 1980 à 2012 par région
1980
1990
2000
2005
2010
2012
Europe et Asie centrale0,6510,7010,7090,7430,7660,771
Etats arabes0,4430,5170,5830,6220,6480,652
Pays les moins développés0,2900,3270,3670,4010,4430,449
Monde0,5610,6000,6390,6660,6900,694
OCDE0,7560,8000,8490,8710,8860,888
Afrique subsaharienne0,3360,3870,4050,4320,4680,475
Asie du Sud0,3570,4180,4700,5140,5520,558
Asie de l'est et Pacifique0,4320,5020,5840,6260,6730,683
Amérique latine et Caraïbes0,5740,6230,6830,7080,7360,741
Amérique du Nord0,8420,8770,9060,9220,9320,935
Source : PNUD - Rapport mondial sur le développement 2013

Selon les pays



Evolution de l’IDH de 1980 à 2012 par pays
1980
1990
2000
2007
2012
Pays à développement humain très élevé
Norvège0,8040,8520,9220,9520,955
Etats-Unis0,8430,8780,9070,9290,937
Suède0,7920,8230,9030,9090,916
Japon0,7880,8370,8780,9030,912
France0,7280,7840,8530,8850,893
Grèce0,7260,7720,8100,8650,860
Pays à développement humain élevé
Turquie0,4740,5690,6450,7020,722
Brésil0,5220,5900,6690,7100,730
Mexique0,5980,6540,7230,7580,775
Pays à développement humain moyen
Chine0,4070,4950,5900,6620,699
Egypte0,4070,5020,5930,6400,662
Afrique du Sud0,5700,6210,6220,6090,629
Guatemala0,4320,4640,5230,5700,581
Inde0,3450,4100,4630,5250,554
Pays à faible développement humain
Ethiopiendnd0,2750,3500,396
Mali0,1760,2040,2700,3280,344
nd : non disponible
Source : PNUD - Rapport mondial sur le développement 2013


Qu’est-ce que l’indice de développement humain ?

Cet indicateur développé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) cherche à déterminer une mesure du bien être, de l’état d’une société à un moment donné, en allant au-delà de la seule richesse nationale monétaire (le produit intérieur brut). Il l’intègre mais aussi la santé (à travers l’espérance de vie) et le niveau d’éducation (taux de scolarisation et d’alphabétisation). Cet indice n’est pas à prendre à la lettre car bon nombre de données sont approximatives - notamment dans les pays du Sud - et il réalise une moyenne discutable. Le « développement humain » est par définition difficile à résumer... C’est toutefois un exercice qui permet de dépasser la seule richesse monétaire, que l’on doit compléter par d’autres indicateurs.

Pour en savoir plus : PNUD - Rapport mondial sur le développement 2013

Voir aussi notre article : L’inégalité des revenus mondiaux

Photo : © jeremyculpdesign - Fotolia.com

Notes

[1voir encadré

[2C’est la proportion de jeunes d’un âge donné scolarisés par rapport à la population totale du même âge.

[3Le Pib par habitant illustre la création de richesses au sein d’un pays divisée par le nombre d’habitants. Pour que ces données puissent être comparées à un niveau international, elles sont calculées en parité de pouvoir d’achat (PPA), ce qui permet d’atténuer les différences du coût de la vie entre les pays.

Date de rédaction le 13 juin 2013

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

L’accès à l’eau potable dans le monde

25 février 2014
11 % de la population mondiale, soit 768 millions d’individus, n’a pas accès à l’eau potable. On estimait cette proportion à 23 % il y a près de vingt ans.

Des besoins fondamentaux inégalement satisfaits dans le monde

25 février 2014
28 pays dans le monde ont un niveau de progrès social très critique, selon l’indice de satisfaction des besoins fondamentaux publié par l’organisation non gouvernementale Social Watch. L’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud sont particulièrement concernées.

Les nouvelles technologies se développent dans le monde mais les inégalités demeurent

25 février 2014
Les inégalités en matière de nouvelles technologies se réduisent dans le monde mais elles restent toujours marquées entre pays riches et pays pauvres.

Les bidonvilles dans le monde

25 février 2014
Un tiers de la population des pays pauvres vit dans des bidonvilles, soit plus de 860 millions de personnes dont les conditions d’habitat sont très précaires.