Patrimoine : qui possède combien ?

16 avril 2013 - Les 10 % les plus riches possèdent 48 % de la fortune nationale. Les 50 % les moins fortunés en possèdent 7 %...L’inégalité des patrimoines est encore plus accentuée que celle des revenus.


Les 10 % des ménages les plus fortunés disposent de près de la moitié de l’ensemble de la richesse du pays, les 50 % les moins fortunés en possèdent 7 %... L’inégalité des patrimoines est encore plus accentuée que celle des revenus : les 10 % aux niveaux de vie   les plus élevés touchent « seulement » un quart des revenus... Cette situation est logique : les patrimoines sont constitués de revenus accumulés au fil du temps.

Ces énormes inégalités de richesse sont à la source de la reproduction sociale de génération en génération par le biais de l’héritage. Les patrimoines matérialisent en quelque sorte la transmission des inégalités dans le temps.


Le patrimoine immobilier représente 50 % du patrimoine détenu par les 10 % les plus riches. Le patrimoine financier en constitue 23 % et le patrimoine professionnel (les biens liés à une activité professionnelle industrielle, commerciale, agricole, etc., actions), 24 %. Phénomène intéressant : la part des patrimoines financier et professionnel croît à mesure que l’on monte dans la fortune. Au contraire, la part de l’immobilier est inversement proportionnelle à la fortune détenue.



Composition du patrimoine des 10 % les plus riches, par tranche de 1 %
Unité : %
Patrimoine minimum* (en euros)
Patrimoine moyen** (en euros)
Part du patrimoine financier
Part du patrimoine immobilier
Part du patrimoine professionnel
Part des biens durables et objets de valeur
Tranche des ménages entre les 10 et les 9 % les plus riches552 300569 600157474
Entre les 9 et les 8 %590 800616 5001570114
Entre les 8 et les 7 %642 600665 6001868113
Entre les 7 et les 6 %693 700726 8001868114
Entre les 6 et les 5 %763 700800 8002064133
Entre les 5 et les 4 %841 200880 5001763173
Entre les 4 et les 3 %939 100989 0001956223
Entre les 3 et les 2 %1 044 5001 161 6002556154
Entre les 2 et les 1 %1 318 8001 564 1002350225
Les 1 % les plus riches1 885 2004 448 6002829394
Ensemble1 243 4002350244
* Cela signifie par exemple que les ménages compris entre les 9 et les 8 % les plus riches disposent d'un patrimoine d'au moins 590 800 euros. ** Cela signifie par exemple que les ménages situés dans la tranche de 1 % comprise entre les 9 % les plus fortunés et les 8 % les plus fortunés ont un patrimoine moyen de 616 500 euros. Début 2010, les ménages les 10 % les plus riches détenaient en moyenne 569 000 euros de patrimoine. Le patrimoine financier représenterait 15 % de la masse détenue par ces ménages.
Source : Insee, enquête patrimoine 2010
  • Pour en savoir plus :

L’évolution des inégalités de patrimoine entre 2004 et 2010

Le patrimoine selon la catégorie sociale

Le patrimoine selon l’âge

Les inégalités de patrimoine s’accroissent entre 2004 et 2010 - Insee Première N° 1380 - novembre 2011.

Photo / © Jacques PALUT - Fotolia.com

Date de rédaction le 2 mai 2012

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Villes, périurbain, rural : quels sont les territoires les moins favorisés ?

18 septembre 2014
Entre la ville, l’habitat périurbain ou rural, où les niveaux de vie sont-ils les plus élevés ? Le débat sur les niveaux de vie des territoires n’est pas nouveau. Extrait du Centre d’observation de la société.

Que faire avec 46 milliards d’euros ? Testez l’évaluateur des dépenses publiques.

12 septembre 2014
Le gouvernement a choisi de réduire les prélèvements. La baisse atteindra 46 milliards d’euros chaque année à partir de 2017. Cette somme aurait pu servir à construire des logements sociaux, à ouvrir des places de crèche ou des commissariats de quartier, entre autres. Notre « Évaluateur des dépenses publiques » permet de chiffrer le coût de ces (...)

Comment mesurer la pauvreté ?

9 septembre 2014
Il existe trois façons différentes de mesurer la pauvreté, mais pas de norme objective. Les explications de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

La France populaire décroche, qui s’en soucie ?

9 septembre 2014
Depuis 2008, le niveau de vie des plus démunis diminue. Une crise qui alimente les tensions sociales, mais n’inquiète pas plus que ça les couches favorisées, dont les revenus continuent à augmenter. Par Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

En pleine crise, la pauvreté en conditions de vie diminue selon les statistiques officielles

4 septembre 2014
La pauvreté en conditions de vie concerne 12 % de la population française en 2012, contre 15 % en 2004, selon l’Insee. 5 % connait des privations matérielles sévères en raison de revenus insuffisants en 2013, contre 6 % en 2004, selon Eurostat. Une analyse de Valérie Schneider de l’Observatoire des inégalités.

Les riches en France : de qui parle-t-on ?

2 septembre 2014
A quel niveau devient-on riche ? En utilisant plusieurs méthodes différentes, nous aboutissons à environ 3 000 euros mensuels pour une personne seule, 5 500 euros pour un couple et 7 000 euros pour un couple avec deux enfants. L’analyse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Pacte de responsabilité : une faute historique pour la gauche

1er septembre 2014
Le gouvernement reprend la politique de baisse des prélèvements, alors qu’il aurait pu utiliser ses marges de manœuvre pour répondre aux besoins de la population et réduire les inégalités. Une folie politique qui ouvre la porte à l’extrême droite. Un point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des (...)

L’évaluateur des dépenses publiques : notre méthode

12 août 2014
Pour évaluer le coût des dépenses publiques nouvelles à mettre en oeuvre, nous nous sommes appuyés sur un grand nombre de travaux existants. Nous avons surestimé les montants par prudence. Voici notre méthode.

Qui sont donc les classes moyennes ?

16 juillet 2014
Les classes moyennes occupent le débat public. Mais de qui parle-t-on exactement ? Quelques éléments pour tenter d’y voir plus clair. Par Valérie Schneider et Louis Maurin de l’Observatoire des inégalités.

Que pensent les Français des inégalités ?

24 juin 2014
Les trois quarts des Français estiment que la société est « plutôt injuste » contre un quart qui pense qu’elle est « plutôt juste ». Les inégalités de revenus restent celles qui sont perçues comme « les plus répandues », celles liées au logement arrivent bien après. « Les moins acceptables » concernent l’accès aux soins et au logement. Revue de détail de l’opinion face aux (...)