Revenus, niveau de vie, patrimoine



2008-2012 : inégalités en hausse, revenus en baisse pour les plus modestes

10 avril 2015 - Un gain de revenu de 500 euros pour les 10 % les plus riches contre une perte de 500 euros pour les 10 % les plus pauvres entre 2008 et 2012. Les catégories modestes décrochent.


Le niveau de vie   moyen annuel [1] des 10 % les plus riches a augmenté de 450 euros, soit une hausse de 0,8 % entre 2008 et 2012, alors que celui des 10 % les plus pauvres a perdu 541 euros, soit une baisse de 6,3 % de leur niveau de vie sur cette période.

La stagnation du pouvoir d’achat   est une moyenne qui masque le fait que la crise frappe bien davantage les ménages les plus modestes que les autres. Entre 2008 et 2012, toutes les tranches de niveaux de vie   jusqu’à la moitié de la population la plus pauvre ont vu leur niveau de vie annuel diminuer. La baisse la plus forte en euros est celle de la tranche des 20 à 30 %, avec moins 480 euros. Entre 50 et 70 % le niveau de vie a stagné. Au-delà (à partir de 2 270 euros mensuels pour une personne seule) les niveaux de vie ont continué à progresser de 249 à 450 euros pour les 10 % aux revenus les plus importants.
Pendant la crise, les plus riches continuent de s’enrichir tout en se plaignant de devoir contribuer davantage à la solidarité nationale. Les inégalités augmentent depuis la fin des années 1990, mais jusqu’à présent elles étaient uniquement tirées par l’envolée des hauts revenus : désormais ce sont les plus pauvres qui décrochent. Et de façon nette. On entre dans un nouveau régime d’inégalités de revenus, que notre pays n’a pas connu au moins depuis les années 1970, date du début des données statistiques détaillées.
Et encore, le phénomène est minimisé. Ces données ne portent pas sur les revenus les plus élevés de l’échelle (les 5 ou 1 % les plus riches) (voir notre article) et on a de bonnes raisons de penser que le mouvement a continué et s’est amplifié depuis 2012, avec la très forte hausse du chômage.


Evolution 2008-2012 des revenus
Niveaux de vie moyens annuels
2008
2012
Variation 2008-2012 (en euros)
Variation 2008-2012 (en %)
Niveau de vie moyen des 10 % les plus pauvres 8 5407 999- 541- 6,3
Entre les 10 et les 20 %12 55012 130- 420- 3,3
Entre les 20 et les 30 %15 02014 539- 481- 3,2
Entre les 30 et les 40 %17 09016 719- 371- 2,2
Entre les 40 et les 50 % 19 06018 799- 261- 1,4
Entre les 50 et les 60 %21 20021 059- 141- 0,7
Entre les 60 et les 70 %23 69023 769790,3
Entre les 70 et les 80 % 27 06027 3092490,9
Entre les 80 et les 90 % 32 79033 1603701,1
Des 10 % les plus riches56 92057 3704500,8
Ensemble23 39023 290- 100- 0,4
Données après impôts et prest. sociales, pour une pers. seule
Source : Insee - © Observatoire des inégalités

Voir nos articles :

Photo / © defun - Fotolia.com

Notes

[1Après impôts et prestations sociales pour une personne seule

Date de rédaction le 10 avril 2015

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Qui est riche et qui est pauvre en France ?

26 janvier 2016
Quels sont les seuils de pauvreté, de richesse et le niveau de vie en France ? L’Observatoire des inégalités publie les toutes dernières données.

Depuis 15 ans, les inégalités de revenus augmentent

22 avril 2015
La France a connu une réduction des inégalités de revenus au cours des quarante dernières années, mais depuis 15 ans la tendance s’est inversée.

Niveaux de vie : la plupart des Français ne savent pas se situer

18 novembre 2014
19 % des Français surestiment leur niveau de vie et 36 % le sous-estiment. Il n’est pas toujours facile de se situer sur l’échelle des revenus.

Personnes seules, couples, familles : quel est le niveau de vie des ménages ?

17 octobre 2014
1 500 euros de revenus par mois ne procurent pas le même niveau de vie à une famille qu’à une personne seule. Le détail des revenus selon le type de ménage.

Pendant la crise, les plus riches s’enrichissent

10 février 2014
Entre 2008 et 2012, si l’on considère la masse globale des revenus en France, les 10 % les plus pauvres ont perdu deux milliards d’euros, alors que les 10 % les plus riches se sont enrichis de près de 11 milliards.

Revenus : les avantages des propriétaires

11 octobre 2013
Si l’on ajoutait aux revenus des propriétaires les loyers qu’ils n’ont pas à verser, le niveau de vie moyen annuel global de la population (après impôts et prestations sociales, pour une personne) augmenterait de 8 %, soit de 1 840 euros.

Les inégalités de revenus des travailleurs indépendants

18 septembre 2013
Les travailleurs indépendants ont un revenu annuel moyen de 31 800 euros. Mais celui-ci varie de 15 000 à 105 000 euros entre un coiffeur et un notaire...

La composition des revenus selon le niveau de vie

12 septembre 2013
La part du salaire représente 34 % du revenu des 10 % des ménages les plus modestes contre 64 % de celui des 10 % des plus aisés. Les revenus du patrimoine constituent 28 % des ressources des 10 % les plus riches.

FERMER