La pauvreté selon l’origine en Europe

14 mai 2012 - 26,9 % des immigrés nés hors de l’Union européenne sont pauvres, contre 14,8 % des Européens qui vivent dans leur pays d’origine.


Au sein des pays européens, le taux de pauvreté   [1] des immigrés   nés hors de l’Union européenne est de 26,9 %, de 22,8 % pour l’ensemble des immigrés, contre 14,8 % pour les Européens qui vivent dans leur pays d’origine. Les écarts selon l’origine les plus importants sont observés en Grèce, en Belgique ou encore en Finlande : l’écart de taux de pauvreté   entre les immigrés et le reste de la population oscille autour de 20 points de pourcentage, et entre 25 et 28 points entre les personnes nées hors de l’Union européenne et celles nées dans le pays dans lequel elles vivent. Dans les deux cas, l’écart en France est plus important que l’écart moyen en Europe : 26,8 % des immigrés nés hors d’un pays de l’Union européenne sont pauvres, contre 10,8 % pour les personnes nées en France.

Ces différences s’expliquent par de très nombreux facteurs. Dans certains pays, une partie des emplois sont interdits aux étrangers, ce que sont la plupart des immigrés (exceptés ceux qui ont été naturalisés). Les migrants des différents pays ne sont pas de même origine sociale, ou de même âge moyen : ainsi les immigrés vivant en France sont en moyenne moins qualifiés, par exemple. Enfin, les conditions d’accès à la protection sociale en fonction de la nationalité diffèrent selon les pays.

La pauvreté selon l'origine
au seuil de 60 % du revenu médian
Unité : %
Pays d'origine
Total Immigrés
Immigrés nés au sein de l'Union européenne
Immigrés nés hors de l'Union européenne
Ecart entre pays d'origine et total immigrés
Ecart avec pays d'origine et immigrés nés hors de l'Union européenne
Hongrie10,56,46,46,7- 4,1- 3,8
Pologne16,714,710,117,6- 2+ 0,9
Portugal171611,817,2- 1+ 0,2
République tchèque7,711,112,46,4+ 3,4- 1,3
Allemagne1518,513,626,9+ 3,5+ 11,9
Bulgarie19,525,630,323,3+ 6,1+ 3,8
Royaume-Uni15,422,211,826,8+ 6,8+ 11,4
Pays-Bas8,315,413,115,9+ 7,1+ 7,6
Espagne18,927,822,630+ 8,9+ 11,1
Italie16,1272527,8+ 10,9+ 11,7
Suède11,222,216,725,8+ 11+ 14,6
France10,82315,226,8+ 12,2+ 16
Danemark1326,623,128,6+ 13,6+ 15,6
Autriche9,223,315,228,2+ 14,1+ 19
Finlande12,931,117,938,3+ 18,2+ 25,4
Belgique10,829,519,239,2+ 18,7+ 28,4
Grèce17,340,431,442,6+ 23,1+ 25,3
Union européenne14,822,815,926,9+ 8+ 12,1
Population : 18 ans et plus.
Source : Eurostat - 2010

Photo / © iMAGINE - Fotolia.com

Notes

[1Proportion de personnes qui vivent avec moins de 60 % du revenu médian, celui qui sépare la population en deux, la moitié recevant moins que ce revenu, l’autre plus.

Date de rédaction le 14 mai 2012

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Mesure des discriminations à l’accès au logement par testing

3 septembre 2009
A niveau de vie équivalent, les candidats à un logement d’origine maghrébine ou africaine ont quatre fois moins de chances d’en obtenir un que ceux d’origine française.

Les ménages immigrés sont moins bien logés

29 janvier 2008
Les ménages immigrés sont moins souvent propriétaires, et vivent plus souvent que les autres dans des logements inconfortables.