Le travail des enfants dans le monde

13 mars 2012 - 264 millions d’enfants dans le monde sont occupés économiquement, dont 168 millions illégalement. C’est ce cas précis qui est nommé « travail des enfants ». Ce chiffre est encore important, mais le travail des enfants régresse.


État des lieux et évolution

En 2012, 264 millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans, soit 16,7 % de la population de cette classe d’âge, sont « occupés économiquement », selon l’Organisation internationale du travail (OIT), c’est-à-dire qu’ils ont travaillé au moins une heure au cours de la période d’observation (voir définitions ci-dessous). Parmi eux, 63,5 % - soit 168 millions d’enfants - exercent une activité de manière illégale, notamment parce qu’ils n’ont pas l’âge requis par la loi pour travailler. C’est ce cas précis qui est nommé le « travail des enfants » : il comprend tous ceux qui ont une activité économique et dont l’âge est inférieur à l’âge légal du travail, celui-ci étant différent selon les pays.

Entre 2008 et 2012, le nombre d’enfants occupés économiquement a diminué de 41 millions et la proportion est passée de 19,3 à 16,7 %. Le nombre et la part des enfants qui travaillent de manière illégale ont également diminué, passant de 70,4 % à 63,5 %, soit de 215 à 168 millions d’enfants. Idem pour ceux qui occupent un emploi dangereux : leur part est passée de 53,6 % en 2008 à 50,8 % en 2012, et leur nombre de 115 millions à 85 millions.

L’Afrique subsaharienne est la région où la proportion d’enfants occupés économiquement est la plus élevée : ils représentent 30 % de la population de cette classe d’âge. De plus, le processus d’amélioration y est plus lent qu’ailleurs : 659 000 enfants en moins économiquement occupés entre 2008 et 2012 contre 45 millions en moins en Asie-Pacifique, et 41 millions dans le monde.

La plupart des enfants occupés économiquement vivent en Asie-Pacifique : 129 millions sont concernés dans cette région du monde en 2012, soit 15,5 % de la population des enfants de 5 à 17 ans. Parmi eux, 78 millions travaillent illégalement et 34 millions dans des conditions dangereuses.

Le travail dangereux

Parmi les 168 enfants qui travaillent au sens de l’OIT, 85 millions ont leur santé mise en danger en raison du type de travail (dans des mines ou avec du matériel dangereux) ou de conditions de travail pénibles (horaires trop longs, travail de nuit, etc.), soit 5,4 % de l’ensemble des enfants de la planète âgés de 5 à 17 ans. Ils étaient 115 millions en 2008 et représentaient 7,3 % de la population totale des enfants, soit une baisse de 30 millions d’enfants travaillant dangereusement en quatre ans. C’est en Amérique latine que la part des enfants exerçant un travail dangereux est la plus importante (77,1 % en 2012). Une proportion qui a même augmenté en quatre ans, elle était de 66,8 % en 2008. Soit 200 000 enfants supplémentaires concernés. Mais c’est en Asie-Pacifique et en Afrique subsaharienne qu’ils sont les plus nombreux : respectivement 33 et 29 millions d’enfants y travaillent dangereusement en 2012, contre 38 millions en Afrique subsaharienne en 2008 et 48 millions en Asie-Pacifique.

Avertissement : comme dans de nombreux domaines en matière de développement, il faut considérer avec précaution ces évolutions. Les données sont en effet très fragiles, notamment dans les pays pauvres, d’autant plus quand il s’agit de mesurer un phénomène illégal.

Le travail des enfants dans le monde
Nombre d'enfants occupés économiquement* (milliers)
Taux d'enfants occupés économiquement* (en % de la population totale des 5-17 ans)
Nombre d'enfants travaillant illégalement** (milliers)
Taux d'enfants travaillant illégalement** (en % des enfants occupés économiquement)
Afrique subsaharienne
200884 22932,865 06477,2
201283 57030,359 03170,6
Amérique latine et Caraïbes
200818 85113,414 12574,9
201217 84312,512 50570,1
Asie - Pacifique
2008174 46020,4113 60765,1
2012129 35815,577 72360,1
Monde
2008305 66919,3215 20970,4
2012264 42716,7167 95663,5
Enfants de 5 à 17 ans. * Qui ont effectué au moins une heure de travail au cours de la semaine d’observation étudiée par l’Organisation internationale du travail. ** C’est ce cas précis qui est nommé le « travail des enfants » : il comprend tous ceux qui ont une activité économique et dont l’âge est inférieur à l’âge légal du travail dans leur pays.
Source : Bureau international du travail

Types de travail occupés par les enfants dans le monde

Si l’on considère les 5-17 ans, 68,4 % des enfants qui travaillent de manière illégale sont employés par leur famille et ne sont pas rémunérés. Seuls 22,5 % occupent des emplois salariés et 8,1 % sont considérés comme des travailleurs indépendants. Une grande majorité d’entre eux sont employés pour des travaux liés à l’agriculture (58,6 %), un quart dans les services, 7,2 % dans l’industrie et 6,9 % pour des travaux domestiques Ces données ne distinguent malheureusement ni le type précis d’activité, ni l’âge des enfants : travailler à 5 ans ou à 17 ans (l’âge légal du travail en France est d’ailleurs de 16 ans, sauf exceptions) n’a nullement la même signification. Aider de temps à autre ses parents pour s’occuper du bétail ou laver les vitres des voitures dans les rues des villes du Tiers-monde n’est pas comparable. Sans relativiser l’importance du travail des enfants, la plus grande prudence s’impose donc quand on raisonne au niveau planétaire.


Davantage de jeunes garçons au travail

Les garçons de 5 à 17 ans sont plus nombreux que les filles à être occupés économiquement : ils sont 148 millions à être concernés dans le monde en 2012, contre 116 millions de filles. De même, près de 100 millions de garçons travaillent illégalement (67,3 % des garçons occupés économiquement), contre 68 millions de filles (58,7 % des filles occupées économiquement). Ils sont également plus nombreux à travailler dans des conditions dangereuses (55 millions contre 30 millions de filles).

Le travail des enfants dans le monde selon le sexe
Nombre d'enfants occupés économiquement* (milliers)
Nombre d'enfants travaillant illégalement** (milliers)
Taux d'enfants travaillant illégalement** (en % des enfants occupés économiquement)
Nombre d'enfants exposés à un travail dangereux (milliers)
Taux d'enfants exposés à un travail dangereux (en % des enfants qui travaillent illégalement)
Filles116 10068 19058,730 29644,4
Garçons148 32799 76667,355 04855,2
Total264 427167 95663,585 34450,8
Enfants de 5 à 17 ans.* Qui ont effectué au moins une heure de travail au cours de la semaine d’observation étudiée par l’Organisation internationale du travail. ** C’est ce cas précis qui est nommé le « travail des enfants » : il comprend tous ceux qui ont une activité économique et dont l’âge est inférieur à l’âge légal du travail dans leur pays.
Source : Bureau international du travail - 2012
Définitions

Les enfants « occupés économiquement » sont ceux qui ont effectué au moins une heure de travail au cours de la semaine d’observation étudiée par l’OIT. Le « travail des enfants » est une sous-catégorie de l’occupation économique. Elle inclut l’ensemble des enfants dont l’activité économique est illégale, notamment au regard de leur âge. Les enfants qui occupent un travail dangereux sont ceux dont le travail est susceptible d’avoir des conséquences sur leur santé. Le travail de nuit, la présence de produits chimiques, etc., sont autant de cas de travaux jugés dangereux.
  • Pour en savoir plus :

« Mesurer les progrès dans la lutte contre le travail des enfants, Estimations et tendances mondiales 2000-2012 », Bureau international du travail, 2013.

Photo / © United Nations Development Program

Date de rédaction le 13 mars 2012

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Le niveau de chômage dans les pays riches

22 octobre 2013
Toute la planète subit le choc de la crise mais les niveaux de chômage varient considérablement d’un pays à l’autre : 4,4 % de chômeurs au Japon, contre 25 % en Espagne.

Les travailleurs pauvres dans le monde

25 janvier 2011
633 millions de travailleurs dans le monde vivent sous le seuil d’extrême pauvreté. Ils étaient 945 millions dix ans auparavant.

L’activité professionnelle des femmes dans le monde

24 juin 2008
En 2007, 1,2 milliard de femmes travaillaient officiellement dans le monde, soit près de 200 millions (18 %) de plus qu’il y a dix ans.

Le chômage des étrangers et immigrés dans les pays riches

17 juin 2008
Le taux de chômage des immigrés est deux fois supérieur à celui des nationaux dans de nombreux pays riches.

FERMER