L’évolution des inégalités entre ménages face aux dépenses de logement (1988 - 2006)

10 décembre 2009 - Le coût du logement en France a davantage progressé pour les plus pauvres que pour les riches, montre Gabrielle Fack, économiste et professeur assistant à l’Université Pompeu Fabra de Barcelone. L’amélioration de la qualité des logements n’explique pas tout. Article extrait de Informations sociales, 2009/5, n°155, Caisse nationale des allocations familiales.


Le logement constitue aujourd’hui pour nombre de ménages le poste principal de consommation, et représente le noyau dur des « dépenses contraintes ». À ce titre, les hausses du coût du logement sont considérées comme autant de baisses du pouvoir d’achat ; la flambée récente des prix immobiliers a ainsi contribué à alimenter la perception d’une forte augmentation des dépenses contraintes. Cependant, le poids du logement dans le budget total des ménages diffère en réalité beaucoup selon les foyers et les évolutions du marché immobilier n’affectent pas tous les ménages de la même façon : la hausse des prix immobiliers rend beaucoup plus coûteuse l’accession à la propriété pour les nouveaux accédants, mais elle accroît le patrimoine des propriétaires ; les tensions sur le marché immobilier affectent les locataires de façon différente selon le secteur de location, social ou libre.

La diversité des situations des ménages face au coût du logement est cependant difficile à évaluer à cause de l’hétérogénéité des dépenses de logement. L’immobilier est en effet à la fois un bien de consommation et un bien d’investissement, et la mesure des dépenses de logement varie en fonction de la méthode adoptée pour prendre en compte ces deux aspects. Les dépenses liées à l’achat d’un logement sont ainsi ignorées dans le calcul de l’indice des prix à la consommation, où seuls les loyers des locataires sont utilisés. À l’opposé, la méthode de la comptabilité nationale consiste à imputer aux propriétaires des loyers fictifs pour calculer les dépenses courantes de logement consommées
par ces ménages. Dans les deux cas, la hausse des prix de l’immobilier et de la charge induite pour les propriétaires accédants n’est donc pas
prise en compte directement dans le calcul des dépenses de logement.
L’étude séparée de l’évolution des statuts d’occupation et des coûts afférents à la location et à l’accession à la propriété permet de mieux
cerner les ménages pour lesquels le logement occupe une part de plus en plus importante du budget et ceux pour lesquels il occupe au
contraire une part relativement faible. La présente étude exploite les résultats des cinq dernières enquêtes Logement réalisées par
l’Insee (1988, 1992, 1996, 2002 et 2006). L’analyse s’organise en trois parties : une première est consacrée à l’évolution des statuts d’occupation ; une deuxième étudie successivement les dépenses des accédants à la propriété puis celles des locataires ; enfin, une dernière partie examine l’évolution des conditions de logement.

L’intégralité de l’article est accessible en cliquant sur le lien ci-dessous.

PDF - 353 ko
inégalités logement

Article extrait de Informations sociales, 2009/5, n°155 - Caisse nationale des allocations familiales.

photo : photo-libre.fr

Date de rédaction le 10 décembre 2009

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Le Nouvel Age de la solidarité

12 juin 2012
Privilégier des systèmes sociaux universalistes permettrait de renouer avec une certaine idée de la solidarité, moins stigmatisante. Extrait du livre du sociologue Nicolas Duvoux, Le nouvel âge de la solidarité (Seuil/La république des idées, février 2012).

Réduction de la pauvreté des enfants : comparaisons internationales

10 avril 2012
La plupart des pays riches font face à une augmentation de la pauvreté chez les enfants. Etat des lieux des politiques destinées à combattre ce phénomène, extrait de Politiques sociales et familiales.

Ségrégation urbaine et accès à l’emploi : une introduction

15 février 2012
Aux Etats-Unis comme en Europe, des études tentent de déterminer dans quelle mesure le lieu de résidence dans les villes s’explique par la catégorie socio-professionnelle ou l’origine ethnique des personnes. Un document de travail du Centre d’études de l’emploi.

Des quotas légaux et partisans à la parité : panorama des stratégies en Europe

9 mars 2010
La plupart des pays européens sont engagés dans des politiques favorables à l’égalité hommes/femmes au sein de leurs institutions. Malgré tout, beaucoup d’efforts restent à fournir. Un état des lieux proposé par Réjane Sénac-Slawinski, politologue au CNRS. Article extrait de Informations sociales, 2009/1, n° 151, p. (...)

Ecologie et inégalités

1er octobre 2009
Ecologie et inégalités sont deux domaines très souvent imbriqués. Economiste et conseiller scientifique à l’OFCE (Centre de recherche en économie à Sciences Po) et chercheur invité au Centre d’études européennes de l’Université d’Harvard, Eloi Laurent nous propose une synthèse des principales problématiques liées aux enjeux environnementaux et (...)

L’ouverture sociale des grandes écoles

10 septembre 2009
Depuis un peu moins d’une décennie, Sciences Po, suivie par d’autres grandes écoles françaises, mettent en place des dispositifs dits d’ouverture sociale. Est-il possible, en France, à partir de ces dispositifs, de démocratiser l’accès à la formation d’élite ? Benjamin Schmäling, chercheur allemand en langues, économie et espace culturel et spécialisé autour de l’espace culturel francophone, nous propose (...)

Du RMI au RSA, en passant par le RMA

5 août 2009
Depuis le 1er juin 2009, le Revenu de Solidarité Active (RSA) est entré en vigueur en France. Si ce plan de réinsertion sociale est sujet à polémiques, il en fût de même pour le plan qu’il remplace, à savoir le Revenu Minimum d’Insertion (RMI). Julien Damon, professeur associé à Sciences Po, nous propose une rétrospective et une analyse de ces deux mesures (...)

Un ouvrage inégal : L’État des inégalités en France

7 novembre 2006
L’Observatoire des inégalités vient de publier "L’état des inégalités en France 2007". L’ouvrage reste... inégal, le point de vue de Pierre Boisard, CNRS, rapporteur au Conseil de l’emploi des revenus et de la cohésion sociale (Cerc).

Qu’est-ce que la justice sociale ?

24 avril 2005
Pour penser la justice sociale, faut-il opposer demandes de reconnaissance et demandes de redistribution ? Telle est la question à laquelle Nancy Fraser tente de répondre dans Qu’est-ce que la justice sociale ? Une analyse de Pauline Thévéniaud.

The Quality of life

14 février 2004
Martha Nussbaum et Amartya Sen, la philosophe et l’économiste, ont joint leur effort pour rassembler, en une passionnante étude, tout une série de contributions, proposées par d’éminents universitaires (Charles Taylor, Derek Parfit, Julia Annas, Thomas Scanlon, Michael Walzer, Onora O’Neill, etc.) et consacrées à la notion de « qualité de vie (...)

FERMER